Oksana Yermakova

escrimeuse estonienne, puis russe
(Redirigé depuis Oksana Iermakova)

Oksana Yermakova
Оксана Ермакова
Image illustrative de l’article Oksana Yermakova
Carrière sportive
Période d'activité 1991-2010
Arme Épée
Main Gauchère
Biographie
Nationalité Drapeau : URSS Soviétique (1991)
Drapeau : Estonie Estonienne (1992-1997)
Drapeau : Russie Russe (1998-2010)
Naissance
Lieu de naissance Tallinn
Drapeau de la RSS d'Estonie RSS d'Estonie
Taille 1,70 m (5 7)
Poids 58 kg (128 lb)
Palmarès
Jeux olympiques 2 0 0
Championnats du monde 2 0 3
Championnats d'Europe 3 1 2
Dernière mise à jour le 26 novembre 2015

Oksana Ivanovna Yermakova (en russe : Оксана Ивановна Ермакова, Jermakova en estonien), née le à Talinn, RSS d'Estonie, est une escrimeuse soviétique, devenue estonienne à la chute de l'URSS, puis ayant adopté la nationalité russe. Elle pratique l'épée en compétition. Elle a remporté deux fois le titre olympique par équipes avec la Russie, en 2000 et 2004.

CarrièreModifier

Sa première apparition dans une compétition internationale remonte aux championnats du monde 1991 à Budapest où, âgée de 18 ans, elle remporte le bronze en individuel et par équipes avec ses compatriotes soviétiques. Naturellement, à la dissolution de l'union soviétique, elle prend la nationalité estonienne. Sous ces couleurs, elle obtient son premier titre mondial, en individuel aux championnats du monde 1993 à Essen Cela lui vaut la distinction de personnalité sportive estonienne de l'année. En 1995, elle décroche le bronze par équipes. C'est sous les couleurs de l'Estonie qu'elle dispute les Jeux olympiques de 1996. Elle s'y classe quinzième en individuel et cinquième par équipes.

En 1998, Iermakova relance une carrière en perte de vitesse en prenant la nationalité russe. Elle obtient sa qualification pour les Jeux de 2000 où elle dispite l'épreuve par équipes uniquement. Les russes surmontent avec difficulté le défi de l'Allemagne (45-43) et de la Hongrie (45-44) pour finalement triompher de l'équipe Suisse en finale (45-35). Plus tard, elle accumule les médailles par équipes : l'or aux championnats du monde 2003, trois titres consécutifs de championne d'Europe en 2003, 2004 et 2005 ainsi que l'argent en 2002. L'embellie se poursuit aussi en individuel avec deux médailles de bronze européennes en 2002 et 2004. Ces nouveaux succès sont couronnés par la défense réussie du titre olympique aux Jeux de 2004. La Russie y domine la Corée du Sud, le Canada puis l'Allemagne en finale.

PalmarèsModifier

Liens externesModifier