Okazaki

ville d'Aichi, Japon

Okazaki-shi
岡崎市
Okazaki
Centre-ville d'Okazaki
Drapeau de Okazaki-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Aichi
Maire Kōichi Shibata
Code postal 〒444-8601
Démographie
Population 387 887 hab. (décembre 2019)
Densité 1 002 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 57′ 17″ nord, 137° 10′ 23″ est
Superficie 38 724 ha = 387,24 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Aichi
Voir sur la carte administrative de Préfecture d'Aichi
City locator 13.svg
Okazaki-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Okazaki-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Okazaki-shi
Liens
Site web http://www.city.okazaki.aichi.jp/index.htm

Okazaki (岡崎市, Okazaki-shi?) est une ville de la préfecture d'Aichi au Japon.

GéographieModifier

 
Mairie de la ville d'Okazaki.

DémographieModifier

En , la population de la ville d'Okazaki était de 387 887 habitants répartis sur une superficie de 387,20 km2[1].

HistoireModifier

Le site moderne de la ville d'Okazaki est habité depuis plusieurs milliers d'années. Les archéologues ont trouvé des vestiges datant de l'ère du paléolithique japonais. Des vestiges de la période Jōmon, et surtout des périodes Yayoi et Kofun ont également été retrouvés dont de nombreux monuments funéraires kofun.

Durant l'époque Sengoku (milieu du XVe siècle-fin du XVIe siècle), la zone de l'actuel Okazaki fut contrôlée par le clan Matsudaira, qui sera par la suite plus connu sous le nom du clan Tokugawa. Ieyasu Tokugawa, fondateur de ce clan a vu le jour dans le château d'Okazaki. Il instaura son shogunat en 1600 qui ne s’arrêtera qu'en 1868 avec la restauration de Meiji. Durant cette période, un système féodale fut établi pour contrôler le domaine d'Okazaki dirigé par un daimyō. Elle devînt également une des stations du Tōkaidō, route reliant Edo (Tokyo, à l"époque moderne) à Kyoto, ce qui participa à son développement.

Après la restauration de Meiji, la cité moderne d'Okazaki fut établie le dans le district de Nukata de la préfecture d'Aichi. Le , Okazaki annexa la ville voisine d'Hirohata. Okazaki fut proclamée définitivement ville le .

La ville a fortement souffert, en 1944, du séisme Tōnankai et, l'année suivante, du séisme Mikawa. Durant la Seconde Guerre mondiale, Okazaki fut bombardée le par l'armée américaine tuant plus de deux cents personnes et détruisant une large partie du centre ville.

En 1955, à la faveur de fusions et de consolidations, la région d'Okazaki s'est considérablement étendu. Les anciennes villes de Iwazu, Fukuoka, et Yahagi, ainsi que les villages of Honjuku, Yamanaka, Kawai, Fujikawa and Ryugai ont été rattachés à Okazaki. En 1959, le typhon Vera causa de considérables dommages, tuant 27 habitants. Le , Okazaki annexa la ville voisine de Mutsumi.

Le , la ville s'est vue attribuer le titre de « ville noyau » et le , la ville voisine de Nukata est intégrée à son tour à l'agglomération.

Le le bourg de Nukata (district de Nukata) a été intégré à Okazaki.

Culture locale et patrimoineModifier

 
Château d'Okazaki.
 
Oni matsuri, au temple Takisan.

EducationModifier

TransportsModifier

Okazaki est desservie par la ligne principale Tōkaidō de la JR Central, la ligne Nagoya de la compagnie Meitetsu et la ligne Aichi Loop de la compagnie Aichi Loop Railway. Les gares d'Okazaki et de Higashi Okazaki sont les principales gares de la ville.

JumelagesModifier

Personnalités liées à la villeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (ja) Mairie d'Okazaki, « 人口と世帯数 » [« Population et nombre de ménages »] (consulté le 29 décembre 2019).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier