Muhammad ben Idris

Muhammad ben Idris
Fonction
Sultan
Maroc
-
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Enfants

Muhammad ben Idrîs (en berbère : ⵎⵓⵃⵎⵎⴷ ⵓ ⴷⵔⵉⵙ; arabe : مُحَمَّد بن إِدرِيس ) est un sultan idrisside qui règne de 828 à sa mort en 836.

HistoriqueModifier

Muhammad ben Idrîs est un des fils de Idrîs II auquel il succéde comme sultan idrisside en 828. Il règne jusqu’à sa mort en 836.

Régnant depuis Fès, il délègue une partie de ses pouvoirs à ses frères (à l'exception des trois plus jeunes), tout en gardant formellement une autorité sur l'ensemble du territoire. C'est ainsi qu'Omar gère les régions peuplées par les Ghomara et les Sanhadja, El-Kacem est sur Tanger, Ceuta et Tetouan, Hamza sur Oualili, Aïssa ibn Soleyman sur Tlemcen, Daoud sur le territoire d'Oran, Aïssa sur Salé et Azemmour, Yahia sur le Haouz, Ahmed sur Habt, Abdallah sur la Tadla. Cette délégation se traduira ultérieurement, dans les générations suivantes, par une dislocation de la partie du Maghreb sous autorité des Idrissides[1],[2],[3].

Filiation et successionModifier

Son fils Ali ben Muhammad lui succède de 836 à 848. Celui-ci est lui-même remplacé par un autre de ses fils Yahya ben Muhammad de 848 à 864.

RéférencesModifier

  1. Bernard Lugan, Histoire de l'Afrique du Nord, Éditions du Rocher, , « Les Idrissides », p. 152
  2. Herman L. Beck, L' image d'Idrīs II, ses descendants de Fās et la politique s̱ẖarīfienne des sultans marīnides: 656 - 869/1258 - 1465, Éditions Brill, , p. 68 -
  3. Rachid Benblal, Histoire des Idrissides, Oran,

SourceModifier

Voir aussiModifier