Ouvrir le menu principal

Ordre des Adoratrices perpétuelles du Saint-Sacrement

Adoratrices perpétuelles du Saint-Sacrement
Image illustrative de l’article Ordre des Adoratrices perpétuelles du Saint-Sacrement
Devise : Adora et labora
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale
par Pie VII
Institut Ordre monastique
Type contemplatif
Spiritualité Eucharistique
Règle de saint Augustin
But Adoration du Saint-Sacrement
Structure et histoire
Fondation
Rome
Fondateur Marie-Madeleine de l'Incarnation
Abréviation A.P.S.S
Autres noms Sacramentines
Patron Notre-Dame des Douleurs, saint Joseph, saint Michel archange
Site web (it) Site officiel
Liste des ordres religieux

L’ordre des Adoratrices perpétuelles du Saint-Sacrement (en latin Adoratrices Perpetuae Sanctissimi Sacramenti) est un ordre monastique de droit pontifical.

HistoriqueModifier

Religieuse franciscaine à Ischia di Castro en 1789, Mère Marie-Madeleine de l'Incarnation se sent inspirée de fonder un nouvel ordre exclusivement consacré à l'adoration eucharistique et commence à rédiger des constitutions, en 1802 elle est élue abbesse du monastère. Par l'intermédiaire de Don Juan Antonio Baldeschi, elle demande au pape l'autorisation pour la nouvelle fondation et cherche des fonds pour la financer (mis à disposition par le marquis Negrete, ambassadeur du roi d'Espagne Charles IV à Lisbonne).

Avec la permission du pape Pie VII, le , Marie-Madeleine de l'Incarnation et onze religieuses quitte Ischia de Castro et le 8 juillet suivant, entrent au couvent des Saints Joachim et Anne aux Quatre Fontaines à Rome : les constitutions sont rédigés par la religieuse et basées sur la règle de saint Augustin, examinées par le cardinal vicaire Giulio Maria della Somaglia et approuvées par le pape le juste avant que les troupes françaises du général Miollis envahissent le palais du Quirinal.

En 1811 les occupants français suppriment le monastère et forcent la mère Marie-Madeleine à se réfugier à Porto Santo Stefano, elle peut reprendre possession de son monastère le avec le retour de Pie VII à Rome qui approuve l'ordre le .

Activité et diffusionModifier

Les adoratrices se dédient à l'adoration perpétuelle (réalisée à tour de rôle de jour et de nuit) du Saint-Sacrement solennellement exposé sur l'autel.

Elles sont présentes en Italie, Autriche, Espagne, Chili, États-Unis, Mexique, Kenya.

Au 31 décembre 2005, l'ordre comptait 60 monastères et 960 religieuses et novices.

Notes et référencesModifier