Olonets

ville de Russie

Olonets
(ru) Олонец
Aunus
Blason de Olonets
Héraldique
Drapeau de Olonets
Drapeau
Olonets
Une rue d'Olonets
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Drapeau de la république de Carélie République de Carélie
Code OKATO 86 230 501
Indicatif (+7) 81436
Démographie
Population 8 026 hab. (2020)
Densité 1 338 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 59′ nord, 32° 58′ est
Altitude 20 m
Superficie 600 ha = 6,0 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Cours d'eau Olonka
Divers
Fondation 1137
Statut Ville depuis 1137
Ancien(s) nom(s) Aunuslinna
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Olonets
Géolocalisation sur la carte : République de Carélie
Voir sur la carte administrative de République de Carélie
City locator 14.svg
Olonets
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Olonets
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Olonets
Liens
Site web olonets.onego.ru
Sources

Olonets (en russe : Олонец ; en finnois : Aunus, en olonetsien : Anuksenlinnu ou Anus) est une ville de la république de Carélie, en Russie, et le centre administratif du raïon d'Olonets. Au , sa population compte 8 026 habitants[1].

GéographieModifier

Olonets est située sur la rivière Olonka, à 15 km à l'est de la rive du lac Ladoga et à 117 km — 153 km par la route — au sud-ouest de Petrozavodsk.

HistoireModifier

Olonets est la plus ancienne localité de Carélie, citée par des sources de Novgorod dès 1137. Son histoire est plutôt obscure jusqu'en 1649. C'est alors qu'une forteresse y fut construite pour protéger la Moscovie contre les Suédois. La même année, Olonets reçut le droit de cité. Jusqu'à la Grande Guerre du Nord, Olonets se développa comme l'un des principaux marchés de Russie pour le commerce avec la Suède. Au sud de la ville, s'étendait une ceinture d'abbayes fortifiées, dont le monastère Alexandre-Svirski, le plus important.

Au XVIIIe siècle, l'industrie sidérurgique supplanta le commerce comme source de la prospérité d'Olonets. En 1773, la ville devint le centre administratif du gouvernement d'Olonets. Mais onze ans plus tard, Petrozavodsk devint la nouvelle capitale régionale et Olonets commença à décliner.

Olonets figure aujourd'hui parmi les villes historiques de Carélie. C'est aussi la seule ville de la république où les Caréliens soient majoritaires (plus de 60 pour cent). En 1999, la ville a célébré son 350e anniversaire.

PopulationModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographiqueModifier

Évolution démographique
1856 1897 1913 1926 1959 1970
1 2001 2462 0001 7015 0097 756
1979 1989 2002 2010 2012 2013
10 40411 88810 2409 0568 8188 645
2014 2015 2016 2017 2018 2019
8 4028 2498 1628 1308 0918 070
2020 - - - - -
8 026-----

Groupes ethniquesModifier

Population %
Caréliens 5827 58 %
Russes 3720 37 %
Biélorusses 211 2 %
Ukrainiens 157 1,5 %
Finlandais 126 1,3 %

Villes jumellesModifier

Personnalités liées à la villeModifier

  • Johann Friedrich Blank (1708–1745), Architecte
  • Witold Pilecki (1901-1948), résistant polonais né à Olonets
  • Walery Mroczkowski (1840-1889), photographe polonais et militant anarchiste.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier