Olympiade d'échecs de 2000

L'Olympiade d'échecs de 2000 est une compétition mondiale par équipes et par pays organisée par la FIDE. Les pays s'affrontent sur 4 échiquiers par équipe de 6 joueurs (4 titulaires et 2 suppléants. Les équipes féminines ont 4 joueuses sur 3 échiquiers.

Cette 34e Olympiade s'est déroulée du 28 octobre au 12 novembre 2000 à Istanbul, en Turquie.

Les points ne sont pas attribués au regard des résultats des matches inter-nations, mais en fonction des résultats individuels sur chaque échiquier (un point par partie gagnée, un demi-point pour une nulle, zéro point pour une défaite).

Tournoi masculinModifier

ContexteModifier

Cette Olympiade réunit 125 nations, plus l'équipe B de Turquie

La compétition se déroule en poule unique sur 14 rondes selon le système suisse.

RésultatsModifier

Classement final Points Composition de l'équipe
1er   Russie 38 A. Khalifman, A. Morozevitch, P. Svidler, S. Roublevski, K. Sakaïev, A. Grichtchouk
2e   Allemagne 37 A. Youssoupov, R. Hübner, R. Dautov, K. Bischoff, T. Luther
3e   Ukraine 35,5 V. Ivantchouk, R. Ponomariov, V. Baklan, V. Eingorn, O. Romanichine, V. Malakhatko
4e   Hongrie 35,5 P. Leko, Z. Almasi, J. Polgar, L. Portisch, G. Sax, R. Ruck
5e   Israël 34,5 B. Guelfand, I. Smirin, B. Avroukh, L. Psakhis, E. Sutovsky
6e   Géorgie 34
7e   Angleterre 33
8e   Inde 33
9e   Chine 33
10e   Suisse 33

La France se classe 16e avec 32,5 points, classement honorable malgré l'absence des meneurs habituels : Lautier et Bacrot. La Belgique est 54e avec 29,5 points.

Membres des équipes de France et BelgiqueModifier

Tournoi fémininModifier

85 nations y participent, plus l'équipe de Turquie B.

La compétition se déroule en poule unique sur 14 rondes selon le système suisse.

Classement final
1er   Chine 32
2e   Géorgie 31
3e   Russie 28,5

L'équipe chinoise est menée par la championne du Monde Xie Jun et deux futures tenantes du titre mondial (Zhu Chen et Xu Yuhua), avec Wang Lei comme échiquier de réserve.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier