Odd Grüner-Hegge

compositeur, pianiste et chef d'orchestre norvégien

Odd Grüner-Hegge (né le à Oslo et mort le dans la même ville) est un pianiste, compositeur et chef d’orchestre norvégien.

Odd Grüner-Hegge
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Christiania (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
OsloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Finn Grüner-Hegge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Genre artistique

BiographieModifier

Odd Grüner-Hegge naît et grandit à Oslo[1]. Son enfance est marquée par une rencontre avec Edvard Grieg, qui confirme sa vocation musicale[1]. Le jeune Grüner-Hegge étudie alors le piano et la composition, notamment auprès d’Otto Winter-Hjelm et de Gustav Lange[1]. Il présente en 1917 une sonate pour violon, jouée par son frère Finn, reçue favorablement par la critique, et fait l’année suivante ses premières représentations au piano, interprétant des pièces de Grieg[1].

Grüner-Hegge voyage ensuite en Europe, où il rencontre les chefs d’orchestre Camillo Hildebrand et Felix Weingartner ; à son retour en Norvège en 1927, il dirige pour la première fois, lors d’une représentation de l’orchestre de la Société philharmonique. En 1931, il est officiellement engagé comme chef d’orchestre de cet ensemble, et présente donc les années suivantes plusieurs premières représentations importantes[1]. Sous la direction artistique d’Olav Kielland (en) à partir de 1933, il dirige moins souvent, à titre d’invité, l’orchestre d’Oslo, tout en se produisant également avec l’orchestre philharmonique de Bergen ; Grüner-Hegge retrouve en 1945, au départ de Kielland, son poste de chef d’orchestre, et assure également la direction artistique, le tout jusqu’en 1962, où Øivin Fjeldstad (en) le remplace[1]. Dans les années 1930 et 1940, il accompagne l’orchestre lors de voyages à l’étranger, notamment à Paris, où son travail est remarqué[2],[3].

En 1953, c’est lui qui guide l’orchestre accompagnant Kirsten Flagstad lors du premier Festival international de Bergen (en)[1],[4]. La chanteuse prend la direction à sa création dans les années 1950 de l’opéra de Norvège[5], mais doit prendre du retrait pour raisons de santé ; Grüner-Hegge devient donc directeur par intérim de la structure en 1960, avant d’être nommé officiellement directeur l’année suivante, poste qu’il occupera jusqu’en 1969[1].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h (nb) Trond Olav Svendsen, « Odd Grüner-Hegge », dans Store norske leksikon, (lire en ligne)
  2. « "Peer Gynt" par le Théâtre National d’Oslo », sur Gallica, Le Journal, (consulté le )
  3. Robert de Fragny, « Musiques norvégiennes », sur Gallica, Concorde : hebdomadaire républicain, politique et littéraire, (consulté le )
  4. (no) Espen Selvik, « Operastjerna Kirsten Flagstad fikk ikke vise seg på Festspillene samtidig med Kongen », sur Dagbladet.no, (consulté le )
  5. (nb) Trond Olav Svendsen, « Den Norske Opera & Ballett », dans Store norske leksikon, (lire en ligne)
  6. (en) « Tildelinger av ordener og medaljer », sur www.royalcourt.no (consulté le )
  7. a b et c (nb) Elef Nesheim, « Odd Grüner-Hegge », dans Norsk biografisk leksikon, (lire en ligne)

Liens externesModifier