Norodom Ranariddh

homme politique cambodgien

Norodom Ranariddh
នរោត្ដម រណឬទ្ធិ
Illustration.
Norodom Ranariddh en 2006.
Fonctions
Président du Funcinpec
En fonction depuis le
(5 ans, 4 mois et 9 jours)
Prédécesseur Norodom Arunrasmy

(14 ans et 7 mois)
Prédécesseur Nhiek Tioulong
Successeur Keo Puth Rasmey
Président du Conseil privé suprême du roi
En fonction depuis
Monarque Norodom Sihamoni
Président de l'Assemblée nationale du Cambodge

(7 ans, 3 mois et 17 jours)
Prédécesseur Chea Sim
Successeur Heng Samrin
Premier ministre du Cambodge

(4 ans, 1 mois et 4 jours)
Monarque Norodom Sihanouk
Prédécesseur Hun Sen
Successeur Ung Huot
Membre de l'Assemblée nationale
pour Kampong Cham
En fonction depuis le
(2 ans, 6 mois et 4 jours)
Prédécesseur Kem Sokha

(13 ans, 5 mois et 10 jours)
Biographie
Nom de naissance Norodom Ranariddh
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Peam Koh Sna (Cambodge)
Nationalité Franco-cambodgienne
Parti politique Funcinpec (1983-2006; depuis 2015)
Père Norodom Sihanouk
Mère Phat Kanhol
Conjoint 1) Eng Marie (divorcés)
2) Ouk Phalla (décédée)
Enfants Du premier mariage :
Norodom Chakravuth
Norodom Sihariddh
Norodom Rattana Devi
Du second mariage :
Norodom Sothearidh
Norodom Ranavong
Diplômé de Université de Provence Aix-Marseille I

Norodom Ranariddh
Premiers ministres du Cambodge

Le prince Norodom Ranariddh (né le ) est un homme politique cambodgien actuel président du Funcinpec. Il fut professeur à la faculté de droit et science politique d'Aix-en-Provence en France ainsi qu'à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence (Sciences-Po Aix). Il est le fils de l'ancien roi Norodom Sihanouk et de sa première épouse, Neak Moneang Phat Kanhol, et le demi-frère de Norodom Sihamoni, actuel roi du Cambodge.

FamilleModifier

Le prince Ranariddh a été marié deux fois et a eu cinq enfants :

  1. en 1968, il épouse Eng Marie (née en 1947), fille d'un haut fonctionnaire d'ascendance sino-khmère; elle lui donne trois enfants avant de demander le divorce (prononcé en 2010) pour adultère avec celle qui deviendra sa seconde épouse :
    1. le prince Norodom Chakravuth (né en 1970) ;
    2. le prince Norodom Sihariddh (né en 1972) ; épouse en deuxièmes noces Nathalie Lèbre ; il a 3 enfants qualifiés d'altesses :
      1. le prince Norodom Jayariddh (né en 2002), né de son premier mariage ;
      2. le prince Norodom Célian (né en 2004) ;
      3. la princesse Norodom Alexiane (né en 2008) ;
    3. la princesse Norodom Rattana Devi (née en 1974) ;
  2. de son second mariage en 2010 avec Ouk Phalla (1979-2018), de 35 ans sa cadette, danseuse classique et descendante du roi Sisowath, il a eu 2 enfants :
    1. le prince Norodom Sothearidh (né en 2003) ;
    2. le prince Norodom Ranavong (né en 2011).

Carrière politiqueModifier

Après un conflit avec le second Premier ministre, Hun Sen, et alors qu'il était premier Premier ministre, il a été contraint à une période d'exil en 1997.

Le , il est condamné par contumace à 35 ans de prison pour collusion avec les Khmers rouges[1]. Le 21, son père le roi lui accorde sa grâce.

Il est par la suite devenu président de l'Assemblée nationale du Cambodge, mais à la suite de nombreuses confrontations plus ou moins ouvertes avec le Parti du peuple cambodgien de Hun Sen, il démissionne de ce poste en .

Il est par la suite destitué en en tant que président du Funcinpec, le parti « royaliste » cambodgien.. Le mois suivant, il fonde le Parti Norodom Ranariddh (PNR). Après des accusations de détournement de fonds et d'adultère, il s'est à nouveau exilé et, en , il a été reconnu coupable de détournement de fonds et condamné à 18 mois de prison. Après avoir été gracié en et retourné au Cambodge, il est nommé président du Haut Conseil privé du roi.

Ranariddh a annoncé sa retraite de la politique, mais a repris la direction du PNR en . Il a échoué à fusionner le PNR et FUNCINPEC et a pris sa retraite, mais en , il fonde le parti Communauté du Parti populaire royaliste (CRPP).

En , Ranariddh a dissous le CRPP et est retourné au Funcinpec. Il a ensuite été réélu à la présidence du Funcinpec.

Le , il est sérieusement blessé dans un accident de la route qui a aussi tué son épouse, la princesse Ouk Phalla[2].

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier