Ouvrir le menu principal

Claude Masse (ingénieur)

géographe et ingénieur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Claude Masse et Masse (homonymie).
Claude Masse
Masse1508.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Claude MasseVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Claude Masse, né en 1652 à Combloux (Haute-Savoie) et mort à Mézières le , est un ingénieur-géographe français du XVIIe siècle.

Sommaire

BiographieModifier

Claude Masse est vraisemblablement né en 1652 à Combloux, dans l'ancien duché de Savoie[1]. Il serait décédé en l'an à Mézières.

CarrièreModifier

L'ingénieur François Ferry directeur des fortifications de Champagne et Picardie recrute Claude Masse comme dessinateur et cartographe.

  • 1673, il est connu de Vauban et de François Ferry.
  • 1677, lors du siège de Toul Louis XIV le remarque.
  • 1679, il suit François Ferry à La Rochelle lors de sa nomination comme directeur des fortifications en Aunis, Poitou, Saintonge, Guyenne, Navarre et Béarn. Il reste son collaborateur jusqu'à sa mort en 1701.
  • 1688, il dessine les projets de fortifications de Ferry pour Bayonne et Saint-Jean-Pied-de-Port. Il est chargé de dresser la carte de toute la côte de l'océan depuis le bassin d'Arcachon jusqu'à Bourneuf. Il va y consacrer 36 ans de sa vie, jusqu'en 1724. Plus de 100 cartes ont été dressées.
  • 1702, il est nommé ingénieur ordinaire du Roi Louis XIV.
  • À la fin de 1721, il envoie au marquis d’Asfeld, membre du Conseil de Marine, directeur général des fortifications depuis 1718, la Carte généralle de partie des costes du Bas Poitou, pays d’Aunis, Saintonge et partie de Médoc, avec un mémoire de 176 pages. Le Conseil se montre satisfait et demande à Claude Masse de continuer jusqu'à Bordeaux.
  • 1724, il est nommé à Lille avec pour mission de dresser les cartes de la frontière des Pays-Bas jusqu'à l'Allemagne. Il y a consacré le reste de sa vie. Il était aidé par ses deux fils, eux aussi ingénieurs géographes. L'aîné est François, né en 1706, reçu ingénieur en 1726 et mort noyé au cours de la campagne de Hanovre en 1757 (guerre de Sept Ans). Le cadet, Charles-Félix, né à La Rochelle le 7 mars 1712, reçu ingénieur en 1731, mort lieutenant-colonel en retraite, à Salles, le 31 mai 1786. Claude Masse a exécuté en 1731 le grand plan de Bavay.

Il a travaillé à La Rochelle, Lille, Saintes et Mézières.

Il dresse de nombreuses cartes et de nombreux atlas dont notamment des côtes de l'Atlantique[2], des Flandres et du Hainaut partiellement archivées au Service historique de la défense au Château de Vincennes. Les nombreuses cartes et mémoires constituent un témoignage unique pour la ville de la Rochelle sur l'histoire et la physionomie des monuments rochelais. Une rue de la Rochelle porte aujourd'hui son nom.


 
Plan de Claude Masse représentant le Fort de La Prée.
 
Plan de H.Bachot, modifié et complété par Claude Masse, relatif à la construction de la digue de La Rochelle.
 
Plan des fortifications de la bastide de « Tallemont » en 1706
(œuvre de l'ingénieur et cartographe royal Claude Masse)
 
Landes et étang de La Canau en 1708 (carré n°5)[3]
 
Bassin d'Arcachon (Pays de Buch) en 1708 (carré n°6)[4].

DescendanceModifier

Ses deux fils sont également ingénieurs cartographes. Ils suivirent leur père à Lille où ils travaillèrent à lever des cartes sous sa direction. Claude-Félix prit sa retraite à la Rochelle, habitant le 1 rue Albert-Ier.

Notes et référencesModifier

  1. Élisabeth Rabut, Archives départementales de la Haute-Savoie, Les Savoyards dans le monde (exposition), , 187 p., p. 138.
  2. F. Labat, P. Labat et J. Plantey, « Mémoires de Claude )Masse sur le Pays de Buch et la côte du Médoc », 46 p. ; carte d'assemblage ; index, sur shaa.fr, (consulté le 23 novembre 2016)
  3. « Carte des « Landes et étang de La Canau » (carré n° 5) », (possibilité d'agrandissement avec une très bonne définition), sur gallica.bnf.fr, (consulté le 23 novembre 2016)
  4. Luc Fredefon, « Descriptions de la carte du Bassin d'Arcachon et de 11 extraits agrandis », sur conservatoirepatrimonialbassinarcachon.fr (consulté le 23 novembre 2016)
  5. Publié par Frédéric Barbier, La carte manuscrite et imprimée du XVIe au XIXe siècle, p. 34, K.G. Saur Verlag, München, 1983 (ISBN 3-598-10478-2) (lire en ligne)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Rémi Béraud, Petite Encyclopédie Monumentale et Historique de La Rochelle, Édition Rupella,
  • Claude Masse, Recueil des plans de La Rochelle, Édition Rupella,
  • Collectif, Les ingénieurs géographes Claude, François, Édition Rupella,
  • Lucien Lemaire, L'Ingénieur Claude Masse et son mémoire su Bavay en 1731, Avesnes, 1912 (lire en ligne)
  • Louis de Merchinet de Richemond, Une famille d'ingénieurs géographes, Claude Masse (1650-1737), imprimerie C. Thèze, Rochefort, 1882 (compte-rendu bibliographique dans le Bulletin archéologique et historique de la Société archéologique de Tarn-et-Garonne, 3 p., 1912 (lire en ligne))
  • René Faille, Nelly Lacrocq, Les ingénieurs géographes Claude, François et Claude-Félix Masse, Éditions Rupella, 1979 ; p. 184 (ISBN 2-86474-000-1)
  • René Faille, Nelly Lacrocq, Les ingénieurs géographes Claude, François et Claude-Félix Masse, Service Historique De L'Armée De Terre, 2001 ; p. 211 (ISBN 978-2-86323-124-1)
  • Yannis Suire, L'estuaire de la Gironde, Bordeaux et le Bordelais vers 1700, La Geste, , 472 p. (ISBN 978-2-36746-882-2, lire en ligne)
  • Yannis Suire, Le Médoc, Arcachon, les Landes et le Pays basque vers 1700, La Geste, , 328 p. (ISBN 978-2-36746-883-9, lire en ligne)

Liens externesModifier