Ouvrir le menu principal
Oblast de Primorié
(russe) Приморская область

18561920

Blason
Description de l'image Yakutsk Amursk Primorye Oblast.jpg.
Informations générales
Statut Oblast
Capitale Vladivostok
Démographie
Population 220 557 habitants (1897)
Superficie
Superficie 1 629 424 verstes²
Histoire et événements
1856 Création
1920 Abolition

Entités suivantes :

L’oblast de Primorié (en russe : Приморская область) est un oblast de l'Empire russe créé en 1856 en Extrême-Orient avec pour capitale Nikolaïevsk-sur-l'Amour (jusqu’en 1880), Khabarovsk (1880-1888) puis Vladivostok.

Sommaire

GéographieModifier

L’oblast de Primorié s’étend sur tout le littoral oriental de la Sibérie, de l’océan Arctique à la frontière coréenne (14 950 verstes de littoral). À l’ouest l’oblast est bordé par les oblasts de Iakoutsk et de l’Amour. La frontière commune avec la Chine suit le cours de la rivière Oussouri.

Le territoire de l’oblast de Primorié correspond de nos jours au kraïs de Primorie, Khabarovsk et Kamtchatka, aux oblasts de Magadan et Sakhaline (la partie septentrionale fait partie de l’oblast de Primorié jusqu’en 1884) et au District autonome de Tchoukotka.

HistoireModifier

La présence russe en Extrême-Orient remonte au XVIIe siècle et s’intensifie jusqu’au XIXe siècle. Le littoral sibérien et la presqu’île du Kamtchatka sont réunis en 1856 pour former l’oblast de Primorié. En 1857 un territoire le long de l’Amour est détaché de l’oblast pour former l’oblast de l'Amour. En 1884 la partie nord de Sakhaline devient également une entité administrative autonome au sein de l’oblast. En 1888 Vladivostok devient la capitale de l’oblast.

En 1909 une réforme administrative donne naissance aux oblasts du Kamtchatka et de Sakhaline à partir de territoires de l’oblast de Primorié.

Pendant la guerre civile russe l’oblast est le théâtre de l’intervention alliée en Sibérie et voit la création de la République d'Extrême-Orient.

Subdivisions administrativesModifier

L'oblast, d'une superficie de 1 629 424 km2 en 1900, est divisé alors en neuf okrougs : Anadyr, Guijiga, Komandorski, Okhotsk, Petropavlovsk, Ouda, Oussouri, Khabarovsk et Oussouri méridional.

PopulationModifier

En 1897 la population de l’oblast s’élève à 220 557 habitants, dont 35,9 % de Russes, 14,9 % d'Ukrainiens, 13,7 % de Chinois, 10,9 % de Coréens et 7,6 % de populations toungouses-mandchous.

Notes et référencesModifier