Natalia Gavrilița

Natalia Gavrilița (née le 21 septembre 1977), est une économiste et femme politique moldave, Première ministre depuis le .

Natalia Gavrilița
Illustration.
Natalia Gavrilița, en 2021.
Fonctions
Première ministre de Moldavie
En fonction depuis le
(9 mois et 20 jours)
Président Maia Sandu
Gouvernement Gavrilița
Législature 11e
Prédécesseur Aureliu Ciocoi (intérim)
Ion Chicu
Ministre moldave des Finances

(5 mois et 6 jours)
Premier ministre Maia Sandu
Gouvernement Sandu
Prédécesseur Ion Chicu
Successeur Sergiu Pușcuța
Biographie
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Mălăiești (RSS moldave)
Nationalité Moldave
Parti politique PAS
Profession Économiste
Religion Christianisme orthodoxe

Natalia Gavrilița
Premiers ministres de Moldavie

Formation et étudesModifier

Parcours politiqueModifier

Ministre des FinancesModifier

Membre du Parti action et solidarité (PAS), elle en est vice-présidente[Quand ?].

Entre le 8 juin et le 14 novembre 2019, elle est ministre des Finances dans le gouvernement Sandu.

Première ministreModifier

Première désignation avortéeModifier

Après que la Cour constitutionnelle a rendu un avis selon lequel les députés n'ont pas le pouvoir de dissoudre le Parlement par le vote d'une motion, la nouvelle présidente de la république Maia Sandu, élue le , charge le Natalia Gavrilița de former un nouveau gouvernement[1],[2].

Elle annonce son gouvernement le 5 février 2021[3]. Alors que pour provoquer des législatives anticipées, la présidente Sandu appelle à ne pas voter pour le gouvernement, le Parti action et solidarité, dont est issue Gavrilița, annonce qu'il ne votera pas la confiance, de même que son allié de la Plateforme vérité et dignité. De son côté, le Parti des socialistes de la république de Moldavie et ses alliés de Pro Moldova et Parti Șor, voulant éviter des législatives anticipées, semblent prêts à voter la confiance[4]. Le 11 février, le Parlement lui refuse la confiance[5]. Le soir même, elle est de nouveau chargée de former un gouvernement[6]. Le 23 février, sa nomination est invalidée par la Cour constitutionnelle[7].

Le 25 mars, Natalia Gavrilița est désignée ministre des Finances par Igor Grosu, alors chargé de former un gouvernement. Le gouvernement Grosu échouer de manière automatique à obtenir la confiance du parlement, le quorum de membres présent nécessaire à l'obtention du vote n'étant pas réuni[8],[9].

Seconde désignation et investitureModifier

À la suite des élections législatives anticipées de 2021, lors desquelles elle a été élue députée sur la liste du PAS, elle est à nouveau désignée Première ministre par la présidente Maia Sandu le [10]. Conformément à la Constitution moldave, elle dispose alors de 15 jours pour former son gouvernement, lequel sera ensuite soumis à approbation du Parlement, où le PAS dispose d'une majorité absolue.

Elle présente son gouvernement le 4 août[11] puis reçoit la confiance du parlement par 61 voix sur 101 le 6 août[12].

Le 24 février 2022, au premier jour de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la présidente Sandu annonce l'ouverture des frontières aux Ukrainiens souhaitant se mettre en sécurité ou passer par la Moldavie pour rejoindre d'autres pays européens [13]. Le 3 mars suivant, Sandu annonce qu'elle a signé et déposera prochainement une demande formelle d'adhésion de la Moldavie à l'Union européenne[14]. Dans ce contexte tendu, la Première ministre Natalia Gavrilița appelle au respect de la neutralité moldave tout en indiquant vouloir poursuivre l'intégration européenne de son pays[15].

ControverseModifier

Au cours de la campagne électorale de 2021, Gavrilița est apparue dans une vidéo en langue russe faisant la promotion du concept de « peuple moldave ». Une partie de la presse a affirmé que ce message était moldaviste[16],[17].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Moldovan president appoints interim PM but pushes for snap election », Xinhua,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (en) « Moldova’s president nominates PM-designate in step towards forcing snap election », bne IntelliNews,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (ro) « Ultima oră! Lista integrală a Cabinetului de Miniștri, propusă de Natalia Gavrilița », sur UNIMEDIA, (consulté le ).
  4. (en) « In Moldova, New President Wrestles with Hostile Parliament », sur Balkan Insight, balkaninsight, (consulté le ).
  5. (ro) « Breaking NEWS // Guvernul Gavrilița a picat în Parlament », sur Deschide.MD (consulté le ).
  6. (ro) « Maia Sandu o propune repetat pe Natalia Gavrilița la funcția de premier (VIDEO) », sur AGORA, AGORA.md, (consulté le ).
  7. (en) « Moldovan President’s Appointment of PM Declared Unconstitutional », sur Balkan Insight, balkaninsight, (consulté le ).
  8. (en) « Grosu Fails To Be Approved As Moldovan Prime Minister Over Absence Of Quorum - Speaker », sur UrduPoint (consulté le ).
  9. « Moldavie : toujours pas de Premier ministre, vers des législatives anticipées », sur Le Courrier des Balkans (consulté le ).
  10. (en-US) « Sandu Appoints Pro-Western Ally Gavrilita as Moldova’s PM-Designate », sur Balkan Insight, (consulté le )
  11. (ro) « Natalia Gavrilița a prezentat cabinetul de miniștri », sur AGORA, AGORA.md, (consulté le ).
  12. (pt) « Moldovan parliament confirms Gavrilita as president's choice for new PM », sur MSN (consulté le ).
  13. « Offensive russe en Ukraine : les pays voisins prêts à un afflux massif de réfugiés » (consulté le )
  14. « La Moldavie fait une demande d'adhésion à l'Union européenne - présidente », sur Boursorama, (consulté le )
  15. « "Nous avons atteint notre capacité maximum" », sur euronews, (consulté le )
  16. (en-US) « Natalia Gavriliță (PAS), mesaj în limba rusă despre „poporul moldovenesc” / Programul Maiei? », sur 10TV.MD (consulté le )
  17. https://news.yam.md/ro/story/11936955

Liens externesModifier