Musée national de Prague

Musée national de Prague
Narodni muzeum.jpg
Narodni Muzeum.
Informations générales
Nom local
(cs) Národní muzeumVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Musée national (d), structure de recherche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ouverture
Surface
+13 598 m2
Visiteurs par an
?
Site web
Collections
Collections
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Národní muzeum
Václavské nám. 68
115 79 Praha 1
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
(Voir situation sur carte : Tchéquie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Prague
(Voir situation sur carte : Prague)
Point carte.svg

Le Musée national (en tchèque : Národní muzeum, abrégé en NM) est l'un des principaux musées de Prague, emblématique de la renaissance tchèque. Il occupe un bâtiment de style néo-Renaissance en haut de la place Venceslas. Son vestibule central sert également de Panthéon aux grands personnages tchèques.

HistoireModifier

Le musée est fondé en 1818 par Kaspar Maria von Sternberg entre autres, en tant que « Musée patriotique de Tchéquie » (Vlastenecké muzeum v Čechách). František Palacký proposera la construction d'un nouveau musée en 1840. À partir de 1848, il porte l'appellation de Musée tchèque (České muzeum), puis de 1854 à 1919 de musée du Royaume tchèque (Muzeum Království českého).

Symbole, avec le Théâtre national, de la renaissance culturelle tchèque, le bâtiment actuel domine depuis 1890 ans la place Venceslas de Prague. Construits à la même époque (1885–1890), les deux édifices sont l'œuvre de Josef Schulz. En août 1968, la façade du musée est criblée d'obus par les tirs des chars d'assaut du pacte de Varsovie qui ont pris position autour de la radio tchécoslovaque située à proximité, pour étouffer le printemps de Prague et mettre fin à l'expérience du « socialisme à visage humain ». Le musée abrite une bibliothèque importante.

Le bâtiment principal a été rénové entre 2011 et 2018[1].

CollectionsModifier

Les collections comprennent des pièces d'art, d'instruments de musique, d'arts et traditions populaires, d'ethnographie, d'anthropologie, d'histoire naturelle et d'histoire.

PeintureModifier

Peintres italiensModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  Bernardo Daddi Triptyque de la Vierge nourrissant l'enfant Jésus XIVe siècle
  Niccolò di Buonaccorso Triptyque de la Vierge portant l'enfant Jésus 1370-80
  Lorenzo Monaco Déploration du Christ autour de 1400
  Cosimo Rosselli Sainte Catherine d'Alexandrie XVe siècle
  Sebastiano del Piombo La Vierge au voile 1525
  Agnolo Bronzino Éléonore de Tolède 1543
  Le Tintoret Saint Jérôme vers 1550
  Paul Véronèse Le Christ lavant les pieds de ses disciples vers 1580
  Giambattista Tiepolo Buste d'un vieillard 1751-1755
  Canaletto La Tamise et la cathédrale Saint-Paul 1746
  Giovanni Segantini Soir 1786-1788

Peintres espagnolsModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  El Greco Christ en prière 1595-1597
  José de Ribera Saint Jérôme 1646
  Francisco de Goya Don Miguel de Lardizábal 1815

Peintres françaisModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  Eugène Delacroix Jaguar attaquant un cavalier vers 1855
  Honoré Daumier Charge (lavandière) 1853
  Gustave Courbet Les Demoiselles des bords de la Seine (été) 1857
  Adolphe Monticelli Réunion galante dans le parc vers 1875-1880
  Camille Pissaro Jardin à Valhermeil 1880
  Édouard Manet Portrait d'homme (Antonin Proust ?) 1855
  Alfred Sisley L'écluse de Bourgogne à Moret, printemps 1882
  Paul Cézanne Maison à Aix 1885-1887
  Claude Monet Mesdames en fleurs 1875
  Pierre-Auguste Renoir Les Amoureux 1875
  Henri Rousseau Moi-même 1890
  Paul Gauguin Bonjour, Monsieur Gauguin (II) 1889
  Paul Signac Le Vapeur « Hirondelle » sur la Seine 1901
  Henri de Toulouse-Lautrec Deux femmes dansant au Moulin-Rouge 1892

Peintres flamandsModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  Jan Gossaert (dit Jan Mabuse) Saint Luc peignant la Vierge 1520
  Joos van Cleve Triptyque de l'Adoration des Mages 1520
  Bartholomaeus Spranger Épitaphe de Goldsmith Nicolas Müller de Prague 1592–1593
  Pieter Brueghel le Jeune L’Adoration des Mages 1564
  Joos de Momper Paysage de la Tentation du Christ 1re moitié du XVIIe siècle
  Abraham Janssens La Mort de Marie Madeleine 1602
  Jan Brueghel l'Ancien (1568–1625) Saint Martin 2e moitié du XVIe siècle
  Peter Paul Rubens Cléopâtre 1615
  Peter Paul Rubens Portrait d'Ambrogio Spinola 1625 – 1627
  Peter Paul Rubens Saint Augustin 1639
  Frans Snyders Retour de la chasse vers 1610
  Frans Francken le Jeune Les Sept Actions de grâce 1re moitié du XVIIe siècle
  Gerard Seghers La Patience de Job 1re moitié du XVIIe siècle
  Jacob Jordaens Étude d'un vieil homme aux mains jointes 1623-1625
  Antoine van Dyck Abraham et Isaac vers 1617
  David Teniers le Jeune Deux ivrognes 1630

Peintres néerlandaisModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  Cornelis Engebrechtsz Triptyque de la crucifixion vers 1520
  Geertgen tot Sint Jans L'Adoration des Mages 1480-85
  Frans Hals Jasper Schade 1645
  Jan van Goyen Maison dans les dunes 1631
  Rembrandt Savant à son bureau 1634
  Bartholomeus van der Helst Anna du Pire en Granida 1660 Granida : genre théâtral néerlandais et son héroïne.
La personne représentée est la femme de l'artiste.
  Jan Steen Sérénade nocturne vers 1675
  Aert de Gelder Vertumne et Pomone
  Vincent van Gogh Champ de maïs vert et cyprès 1889

Peintres allemands et autrichiensModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  Albrecht Dürer La Vierge de la fête du rosaire 1506
  Lucas Cranach l'Ancien Le Vieux fou 1530
  Lucas Cranach l'Ancien Adam et Ève
  Albrecht Altdorfer Martyre de saint Florian vers 1516-1520
  Hans Baldung Grien Décollation de sainte Dorothée 1516
  Caspar David Friedrich La Mer du Nord au clair de lune 1824
  Peter von Hess Repos après la chasse 1830
  Ferdinand Georg Waldmüller La Joie de la mère 1856
  Christian Morgenstern Sur les hauteurs de Saint-Hippolyte, au pied des Vosges, en Alsace 1848
  Carl Spitzweg Un poste de garde en sommeil 1848
  Hans Makart Flore 1875
  Wilhelm Leibl Tête de femme 1870
  Lovis Corinth Ulysse combattant le mendiant 1903 Cf. Odyssée, 1, 100.
  Gustav Klimt Château avec douves 1909 Manoir d'Unterach, sur le lac d'Attersee, Autriche
  Gustav Klimt Les Vierges 1913
  Egon Schiele Autoportrait, 1914
  Egon Schiele Femme assise (Adele Herms) 1917

Peintres norvégiensModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  Edward Munch Autoportrait avec bras squelettique 1895
  Edward Munch Danse sur la plage 1900

Peintres russesModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  Ilya Répine Autoportrait au travail 1915

Peintres tchèquesModifier

Image Artiste Titre Date Remarques
  Jan Kupecký Autoportrait 1711
  Alfons Mucha Portrait de Josephine Crane Bradley en Slavia 1908

SculptureModifier

Ouvert en 1905, le Lapidarium présente la collection de sculptures du Musée national de Prague mais se trouve à l'extérieur, dans un « palais d'été » du parc des expositions Výstaviště à Prague 7 - Holešovice.

Histoire naturelleModifier

Le Přírodovědecké muzeum est consacré à l'anthropologie, la paléoanthropologie, la paléontologie, la minéralogie, la géologie et la zoologie. Outre les dioramas et collections, il présente lui aussi de nombreux tableaux à l'huile représentant la faune et les habitants préhistoriques des pays tchèques, notamment par Zdeněk Burian.

Lieu de tournageModifier

En 2015, une équipe de l'émission Secrets d'Histoire a tourné plusieurs séquences au musée dans le cadre d'un numéro consacré à Giacomo Casanova, intitulé Casanova, l'amour à Venise, diffusé le 20 octobre 2015 sur France 2[2].

Notes et référencesModifier

  1. Národní muzeum, « Reconstruction - Národní muzeum »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur www.nm.cz (consulté le )
  2. « Secrets d'Histoire - Casanova : l'amour à Venise », sur Inatheque (consulté le )

Liens externesModifier