Ouvrir le menu principal

Murdochville

ville du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murdoch.

Murdochville
Murdochville
La ville de Murdochville
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Subdivision régionale La Côte-de-Gaspé
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Delisca Ritchie Roussy
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Murdochvillois, oise
Population 651 hab. ()
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 58′ 00″ nord, 65° 30′ 00″ ouest
Superficie 6 380 ha = 63,8 km2
Divers
Code géographique 2403025
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Murdochville

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Murdochville

Géolocalisation sur la carte : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Voir la carte administrative de la zone Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
City locator 14.svg
Murdochville

Géolocalisation sur la carte : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Voir la carte topographique de la zone Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
City locator 14.svg
Murdochville
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Murdochville est une ville minière du Québec située dans la municipalité régionale de comté de La Côte-de-Gaspé dans la région administrative de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Elle se trouve à 580 mètres d'altitude. La municipalité est membre de la Fédération des Villages-relais du Québec.

ToponymieModifier

Murdochville a été nommée ainsi en l'honneur de James Y. Murdoch, un des fondateurs de la ville, propriétaire et premier président de la Noranda Mines[1],[2].

GéographieModifier

Dans la MRC : La Côte-de-Gaspé.
 
Vue nord de la ville (mont Miller)

Murdochville se situe sur la péninsule gaspésienne à 600 km au nord-est de Québec et à 100 km à l'ouest de Gaspé. En fait, la ville se trouve à 40 km au sud de la rive nord de la péninsule. Elle se situe en pleine forêt mixte et est entourée de montagnes. La municipalité fait partie de la municipalité régionale de comté de La Côte-de-Gaspé dans la région administrative de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine[3].

Municipalités limitrophesModifier

  Mont-Albert Anse-Pleureuse  
N Gaspé
O    Murdochville    E
S
Collines-du-Basque

HistoireModifier

En 1921, les frères Miller découvrirent du minerai de cuivre dans la région. En 1938, la Noranda Mines acquérit la concession des frères Miller. Dans les années 1940, la compagnie mena des travaux de sondage. Finalement, en 1951, la compagnie minière annonça que cette découverte avait un potentiel de 65 millions de tonnes de minerai et entama les travaux pour aménager les infrastructures minières. C'est ainsi que la Gaspé Copper Mines, une filiale de la Noranda Mines, déposa une requête auprès de la législature du Québec pour l'établissement d'une ville. D'ailleurs, la charte de ville proposée par la compagnie minière fut refusée par le premier ministre du Québec Maurice Duplessis puisque celle-ci comprenait une disposition à l'effet que le maire et les conseillers municipaux devaient absolument parler anglais[2].

Les travaux d'aménagement de Murdochville au début des années 1950 imliquèrent de nombreux investissements. La Gaspé Copper Mines s'occupa des infrastructures minières et municipales tandis que le gouvernement provincial aménagea les accès routiers entre Gaspé et Murdochville et entre Murdochville et L'Anse-Pleureuse. De son côté, le gouvernement fédéral contribua pour les infrastructures portuaires de Gaspé et de Mont-Louis. Hydro-Québec a installé quatre câbles sous le fleuve Saint-Laurent entre Manicouagan et Les Boules pour alimenter Murdochville en électricité. Le , la création de la ville fut officialisée à partir d'un territoire qui était jusque là non organisé. Le , la mine sortit sa première coulée de cuivre[2].

En 1957, survint la grève de Murdochville qui dura sept mois et eut un retentissement national[4]. Dans les années 1970, la population de la ville atteignit 5 000 habitants.

En septembre 1999, à la suite de l'effondrement du cours du cuivre et de l'épuisement des ressources, la mine cessa ses opérations suivi de la fonderie en avril 2002[2]. Ceci causa la perte de 300 emplois et une réduction importante de la population de Murdochville. Il y eut un référendum pour la dissolution de la ville[5]. Celle-ci relança son économie grâce à l'énergie éolienne et au tourisme.

L'ensemble de la ville et du site minier et de transformation du cuivre a été décontaminé par la société Xstrata qui avait repris les activités et a consacré 115 mil de $ à cette décontamination, retirant 30 cm de sol sur 900 propriétés de Murdochville pour les remplacer par de la tourbe [6].

Après deux ans de fermeture, le musée racontant l’histoire de la mine et des minerais a rouvert, permettant une visite de la mine[7].

Les festivités entourant le 60e anniversaire de la municipalité se sont déroulées du 25 au 28 juillet 2013[8].

DémographieModifier

Évolution démographique
1956 1961 1966 1971 1976 1981 1986 1991 1996
1 6942 9513 0282 8913 7043 3962 3021 6891 595
2001 2006 2011 2016 - - - - -
1 171812764651-----

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers.[9]

Murdochville
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Marc Minville Voir
2005 Delisca Ritchie Roussy Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier