Notation des dettes souveraines des États membres de la zone euro

Échelle de notation financière selon les principales
agences de notation
Signification
de la note 
Moody’s Standard
& Poor’s
Fitch
Ratings
Dagong
Long
terme
Court
terme
Long
terme
Court
terme
Long
terme
Court
terme
Long
terme
Court
terme
Prime
Première qualité
Aaa P-1

Prime
-1
AAA A-1+ AAA F1+ AAA A-1
High grade
Haute qualité
Aa1 AA+ AA+ AA+
Aa2 AA AA AA
Aa3 AA− AA− AA−
Upper medium
grade

Qualité moyenne
supérieure
A1 A+ A-1 A+ F1 A+
A2 A A A
A3 P-2 A− A-2 A− F2 A− A-2
Lower medium
grade

Qualité moyenne
inférieure
Baa1 BBB+ BBB+ BBB+
Baa2 P-3 BBB A-3 BBB F3 BBB A-3
Baa3 BBB− BBB− BBB−
Non-investment
grade,
speculative

Spéculatif
Ba1 Not
prime


Non
prime
BB+ B BB+ B BB+ B
Ba2 BB BB BB
Ba3 BB− BB− BB−
Highly
speculative

Très spéculatif
B1 B+ B+ B+
B2 B B B
B3 B− B− B−
Risque élevé Caa1 CCC+ C CCC C CCC C
Ultra spéculatif Caa2 CCC
En défaut, avec
quelques espoirs
de recouvrement
Caa3 CCC−
Ca CC CC CC
C C/CI/R C C
En défaut sélectif SD D RD D D D
En défaut D D

La notation des dettes souveraines des États membres de la zone euro est l'évaluation de la solvabilité de chacun de ces pays par les agences de notation. Cette évaluation se traduit par l'attribution de notes à la dette publique de chaque pays : une note sur la dette à long terme et une note sur la dette à court terme. Ces notes conditionnent les capacités d'emprunt des États, car elles sont d'une part prises en compte par les investisseurs et les gérants de fonds qui doivent souvent respecter des règles précises et rigoureuses sur la qualité de leurs placements obligataires, et d'autre part elles déterminent dans une certaine mesure les taux d'intérêt proposés par les investisseurs sur le marché obligataire et influent indirectement sur la liquidité de ce marché pour tel ou tel pays.

Nous étudions ici l'évolution de la notation sur la dette à long terme ; c'est celle qui est la plus significative et qui est généralement reprise dans les médias. Les notes les plus suivies sont celles attribuées par les « Big Three » — Moody's, Standard & Poor's et Fitch Ratings — qui sont des agences globales à vocation mondiale. Des agences plus récentes, spécialisées sur certains marchés ou certains pays, font de plus en plus parler d'elles car elles attribuent des notes jugées plus sévères. Néanmoins, les autres agences semblent finir par faire converger leurs propres notes vers celles-ci. Les notes données par l'agence chinoise Dagong Global Credit Rating[1] et l'agence américaine Egan-Jones (en) sont donc mentionnées en complément lorsqu'elles sont disponibles. Lors de l'attribution d'une note, les agences précisent généralement la perspective qui lui est assortie. Cette perspective fournissant une indication sur l'évolution à venir de la note, elle sera également mentionnée si disponible.

À la suite de la crise économique débutée en 2008, les notes des dettes de plusieurs pays de la zone euro ont été dégradées, conduisant à des craintes de défaut de paiement pour certains d'entre eux, notamment lorsque leurs dettes sont assimilées à des « obligations pourries » (notes inférieures à Baa3 ou BBB–).

Par ailleurs, une étude de Standard & Poor's sur les effets du vieillissement démographique des économies avancées publiée en 2006 affirmait qu'« à horizon 2040 les notes des pays développés auront toutes été dégradées au rang de non investment grade. »[2],[3].

Préalable sur l'utilisation des couleurs au sein de l'articleModifier

Afin de visualiser rapidement les catégories de notation entre pays, les couleurs suivantes sont utilisées dans les tableaux :

Catégorie des notations
Prime — Première qualité
Investment grade — Valeur d'investissement
Speculative grade — Valeur à risque, spéculatif
En défaut restreint, sélectif, ou complet
(Pas de données)

Les cartes permettent de visualiser les différences de notes entre pays ; elles ont des couleurs spécifiques, différentes de celles utilisées dans les tableaux.

Situation actuelleModifier

Pays de la zone euroModifier

Le tableau ci-dessous synthétise la notation souveraine de long terme et la perspective des pays de la zone euro au 2 juillet 2020, selon les agences de notation Moody's, Standard & Poor's, Fitch Ratings, Dagong Global Credit Rating et Egan-Jones (en) :

Notation des pays de la zone euro au 2 juillet 2020
Pays Moody's Standard
& Poor's
Fitch
Ratings
Dagong Egan-
Jones
Note Persp. Note Persp. Note Persp. Note Persp. Note Persp.
  Allemagne AAA   AAA   AAA   AA+   A+  
  Autriche AAA   AA+   AAA   AA+   A  
  Belgique AAA   AA   AA-   A+  
  Chypre B2 SR BB+   CCC+  
  Espagne Baa3 SR BBB+   BBB   A   CC+
  Estonie A1   AA–   A+   A  
  Finlande AAA   AA+   AAA   AAA  
  France Aa2   AA   AA   A+   BBB+  
  Grèce B3 B+   B   CC  
  Irlande Ba1   A+   BBB+   BBB  
  Italie Baa3   BBB   BBB-   BBB   CCC+  
  Lettonie ? - A–   ? - ? -
  Luxembourg AAA   AAA   AAA   AAA   ??
  Malte A3   A–   A+   A–   ??
  Pays-Bas AAA   AAA   AAA   AA+   A  
  Portugal Ba1   BB+   BB+   BB+   B–
  Slovaquie A2   A+   A+  
  Slovénie Baa2   A+   A–  

Légende :   Perspective stable  Perspective négative • SR Note sous revue[N 1] • – Perspective non communiquée

Le vendredi , la Grèce a officiellement été déclarée en défaut de paiement par le Fonds européen de stabilité financière (FESF).

Le , la France est de nouveau dégradée par l'agence Moody's de Aa1 à Aa2.

Pays européensModifier

Les cartes ci-dessous illustrent la notation des pays européens, qu'ils fassent partie ou non de la zone euro, selon les agences de notation Moody's, Standard & Poor's, Fitch Ratings et Dagong Global Credit Rating :

Notation financière à long terme des États européens par quatre agences :
S&P (américaine), Moody's (américaine), Fitch (franco-américaine) et Dagong (chinoise)
  • AAA / Aaa
  • AA / Aa
  • A
  • BBB / Baa
  • BB / Ba
  • B
  • CCC / Caa
  • CC / Ca
  • C
  • SD, D (Défaut ou quasi-défaut)
  • Non noté

HistoriqueModifier

Décembre 2014Modifier

Le 12 décembre 2014, Fitch retire son AA+ à la France et descend à AA avec une perspective stable.

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  France 12/12/2014 Fitch AA     Stable

Novembre 2013Modifier

Le 8 novembre 2013, Standard & Poor's retire son AA+ à la France et descend à AA avec une perspective stable.

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  France 8/11/2013 S&P AA     Stable

Juillet 2013Modifier

Le 12 juillet 2013, Fitch retire son AAA à la France et descend à AA+ avec une perspective stable.

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  France 12/07/2013 Fitch AA+     Stable

Août 2012Modifier

Le 1er août 2012, Standard & Poor's maintient la note BBB+ de l'Espagne et la perspective négative associée[4]. L'agence justifie notamment sa décision par la détermination des autorités dans l'ajustement économique et budgétaire.

Le 2 août 2012, Standard & Poor's maintient la note AAA de l'Allemagne et la perspective stable associée[5]. Elle a également maintenu la note BBB+ et la perspective négative de l'Irlande[6], tout comme le BB et la perspective négative du Portugal[7]. En revanche, l'agence américaine dégrade d'un cran la note de Chypre en lui attribuant BB et une perspective négative[8]. Par ailleurs, Moody's abaisse de trois crans la note de la Slovénie à Baa2 et conserve la perspective négative, justifiant sa décision par la nécessité d'une nouvelle recapitalisation du secteur bancaire et d'un accès aux marchés de plus en plus difficile[9],[10].

Le 3 août 2012, Standard & Poor's diminue d'un cran la note de la Slovénie à A avec perspective négative[11], au lendemain de la dégradation par Moody's.

Le 7 août 2012, Standard & Poor's attribue une perspective négative à la note de la Grèce[12]. Le pays, déjà noté CCC, se trouve ainsi sous la menace d'une nouvelle dégradation par l'agence américaine.

Le 8 août 2012, Fitch maintient le AAA allemand associé à une perspective stable, note qui « reflète [...] la performance économique robuste au cours des deux dernières années »[13],[14]. L'agence dégrade en revanche la note de la Slovénie d'un cran à A– avec perspective toujours négative, ce qui traduit « la poursuite de la détérioration du secteur bancaire » ainsi que « le retard du gouvernement dans la mise en place d'un plan clair pour sa recapitalisation »[15],[16].

Synthèse des révisions pour
  Espagne 01/08/2012 Standard & Poor's BBB+     Négative
  Allemagne 02/08/2012 Standard & Poor's AAA     Stable
  Chypre 02/08/2012 Standard & Poor's BB     Négative
  Irlande 02/08/2012 Standard & Poor's BBB+     Négative
  Portugal 02/08/2012 Standard & Poor's BB     Négative
  Slovénie 02/08/2012 Moody's Baa2         Négative
  Slovénie 03/08/2012 Standard & Poor's A     Négative
  Grèce 07/08/2012 Standard & Poor's CCC     Négative
  Allemagne 08/08/2012 Fitch AAA     Stable
  Slovénie 08/08/2012 Fitch A–     Négative

Juillet 2012Modifier

Le 9 juillet 2012, Egan-Jones dégrade d'un cran la note des Pays-Bas qui passe de AA– à A+ et de l'Autriche qui passe de A+ à A[17]. Ces deux notes sont assorties d'une perspective négative.

Le 13 juillet 2012, Moody's dégrade de deux crans la note de l'Italie qui passe de A3 à Baa2[18] à la surprise générale des marchés. Cette dégradation, assortie d'une perspective négative, intervient le jour d'une émission obligataire italienne de 5,25 milliards d'euros. L'agence a, par la même occasion, abaissé la note maximale qui peut être attribuée à un emprunteur public italien, de Aaa à A2. À noter que Standard & Poor's a décidé de suspendre la note de la Sicile le 20 juillet 2012, « en raison du manque d'informations suffisantes de la part de la Sicile »[19].

Le 19 juillet 2012, Fitch maintient la note de l'Italie à A– avec perspective négative[20]. L'agence salue « les réformes du marché du travail et les mesures destinées à rendre l'économie plus flexible » mais s'inquiète de risques qui pourraient se révéler plus graves pour le pays.

Le 20 juillet 2012, Egan-Jones dégrade une nouvelle fois l'Espagne, évoquant le ralentissement économique du pays, la situation financière de ses régions et les difficultés de son secteur bancaire[21]. La note est abaissée de trois crans, passant de CCC+ à CC+.

Le 23 juillet 2012, Moody's maintient la note Aaa pour l'Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg mais dégrade la perspective à négative. La Finlande est confirmée avec une perspective stable, restant le dernier pays dans cette configuration[22],[23]. L'agence a par ailleurs indiqué qu'elle réexaminera la note Aaa de la France et de l'Autriche à la fin du troisième trimetre, deux pays notés Aaa mais dont la perspective avait été dégradée le 13 février 2012.

Le 24 juillet 2012, au lendemain du placement sous perspective négative des pays notés Aaa (à l'exception de la Finlande), Moody's assigne également une perspective négative au Fonds européen de stabilité financière[24],[25].

Le 25 juillet 2012, l'Italie voit une nouvelle fois une agence de notation lui diminuer sa note : Egan-Jones lui attribue CCC+, soit une dégradation de trois crans[26]. Le pays se rapproche un peu plus du défaut, selon l'agence américaine.

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  Pays-Bas 09/07/2012 Egan-Jones A+     Négative
  Autriche 09/07/2012 Egan-Jones A     Négative
  Italie 13/07/2012 Moody's Baa2       Négative
  Italie 19/07/2012 Fitch A–     Négative
  Espagne 20/07/2012 Egan-Jones CC+      
  Allemagne 23/07/2012 Moody's Aaa     Négative
  Pays-Bas 23/07/2012 Moody's Aaa     Négative
  Luxembourg 23/07/2012 Moody's Aaa     Négative
  Finlande 23/07/2012 Moody's Aaa     Stable
  Italie 25/07/2012 Egan-Jones CCC+         Négative

Juin 2012Modifier

Le 1er juin 2012, Egan-Jones dégrade la note de l'Italie de deux crans, de BB à B+, assortie d'une perspective négative. L'agence de notation juge le pays aura des difficultés à soutenir son secteur bancaire sans aide extérieur, au vu de « l'état misérable » de son économie[27].

Le 7 juin 2012, Fitch dégrade la note de l'Espagne de trois crans pour atteindre BBB, assortie d'une perspective négative. Dans le même temps, elle confirme la note AAA de la France et de l'Allemagne, jugeant les plans économiques des deux pays crédibles[28].

Le 9 juin 2012, Moody's menace l'ensemble de la zone euro sur une éventuelle dégradation de la situation espagnole et grecque. La chancelière allemande Angela Merkel a toutefois répété que la Grèce resterait dans la zone euro à condition que le prochain gouvernement respecte le mémorandum de la BCE, du FMI et de la Commission européenne[29].

Le 13 juin 2012, Egan-Jones dégrade de deux crans la note de la dette de l'Espagne de B à CCC+[30]. Moody's dégrade également la note de la dette de l'Espagne de A3 à Baa3, jugeant que la recapitalisation de ses banques « accroîtra le fardeau de la dette du pays, qui a augmenté de façon spectaculaire depuis le début de la crise financière »[31]. L'agence abaisse dans le même temps la note de Chypre, à Ba3, et met la note sous revue.

Le 14 juin 2012, Egan-Jones abaisse la note de la France de deux crans pour la situer à BBB+, invoquant la pression croissante exercée sur le pays par la crise de la zone euro et constatant une « tendance désastreuse et [que] le pire est encore à venir »[32].

Le 25 juin 2012, Fitch abaisse à son tour la note de Chypre alors que l'île doit prendre au 1er juillet 2012 la présidence semestrielle de l'Union européenne. Elle est dégradée d'un cran, à BB+, avec une perspective négative.

Le 26 juin 2012, Egan-Jones dégrade d'un cran l'Allemagne en lui attribuant une note A+ assortie d'une perspective négative[33]. L'agence juge que « l'Allemagne se retrouvera chargée de créances supplémentaires et irrécouvrables », quelle que soit l'issue de la crise en zone euro.

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  Italie 01/06/2012 Egan-Jones B+       Négative
  Espagne 07/06/2012 Fitch BBB         Négative
  France 07/06/2012 Fitch AAA     Stable
  Allemagne 07/06/2012 Fitch AAA     Stable
  Espagne 13/06/2012 Egan-Jones CCC+    
  Espagne 13/06/2012 Moody's Baa3         Sous revue[N 1]
  Chypre 13/06/2012 Moody's Ba3   Sous revue[N 1]
  France 14/06/2012 Egan-Jones BBB+       Négative
  Chypre 25/06/2012 Fitch BB+     Négative
  Allemagne 26/06/2012 Egan-Jones A+     Négative

Mai 2012Modifier

Le 10 mai 2012, Dagong décide de remonter la note de la Grèce, de D à CC, avec perspective négative, estimant que « la restructuration de la dette par les créanciers privés a légèrement décéléré l'augmentation du niveau de dette général du gouvernement » et que « l'action d'échange obligataire des créanciers privés a effacé un total de plus de 100 milliards d'euros de la valeur faciale de la dette du gouvernement grec »[34].

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  Grèce 10/05/2012 Dagong CC       Négative

Avril 2012Modifier

Le 10 avril 2012, Dagong débute la couverture de la note de Malte à A– avec une perspective négative[35].

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  Malte 10/04/2012 Dagong A–   1re notation   Négative

Mars 2012Modifier

Le 3 mars 2012, Moody's dégrade la note de la Grèce d'un cran à C, constatant à son tour le défaut sélectif du pays en raison de l'échange collectif unilatéral imposée aux créditeurs pour une partie de sa dette.

Le 12 mars 2012, Dagong estime que la Grèce fait défaut et lui attribue la note D, du fait que l'échange obligataire « viole la volonté des porteurs d'obligations régies par la loi grecque, et leur inflige des pertes substantielles »[36].

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  Grèce 03/03/2012 Moody's C  
  Grèce 12/03/2012 Dagong D  

Février 2012Modifier

Le 14 février 2012, Moody's et Fitch Ratings dégradent à leur tour les notes de plusieurs pays de la zone euro mais pas celles des pays notés AAA. Fitch abaisse de deux crans les notes de l'Espagne (A), de l'Italie (A–) et de la Slovénie (A). Moody's attribue la note de A3 à l'Espagne (– 2 crans), à Malte (– 2 crans) et à l'Italie (– 1 cran), et diminue la note d'un cran de la Slovénie et de la Slovaquie pour arriver à A2.

Le 22 février 2012, Fitch diminue la note de la Grèce de deux crans, à C (dernier niveau avant le défaut total), pour constater le « défaut restreint » et rejoint ainsi l'avis des autres agences, allant même au-delà du très faible espoir de recouvrement que laissent encore Moody's et Standard & Poor's[37].

Le 27 février 2012, Standard & Poor's constate le « défaut sélectif » de la Grèce avec une note provisoire abaissée de deux crans à SD à la suite de l'activation des clauses d'action collective (CAC) et à l'abandon d'une partie des créances[38]. Cette note pourrait être réévaluée le selon les termes adoptés pour résoudre ou non le rééchelonnement unilatéral de sa dette souveraine. Si les créditeurs acceptent l'offre proposée, la note pourrait remonter à CCC, sinon le défaut pourra être abaissé à D pour l'ensemble des dettes concernées et devenues non recouvrables. De plus, dans l'éventualité d'une sortie de la zone euro, l'agence rappelle que cela aurait des conséquences sur la notation T&C (Transfer & Convertibility) de la dette non-souveraine de la Grèce (qui concerne aussi les institutions financières privées grecques ou d'autres pays, dont les comptes sont légalement tenus en devise légale grecque) qui sortirait du AAA actuel (comme c'est le cas encore pour la totalité de la zone euro puisque cette note concerne la devise elle-même, la Banque centrale européenne et ses banques nationales membres) pour être au mieux trois crans au-dessus de celle de la note souveraine car les dettes non souveraines ne seraient plus exprimées en devise nationale (l'euro) mais dans la nouvelle devise nationale (l'euro devenant alors une devise étrangère).

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  Espagne 14/02/2012 Fitch A    
  Italie 14/02/2012 Fitch A–    
  Slovénie 14/02/2012 Fitch A    
  Espagne 14/02/2012 Moody's A3    
  Malte 14/02/2012 Moody's A3    
  Italie 14/02/2012 Moody's A3  
  Slovénie 14/02/2012 Moody's A2  
  Slovaquie 14/02/2012 Moody's A2  
  Grèce 22/02/2012 Fitch C    
  Grèce 27/02/2012 Standard & Poor's SD    

Janvier 2012Modifier

Le tableau ci-dessous synthétise la notation souveraine de long terme et la perspective des pays de la zone euro au 1er janvier 2012, selon les agences de notation Moody's, Standard & Poor's, Fitch Ratings et Dagong Global Credit Rating :

Notation des pays de la zone euro au 1er janvier 2012
Pays Moody's Standard
& Poor's
Fitch
Ratings
Dagong
Note Persp. Note Persp. Note Persp. Note Persp.
  Allemagne Aaa AAA   AAA AA+  
  Autriche Aaa AAA   AAA AA+  
  Belgique Aa3 AA   AA+ A+  
  Chypre Baa3 BBB   BBB
  Espagne A1 AA–   AA– A  
  Estonie A1 AA–   A+ A  
  Finlande Aaa AAA   AAA AAA  
  France Aaa AAA   AAA A+  
  Grèce Ca CC CCC CC  
  Irlande Ba1 BBB+   BBB+ BBB  
  Italie A2 A   A+ BBB  
  Luxembourg Aaa AAA   AAA AAA  
  Malte A1 A   A+
  Pays-Bas Aaa AAA   AAA AA+  
  Portugal Ba2 BBB–   BB+ BB+  
  Slovaquie A1 A+   A+
  Slovénie A1 AA–   AA–

Légende :   Perspective stable  Perspective négative • SR Note sous revue[N 1] • – Perspective non communiquée


Le 13 janvier 2012, Standard & Poor's dégrade les notes de nombreux pays de la zone euro, dont la France et l'Autriche qui perdent leur AAA. Parmi les autres pays dégradés, Chypre et le Portugal voient leur note entrer en catégorie spéculative[39].

Le 18 janvier 2012, Dagong maintient la note de l'Irlande à BBB mais abaisse sa perspective à négative. L'agence justifie sa décision par le fait que « le ratio de la dette du gouvernement continue à s'accroître à moyen terme ce qui, conjointement à la panique sur les marchés causée par la restructuration de la dette grecque, augmentera les difficultés pour le gouvernement irlandais à se financer sur le marché primaire comme prévu par l'accord sur le programme d'aide trouvé en décembre 2010 avec le Fonds monétaire international et l'Union européenne »[40].

Le 19 janvier 2012, Dagong maintient la note AA+ de l'Autriche et sa perspective stable, mettant toutefois en garde contre sa « dépendance relativement élevée avec les économies de la zone euro »[41].

Synthèse des révisions pour
Pays Date Agence de notation Note Variation[N 2] Perspective
  Allemagne 13/01/2012 Standard & Poor's AAA     Stable
  Autriche 13/01/2012 Standard & Poor's AA+     Négative
  Belgique 13/01/2012 Standard & Poor's AA     Négative
  Chypre 13/01/2012 Standard & Poor's BB+       Négative
  Espagne 13/01/2012 Standard & Poor's A       Négative
  Estonie 13/01/2012 Standard & Poor's AA–     Négative
  Finlande 13/01/2012 Standard & Poor's AAA     Négative
  France 13/01/2012 Standard & Poor's AA+     Négative
  Irlande 13/01/2012 Standard & Poor's BBB+     Négative
  Luxembourg 13/01/2012 Standard & Poor's AAA     Négative
  Malte 13/01/2012 Standard & Poor's A–     Négative
  Pays-Bas 13/01/2012 Standard & Poor's AAA     Négative
  Portugal 13/01/2012 Standard & Poor's BB       Négative
  Slovaquie 13/01/2012 Standard & Poor's A     Négative
  Slovénie 13/01/2012 Standard & Poor's A+     Négative
  Irlande 18/01/2012 Dagong BBB     Négative
  Autriche 19/01/2012 Dagong AA+     Stable

Octobre 2011Modifier

Le processus de dégradation se poursuit, principalement pour l’Espagne, l’Italie et la Slovénie.

Cependant Standard & Poor’s a relevé la note de l’Estonie de 2 crans avec perspective stable.

Notation souveraine de long terme des pays de la zone euro le [42]
Pays Moody’s Standard
& Poor’s
Fitch
Ratings
  Allemagne Aaa AAA AAA
  Autriche Aaa AAA AAA
  Belgique Aa1 AA+ AA+
  Chypre Baa1 BBB BBB
  Espagne A1 AA− AA−
  Estonie A1 AA− A+
  Finlande Aaa AAA AAA
  France Aaa AAA AAA
  Grèce Ca CC CCC
  Irlande Ba1 BBB+ BBB+
  Italie A2 A A+
  Luxembourg Aaa AAA AAA
  Malte A2 A A+
  Pays-Bas Aaa AAA AAA
  Portugal Ba2 BBB− BBB−
  Slovaquie A1 A+ A+
  Slovénie Aa3 AA− AA−

Août 2011Modifier

Par rapport au mois précédent, les trois agences de notation ont dégradé la note de Chypre et ont désormais toutes classé la Grèce dans les niveaux commençant par la lettre C, Moody’s et Standard & Poors anticipant même dans leur note un « défaut restreint » de la Grèce (mais pas encore Fitch Ratings qui la classe encore comme hautement risquée et spéculative).

Fitch Ratings a relevé la note de l’Estonie, dernier pays ayant intégré la zone euro.

Notation souveraine de long terme des pays de la zone euro le [43]
Pays Moody’s Standard
& Poor’s
Fitch
Ratings
  Allemagne Aaa AAA AAA
  Autriche Aaa AAA AAA
  Belgique Aa1 AA+ AA+
  Chypre Baa1 BBB+ BBB
  Espagne Aa2 AA AA+
  Estonie A1 A A+
  Finlande Aaa AAA AAA
  France Aaa AAA AAA
  Grèce Ca CC CCC
  Irlande Ba1 BBB+ BBB+
  Italie Aa2 A+ AA−
  Luxembourg Aaa AAA AAA
  Malte A1 A A+
  Pays-Bas Aaa AAA AAA
  Portugal Ba2 BBB− BBB−
  Slovaquie A1 A+ A+
  Slovénie Aa2 AA AA

Juillet 2011Modifier

Par rapport à , Moody's et Standard & Poor's considèrent que la Grèce est au bord de la faillite. La dégradation de la note de la Grèce par Standard & Poor's fait de ce pays celui le moins bien noté par l'agence dans le monde. Moody's considère que les dettes du Portugal sont des obligations à haut risque. La dégradation de la note du Portugal relance les inquiétudes sur les dettes de l'Espagne et de l'Italie et les rumeurs sur un futur effondrement de la zone euro et sur la disparition de l’euro, ce qui aggraverait dramatiquement la Grande Récession commencée en 2008.

Notation souveraine de long terme des pays de la zone euro le [44]
Pays Moody’s Standard
& Poor’s
Fitch
Ratings
  Allemagne Aaa AAA AAA
  Autriche Aaa AAA AAA
  Belgique Aa1 AA+ AA+
  Chypre Aa3 A+ AA−
  Espagne Aa2 AA AA+
  Estonie A1 A A
  Finlande Aaa AAA AAA
  France Aaa AAA AAA
  Grèce Caa1 CCC B+
  Irlande Baa3 BBB+ BBB+
  Italie Aa2 A+ AA−
  Luxembourg Aaa AAA AAA
  Malte A1 A A+
  Pays-Bas Aaa AAA AAA
  Portugal Ba2 BBB− BBB−
  Slovaquie A1 A+ A+
  Slovénie Aa2 AA AA

Mai 2011Modifier

Par rapport à , les trois agences de notation ont dégradé la note de la dette de la Grèce, qui est désormais considérée comme hautement spéculative, accentuant la crise en cours dans le pays. Les notes du Portugal et de l'Irlande ont été dégradées ainsi que, dans une moindre mesure, celles de l'Espagne et de Chypre.

Notation souveraine de long terme des pays de la zone euro le [45],[46]
Pays Moody’s Standard
& Poor’s
Fitch
Ratings
  Allemagne Aaa AAA AAA
  Autriche Aaa AAA AAA
  Belgique Aa1 AA+ AA+
  Chypre A2 A− AA−
  Espagne Aa2 AA AA+
  Estonie A1 A A
  Finlande Aaa AAA AAA
  France Aaa AAA AAA
  Grèce B1 B B+
  Irlande Baa3 BBB+ BBB+
  Italie Aa2 A+ AA−
  Luxembourg Aaa AAA AAA
  Malte A1 A A+
  Pays-Bas Aaa AAA AAA
  Portugal Baa1 BBB− BBB−
  Slovaquie A1 A+ A+
  Slovénie Aa2 AA AA

Février 2011Modifier

Par rapport à , l’Estonie est entrée dans la zone euro et vient s'ajouter à ce tableau.

La note de l’Irlande a été dégradée par les trois agences de notation. L'agence Fitch Ratings considère les dettes de la Grèce comme des obligations à haut risque, rejoignant l'analyse de ses deux concurrentes.

Notation souveraine de long terme des pays de la zone euro le [47]
Pays Moody’s Standard
& Poor’s
Fitch
Ratings
  Allemagne Aaa AAA AAA
  Autriche Aaa AAA AAA
  Belgique Aa1 AA+ AA+
  Chypre Aa3 A AA−
  Espagne Aa1 AA AA+
  Estonie A1 A A
  Finlande Aaa AAA AAA
  France Aaa AAA AAA
  Grèce Ba1 BB+ BB+
  Irlande Baa1 A− BBB+
  Italie Aa2 A+ AA−
  Luxembourg Aaa AAA AAA
  Malte A1 A A+
  Pays-Bas Aaa AAA AAA
  Portugal A1 A− A+
  Slovaquie A1 A+ A+
  Slovénie Aa2 AA AA

Octobre 2010Modifier

Par rapport à , les notations de l'Espagne, de la Grèce, de l'Irlande et du Portugal ont été abaissées. Plus aucune agence de notation n'accorde la note maximale à l'Espagne tandis que deux d'entre elles considèrent les dettes de la Grèce comme des obligations à risque.

Notation souveraine de long terme des pays de la zone euro le [48]
Pays Moody’s Standard
& Poor’s
Fitch
Ratings
  Allemagne Aaa AAA AAA
  Autriche Aaa AAA AAA
  Belgique Aa1 AA+ AA+
  Chypre Aa3 A+ AA−
  Espagne Aa1 AA AA+
  Finlande Aaa AAA AAA
  France Aaa AAA AAA
  Grèce Ba1 BB+ BBB−
  Irlande Aa2 AA− A+
  Italie Aa2 A+ AA−
  Luxembourg Aaa AAA AAA
  Malte A1 A A+
  Pays-Bas Aaa AAA AAA
  Portugal A1 A− AA−
  Slovaquie A1 A+ A+
  Slovénie Aa2 AA AA

Avril 2010Modifier

Notation souveraine de long terme des pays de la zone euro le [49]
Pays Moody’s Standard
& Poor’s
Fitch
Ratings
  Allemagne Aaa AAA AAA
  Autriche Aaa AAA AAA
  Belgique Aa1 AA+ AA+
  Chypre Aa3 A+ AA−
  Espagne Aaa AA+ AAA
  Finlande Aaa AAA AAA
  France Aaa AAA AAA
  Grèce A2 BBB+ BBB+
  Irlande Aa1 AA AA−
  Italie Aa2 A+ AA−
  Luxembourg Aaa AAA AAA
  Malte A1 A A+
  Pays-Bas Aaa AAA AAA
  Portugal Aa2 A+ AA−
  Slovaquie A1 A+ A+
  Slovénie Aa2 AA AA

NotesModifier

  1. a b c et d Une note sous revue indique que l'agence de notation est cours de révision de la note pour une possible dégradation, généralement sous quelques semaines.
  2. a b c d e f g h i et j Le nombre de flèches indique le nombre de crans de la variation. Exemple : 1 flèche = variation d'1 cran, 2 flèches = variation de 2 crans, etc.

RéférencesModifier

  1. (en) Dagong Global Credit Rating, « Press Room > Corporate News » (consulté le 25 février 2012) (communications régulières de l'agence, révisions de note, commentaires, rapports).
  2. (fr) [PDF] Société générale, « Performances magazine, nº 24 », (consulté le 25 février 2012), p. 6.
  3. (en) [PDF] Standard & Poor's, « Research: In The Long Run, We Are All Debt: Aging Societies And Sovereign Ratings », The World Bank Group, (consulté le 25 février 2012). Voir notamment le graphique numéro 4 en page 8 : « Hypothetical Sovereign Ratings Based On General Government Balance Performance ».
  4. (fr) Reuters, « Espagne-S&P confirme la note, perspective négative maintenue », sur Reuters.com, (consulté le 1er août 2012).
  5. (fr) Reuters, « S&P confirme le "triple A" de l'Allemagne, perspective stable », sur Reuters.com, (consulté le 2 août 2012).
  6. (fr) Reuters, « S&P confirme le BB du Portugal, avec perspective négative », sur Reuters.com, (consulté le 2 août 2012).
  7. (fr) Reuters, « S&P maintient le BBB+ de l'Irlande avec une perspective négative », sur Reuters.com, (consulté le 2 août 2012).
  8. (fr) Reuters, « S&P abaisse la note de Chypre à BB, sous surveillance négative », sur Reuters.com, (consulté le 2 août 2012).
  9. (en) Moody's, « Moody's downgrades Slovenia's government bond rating to Baa2 from A2, maintains negative outlook », sur Moodys.com, (consulté le 3 août 2012).
  10. (fr) Reuters, « Moody's abaisse la note souveraine slovène à Baa2 contre A2 », sur Reuters.com, (consulté le 3 août 2012).
  11. (fr) Reuters, « S&P abaisse à "A" la note de la Slovénie, perspective négative », sur Reuters.com, (consulté le 3 août 2012).
  12. (fr) Reuters, « S&P confirme la note CCC grecque, perspective ramenée à négative », sur Reuters.com, (consulté le 8 août 2012).
  13. (en) Fitch, « Fitch Affirms Germany at 'AAA'; Outlook Stable », sur FitchRatings.com, (consulté le 8 août 2012).
  14. (fr) Reuters, « Fitch confirme le AAA allemand, la perspective est stable », sur Reuters.com, (consulté le 8 août 2012).
  15. (en) Fitch, « Fitch Downgrades Slovenia to 'A-'; Outlook Negative », sur FitchRatings.com, (consulté le 9 août 2012).
  16. (fr) Reuters, « Fitch abaisse la note de la Slovénie, perspective négative », sur Reuters.com, (consulté le 9 août 2012).
  17. (fr) ProfesseurForex, « Actu Forex – Zone euro: Egan Jones dégrade les Pays-Bas et l'Autriche », sur ProfesseurForex.com, (consulté le 15 juillet 2012).
  18. (fr) Reuters, « Moody's abaisse la note souveraine de l'Italie de deux crans », sur Boursorama.com, (consulté le 15 juillet 2012).
  19. (fr) Reuters, « S&P suspend la note de la Sicile faute d'information », sur Reuters.com, (consulté le 24 juillet 2012).
  20. (fr) Reuters, « Italie-Fitch confirme la note souveraine italienne à A- », sur Reuters.com, (consulté le 24 juillet 2012).
  21. (fr) Reuters, « Egan-Jones enfonce la note de l'Espagne dans la catégorie "junk" », sur Investir.fr, (consulté le 21 juillet 2012).
  22. (en) Moody's, « Moody's changes the outlook to negative on Germany, Netherlands, Luxembourg and affirms Finland's Aaa stable rating », sur Moodys.com, (consulté le 24 juillet 2012).
  23. (fr) AFP, « Moody's place Allemagne, Pays-Bas et Luxembourg sous perspective négative », sur Boursorama.com, (consulté le 24 juillet 2012).
  24. (en) Moody's, « Moody's changes outlook on the EFSF's (P)Aaa rating to negative », sur Moodys.com, (consulté le 25 juillet 2012).
  25. (fr) Reuters, « Moody's abaisse à négative la perspective du FESF », sur Reuters.com, (consulté le 25 juillet 2012).
  26. (fr) Reuters, « Egan-Jones abaisse la note de l'Italie de B+ à CCC+ », sur Reuters.com, (consulté le 26 juillet 2012).
  27. (fr) Reuters, « LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture de Wall Street », sur Reuters.com, (consulté le 18 juillet 2012).
  28. (fr) Reuters, « Fitch menace le AAA américain et juge le plan français "crédible" », sur LaTribune.fr, .
  29. (fr) Le Nouvel Observateur, « Zone euro: Moody's pourrait abaisser la note de plusieurs pays, dont l'Allemagne », sur NouvelObs.com, .
  30. (fr) Challenges, « Le soutien des banques centrales tire Wall Street vers le haut », sur Challenges.fr, (consulté le 15 juillet 2012).
  31. (en) Moody's, « Moody's downgrades Spain's government bond rating to Baa3 from A3, on review for further downgrade », sur Moodys.com, (consulté le 19 juillet 2012).
  32. (fr) AFP, « L'agence de notation Egan-Jones dégrade encore la note de la France », sur France24.com, (consulté le 15 juillet 2012).
  33. (fr) Reuters, « Egan-Jones dégrade l'Allemagne », sur LeFigaro.fr, (consulté le 21 juillet 2012).
  34. (en) Dagong Global Credit Rating, « Dagong Upgrades the Sovereign Credit Rating of the Hellenic Republic », sur DagongCredit.com, (consulté le 24 juillet 2012).
  35. (en) Dagong Global Credit Rating, « Dagong Assigns the Sovereign Credit Rating of A– to the Republic of Malta », sur DagongCredit.com, (consulté le 2 juin 2012).
  36. (en) Dagong Global Credit Rating, « Dagong Downgrades the Sovereign Credit Ratingof the Hellenic Republic », sur DagongCredit.com, (consulté le 24 juillet 2012).
  37. (fr) Reuters, « Fitch abaisse la note de la Grèce à C », sur LesEchos.fr, (consulté le 25 février 2012).
  38. (en) Standard & Poor's, « Greece Ratings Lowered To 'SD' (Selective Default) », sur Standardandpoors.com, (consulté le 3 mars 2012).
  39. (en) [PDF] Standard & Poor's, « Standard & Poor's Takes Various Rating Actions On 16 Eurozone Sovereign Governments », sur L'Écho.be, (consulté le 25 juillet 2012).
  40. (en) Dagong Global Credit Rating, « Dagong Maintains the Sovereign Credit Rating of the Republic of Ireland », sur DagongCredit.com, (consulté le 24 juillet 2012).
  41. (en) Dagong Global Credit Rating, « Dagong Maintains the Sovereign Credit Rating of Austria », sur DagongCredit.com, (consulté le 24 juillet 2012).
  42. (fr) Reuters, « Les notes souveraines et les dettes dans la zone euro », (consulté le 25 février 2012).
  43. (fr) Reuters, « Les notes souveraines et les dettes dans la zone euro », (consulté le 25 février 2012).
  44. (fr) Reuters, « Les notes souveraines et les dettes dans la zone euro », (consulté le 25 février 2012).
  45. (fr) Reuters, « Les notes souveraines et les dettes de la zone euro », (consulté le 25 février 2012).
  46. (fr) Reuters, « Grèce/dette : Fitch abaisse la note à “B+” », Le Figaro, (consulté le 25 février 2012).
  47. (fr) Reuters, « Les notes souveraines et les dettes de la zone euro », (consulté le 25 février 2012).
  48. (fr) Reuters, « Les notes souveraines et les dettes de la zone euro », (consulté le 25 février 2012).
  49. (fr) Reuters, « Les notes souveraines et les dettes de la zone euro », Free Finance avec Eurovestor, (consulté le 21 mars 2012).

ComplémentsModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier