Oji-Cris

peuple nord-amérindien
Oji-Cris
Description de cette image, également commentée ci-après
Le chef Robert Fiddler, signataire du Traité no 5

Populations significatives par région
Autres
Langues Oji-cri, anglais
Ethnies liées Ojibwés, Cris
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de répartition

Les Oji-Cris sont un peuple autochtone d'Amérique du Nord. Ils habitent au Canada dans les provinces de l'Ontario et du Manitoba entre la rivière Missinaibi dans le Nord-Est de l'Ontario à l'est et le lac Winnipeg à l'ouest. Ils sont des descendants de mariages historiques entre les Ojibwés et les Cris, mais sont généralement considérés comme étant une nation distincte de ces deux groupes parents. En fait, ils résidents principalement dans une zone de transition entre les Ojibwés au sud et les Cris au nord.

Historiquement, les Oji-Cris étaient identifiés comme étant des Cris par les gouvernements canadien et britannique puisqu'ils s'identifiaient eux-mêmes comme faisant partie des Swampy Cree (en)s.

Traditionnellement, ils étaient appelés « Noopiming-ininiwag » (« peuple des Bois ») ou « Ajijaakoons » (« Petite Grue ») par les Ojibwés. Leur endonyme en oji-cri est « Anishinaabe » (« Humain originel »).

La langue et la culture des Oji-Cris est un mélange de traditions ojibwées et cries. La langue oji-crie, appelée « Anishinaabemowin », est plus près de l'ojibwé structurellement, mais sa tradition littéraire ressemble davantage au cri. Il y a environ 12 600 locuteurs d'oji-cri en 2006[1].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

BibliographieModifier

  • (en) Edward S. Rogers et Garth Taylor, « Northern Ojibwa », dans William C. Sturtevant (éditeur), Handbook of North American Indians, Government Printing Office, (ISBN 0-160-04578-9).
  • (en) John Macfie et Basil Johnston, Hudson Bay Watershed A Photographic Memoir of the Ojibway, Cree, and Oji-Cree, Toronto (Ontario), Dundurn Press, (ISBN 1-55002-088-9).