Ouvrir le menu principal
Musée de Royan
Royan32.jpg
Le musée de Royan, aménagé dans les anciennes halles de Pontaillac depuis 2004
Informations générales
Ouverture
Visiteurs par an
4 539 (2004)
Site web
Collections
Collections
Cabinet des curiosités
Espace pédagogique
Archéologie
Gallo-romain
Médiéval
Moderne
Architecture / Urbanisme (plans, maquettes)
Art moderne
Art contemporain : Design des années 50
Hall d'exposition
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
31 avenue de Paris
Ancien Marché
17200 Royan
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Charente-Maritime
voir sur la carte de Charente-Maritime
Red pog.svg

L'actuel musée de Royan est installé dans l'ancien marché réhabilité de Pontaillac depuis janvier 2004. Il présente l'histoire de la ville depuis l’antiquité jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, ainsi que l’architecture des années 1950 qui a sensiblement marqué la ville de son empreinte.

Sommaire

HistoireModifier

Longtemps situé dans les locaux de l'hôtel de ville, l'actuel musée succède au musée municipal de Royan, qui fut créé dès 1885. Celui-ci, situé au premier étage du casino de Foncillon, comprenait des collections de fossiles, des animaux naturalisés, des vestiges archéologiques, ainsi qu'une collection de papillons rassemblée par Fernand Braun. Le musée fut totalement détruit au cours du bombardement du 5 janvier 1945 et la majeure partie des collections qui s'y trouvaient, faute d'avoir été mises à l'abri, furent perdues. La renaissance du musée intervint sous l'impulsion de plusieurs érudits locaux, dont Louis Basalo et Robert Colle, qui réussirent à réunir de nouvelles pièces issues de différentes campagnes de fouilles effectuées dans l'ensemble du pays royannais. Plusieurs dons effectués au musée sont venus enrichir ces collections (sections archéologiques, hall d'exposition, expositions thématiques).

Le musée aujourd'huiModifier

Le nouveau musée propose aux visiteurs un parcours historique chronologique.

Le musée possède en 2008 la plus grande collection de mobilier des années 1950[1].

Un cabinet de curiosités a été créé à l’image du musée de 1930, organisé par domaines consacrés : Artifecalia, Naturalia et Exotica[2].

Une section est dédiée aux récentes découvertes archéologiques en Pays Royannais (essentiellement du site du Fâ).

Un hall d’expositions au centre du bâtiment abrite des expositions temporaires culturelles.

Voir aussiModifier