Océane Cassignol

nageuse française

Océane Cassignol
Image illustrative de l’article Océane Cassignol
Océane Cassignol en 2017.
Informations
Nages Nage en eau libre
Triathlon
Nationalité Franco-Mauricienne
Naissance (21 ans)
Lieu Béziers
Club Grand Narbonne Triathlon
Montpellier Métropole Natation
Entraîneur Philippe Lucas[1]
Palmarès
Championnats du monde 1 0 0
Championnats d'Europe 0 0 1

Océane Cassignol, née le 26 mai 2000[2] à Béziers[3], est une nageuse française, pratiquant la nage en eau libre.

BiographieModifier

La Franco-Mauricienne Océane Cassignol est issue d'une famille de quatre enfants où le sport occupe une place importante, son père étant s'étant essayé à la pêche au gros, l'une de ses sœurs étant internationale à sept reprises de rugby à XV[4].

Elle pratique rapidement de nombreux sports, l'équitation, na natation dès l'âge de onze ans et l'athlétisme[5], sport où elle obtient des titres régionaux ou départementaux[1]. Repérée par un adjoint de Philippe Lucas, elle rejoint à douze ans son groupe d'entraînement où elle côtoie alors Amaury Leveaux ou Federica Pellegrini[1].

En , elle devient championne de France minimes du cinq kilomètres indoor[6]. Elle est sacrée championne d'Europe junior du cinq kilomètres dames en 2015 à Tenero-Contra en Suisse, devançant au sprint sa compatriote Lisa Pou[7],[8]. Deux semaines plus tard, à Agen, elle remporte trois nouveaux titres de championne de France minime, sur 800 mètres, 1 500 mètres et 400 mètres[8]. Plus tôt dans la saison, elle avait également remporté les titres du cinq kilomètres en salle et en eau libre[8].

Après une seizième place à Abu Dhabi lors d'une course de coupe du monde, elle remporte l'Aquathlon de Vittel où elle s'impose face à Margo Garrabedian qui l'avait devancé lors de l'édition précédente[9].

Cinquième des championnats de France de Gravelines où le titre est remporté par Aurélie Muller[10], elle obtient sa qualification pour les mondiaux 2017 disputés sur le lac Balaton en Hongrie[11]. Lors de ces championnats du monde, elle termine 22e du dix kilomètres, course remportée par Aurélie Muller, puis obtient la médaille d'or du cinq kilomètres par équipes, relais également composé de Logan Fontaine, Aurélie Muller et Marc-Antoine Olivier[12].

PalmarèsModifier

Championnats du mondeModifier

Championnats d'EuropeModifier

Jeux mondiaux militairesModifier

Championnats de FranceModifier

Championnats de France
Championnats de France en eau libre

Compétitions juniorsModifier

  • Vice-championne du monde junior du 7,5km en eau libre à Hoorn aux Pays-Bas
  • triple championne d’Europe junior 5km/7,5km/relais 5km

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jean-Michel Izoird, « Natation : la Biterroise Océane, surdouée, nage sur les traces de Manaudou », sur midilibre.fr, .
  2. 17th FINA World Championships Budapest (HUN).
  3. « Que la force soit avec elle », Le journal de Béziers, no 25,‎ , p. 13-15 (lire en ligne)
  4. Zubair Hansye, « Une athlète surdouée », sur lagazette.mu, .
  5. Christophe Karghoo, « Océane Cassignol : Comme un poisson dans l’eau », sur 5plus.mu.
  6. Julien Bigorne, « France de 5 km indoor : l’envol de Cassignol », sur sportspassion95.fr, .
  7. (it) « Eurojunior. Doppietta di bronzo nei 5000 », sur federnuoto.it, .
  8. a b et c Julien Bigorne, « France 15 ans et moins à Agen : triplé de Cassignol », sur sportspassion95.fr, .
  9. « Triathlon : l'exploit à Vittel de la Narbonnaise Océane Cassignol », sur lindependant.fr, .
  10. « Aurélie Muller et Marc-Antoine Olivier sont champions de France du 10 km », sur lequipe.fr, .
  11. Bien que cinquième, elle obtient sa qualification car les championnats de France sont une course ouverte aux nageuses d'autres nationalités. Elle termine deuxième française.
  12. « L'équipe de France championne du monde du relais mixte en eau libre », sur www.lequipe.fr, (consulté le 22 juillet 2017)

Liens externesModifier