Puolanka

commune finlandaise

Puolanka
Blason de Puolanka
Héraldique
Puolanka
Le lac Piltunginjärvi
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Kainuu
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 2 539 hab.[1] (1.12.2019)
Densité 0,98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 64° 52′ 05″ nord, 27° 40′ 15″ est
Altitude Min. 130 m
Max. 384 m
Superficie 259 875 ha = 2 598,75 km2 [2]
· dont terre 2 461,45 km2 (94,72 %)
· dont eau 137,30 km2 (5,28 %)
Rang superficie (28e / 336)
Rang population (239e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Province d'Oulu
Fondation 1867
Droits de Cité depuis non
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Puolanka
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Puolanka

Puolanka est une municipalité du nord-est de la Finlande, dans la région du Kainuu. La commune est née en 1867 d'une scission avec l'actuelle Hyrynsalmi.

GéographieModifier

Puolanka est une de ces gigantesques communes du nord et de l'est de la Finlande. Elle est exactement de la superficie du Luxembourg. Elle est très typique du Kainuu, couverte de collines boisées et de petits lacs, devenant plus marécageuse au nord-ouest.

La municipalité est bordée par les régions et communes suivantes:

DémographieModifier

Depuis 1980, la démographie de Puolanka a évolué comme suit[3],[4] :

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015
population 5 327 5 049 4 620 4 286 3 846 3 408 3 063 2 776

TransportsModifier

La route principale 78 vennant de Paltamo traverse Puolanka et continue jusqu'à Pudasjärvi. La route régionale 800 venant de Vaala continue à travers Puolanka jusqu'à Taivalkoski. La route 8950 croise la route nationale 5 à Suomussalmi, traverse Pesiökylä et Joukokylä, croise la route régionale 800 à Joukokylä et se termine à l'intersection avec la route principale 78.

Lieux et monumentsModifier

On y trouve pêle-mêle :

  • La plus haute chute d'eau de Finlande, Hepoköngas (24 mètres).
  • Un canyon étroit, l'église du diable, dans lequelle la neige persiste jusqu'au milieu de l'été.
  • Une petite station de ski (Paljakka)
  • Une cabane dans laquelle Elias Lönnrot aurait dormi en 1827.
  • La source de la rivière Kiiminkijoki.
  • Le barycentre géographique de la Finlande métropolitaine[5].

Ce centre géographique se situe 10 kilomètres au nord du village principal. Le village est lui-même situé à 100 km de Kajaani et 125 km d'Oulu.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fi) « Väestörakenteen ennakkotiedot alueittain, 2019 », Tilastokeskus, (consulté le 5 janvier 2019)
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
  3. (fi) « KUNTIEN ASUKASLUVUT AAKKOSJÄRJESTYKSESSÄ », VÄESTÖTIETOJÄRJESTELMÄ, (consulté le 24 décembre 2019)
  4. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2014 », Väestökeskus (consulté le 24 décembre 2019)
  5. Manner-Suomi c'est à dire la Finlande sans les îles d'Åland