Ouvrir le menu principal

Morné du Plessis

joueur sud-africain de rugby à XV
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plessis (homonymie).
Morné du Plessis

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (69 ans)
à Vereeniging (Afrique du Sud)
Poste troisième ligne centre


Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1971-1980Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud22 (12)

b Matchs officiels uniquement.

Morné du Plessis, né le (69 ans) à Vereeniging, est un joueur de rugby sud-africain, évoluant au poste de troisième ligne centre[1],[2].

Sélectionné 22 fois de 1971 à 1980[3] comme numéro 8 des Springboks[Note 1], dont 15 fois comme capitaine à partir de 1975, il est l'un des artisans de la force de son équipe qui ne connaît que 2 défaites sous son capitanat[4].

BiographieModifier

Lorsqu'il devient capitaine des Springboks dans les années 1970, il suit l'exemple de son père lui-même capitaine des Springboks et qui a mené son équipe à une série victorieuse 4 à 0 contre les All Blacks[Note 2]. C'est la première fois de l'histoire qu'un père et son fils sont capitaines d'une équipe nationale[4].

En 1974, il participe aux deux premiers test matchs perdus contre l'équipe des Lions de Gareth Edwards[4]. Puis, comme son père, il conduit deux ans plus tard les Springboks dans une série victorieuse contre les All Blacks (trois victoires à une).

En 1974, 1975 et 1980, il affronte cinq fois les Français pour cinq victoires[3].

Enfin, en 1980, il conduit à nouveau son équipe à la victoire, dans une nouvelle tournée des Lions en Afrique du Sud (trois victoires à une).

Finalement, il dispute 22 tests pour l'Afrique du Sud, avec 18 victoires (pour trois défaites contre les Lions et une contre les All Blacks)[4]. Sous son capitanat, les Springboks gagnent treize matchs pour deux défaites concédées[4].

En 1995, il est le manager de l'équipe des Springboks qui remporte la Coupe du monde de rugby 1995 à domicile[4],[5].. Tout d'abord, il a fait beaucoup pour aplanir les rivalités des provinces pour le bien des Springboks[5]. Il fait également beaucoup pour réconcilier l'ensemble de l'Afrique du Sud avec l'équipe des Springboks[5].

Bien qu'issu de l'Université de Stellenbosch, berceau du conservatisme afrikaner, c'est un libéral opposé à la politique de l'apartheid[5]. C'est toujours l'une des personnalités importantes du rugby sud-africain.

Il est considéré comme l'un des meilleurs rugbymen sud-africains et a été admis au Temple international de la renommée du rugby en 1999[6].

ClubModifier

PalmarèsModifier

Avec les SpringboksModifier

  • 22 sélections dont 15 en tant que capitaine (18 victoires pour 4 défaites).
  • 3 essais, 12 points
  • Sélections par année : 3 en 1971, 4 en 1974, 2 en 1975, 4 en 1976, 1 en 1977, 8 en 1980

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. sahistory.org.za The Springbok rugby team lead by Morné du Plessis
  2. Southafrica.info Morné du Plessis "Morné du Plessis was one of South Africa's greatest rugby players and leaders"
  3. a et b (en) « Morne du Plessis (statistics) », sur www.scrum.com (consulté le 3 janvier 2010)
  4. a b c d e et f (en) Brad Morgan, « Rugby: Morné du Plessis », sur www.safrica.info (consulté le 3 janvier 2010)
  5. a b c et d Jean-Emmanuel Ducoin, « Que sont les Springboks devenus ? », sur www.humanite.fr, (consulté le 3 janvier 2010)
  6. (en) Morne Du Plessis sur le site de l'International Rugby Hall of Fame

Liens externesModifier