Ouvrir le menu principal
Vassili Sourikov, Portrait de mourza, 1873

Le mot mourza ou murza ou morza (pluriel: morzalar), du persan mirza (ميرزا), désigne un prince tatare dans le khanat de Kazan ou d'Astrakhan.

Après la défaite du khanat de Kazan en 1552, plusieurs princes entrent au service de la Russie, d'autres perdent leurs terres et deviennent marchands. Catherine la Grande leur donne des droits équivalents à ceux de la noblesse russe. Beaucoup d'entre eux émigrent après la révolution d'Octobre.