Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zniber.
Omar Zniber
Ambassadors’ Roundtable on Investing in the SDGs (44652223685).jpg
Omar Zniber en 2018
Fonctions
Représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies à Genève (d)
depuis le
Ambassadeur du Maroc en Allemagne (d)
-
Rachad Bouhlal (en)
Ambassadeur du Maroc en Autriche (d)
-
Ali El Mhamdi (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
SaléVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
عمر زنيبرVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Parentèle
Abu Bakr Zniber (grand-père paternel)
Mohamed Zniber (oncle paternel)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Directeur de thèse
Daniel Bardonnet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Omar Zniber, né le à Salé (Maroc), est un diplomate marocain. Il a notamment été ambassadeur en Autriche, en Allemagne, en Slovénie et en Slovaquie.

BiographieModifier

Né le 2 septembre 1956 au sein d'une ancienne famille de Salé originaire d'Andalousie, Omar est le fils du nationaliste et signataire du Manifeste de l'indépendance Tahar Zniber lui-même fils de l'érudit Abu Bakr Zniber.

Il obtient son doctorat en droit international public sur la « Succession d'État et les Traités de frontières en Afrique » à l'Université Paris II en 1986[1].

Il occupe plusieurs postes importants au Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération où il a été directeur des Nations unies et des Organisations internationales entre 1999 et 2003. Il a entretemps été conseiller à la mission Permanente du Royaume du Maroc à Genève sur la question de désarmement au HCR, à l'OMS et membre des comités de rédaction à l'UNODA et OIAC[2], puis Chef du cabinet de Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères de 1989 à 1996[3].

Jusqu'en 2003, Omar Zniber est ambassadeur du Maroc en Slovaquie et en Slovénie (2004) avec résidence à Vienne puis ambassadeur en République d'Autriche. Il devient ambassadeur représentant permanent auprès des organisations internationales toujours dans la capitale autrichienne[3],[4]. Il est désigné en 2011 comme ambassadeur à la République fédérale d'Allemagne[5],[6].

En 2007, Omar Zniber a représenté le Maroc aux travaux de la 15e réunion du Conseil ministériel de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe[N 1] à Madrid[7]. Il a été désigné à la présidence de la conférence générale de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel lors de la 12e session [8].

En avril 2008, lors de la profanation d'un cimetière musulman au nord de la France, Omar Zniber a « condamné avec force les amalgames entre une quelconque religion et le terrorisme, véhiculés par les médias mais aussi par certains discours publics »[9].

Le , il été nommé représentant permanent du Maroc auprès de l'Office des Nations unies à Genève, et des organisations internationales[10].

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour lequel il a souligné que « la vision répressive et réductrice des migrations faisant de l'étranger un bouc émissaire pour attirer les votes de certains partis extrémistes doit être fortement dénoncée » (OSCE: La vision répressive et réductrice des migrations "doit être fortement dénoncée", sur www.aufaitmaroc.com)

RéférencesModifier

  1. Omar ZNIBER, Succession d'états et traités de frontières terrestres en Afrique, éditions ANRT, 1986 (Ouvrage en ligne)
  2. (en) HE Omar Zniber, Ambassador of Morocco, in www.ctbto.org, the Preparatory Commission for the Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty Organisation, September 2009
  3. a et b Biographie d'Omar Zniber, sur www.diplomatie.ma/
  4. Parcours de Omar Zniber
  5. Les nouveaux ambassadeurs de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, sur www.infomediaire.ma
  6. Nomination de nouveaux ambassadeurs du Maroc, sur www.lavieeco.com
  7. Le Maroc à la conférence ministérielle de l’OSCE à Madrid , sur www.bladi.net
  8. Le Maroc élu président de la 12e session de la conférence générale de l’ONUDI , sur www.bladi.net
  9. Le Maroc exprime sa préoccupation "grandissante" concernant le développement de l'islamophobie, sur la presse marocaine en ligne www.aufaitmaroc.com
  10. « Le Souverain nomme de nouveaux ambassadeurs », sur 2M (consulté le 26 juin 2017)

Liens externesModifier