Mont Sainte-Marguerite

Mont Sainte-Marguerite
Le mont Sainte-Marguerite vu de Saint-Lambert-de-Lauzon.
Le mont Sainte-Marguerite vu de Saint-Lambert-de-Lauzon.
Géographie
Altitude 698 m[1]
Massif Monts Notre-Dame (Appalaches)
Coordonnées 46° 20′ 09″ nord, 71° 08′ 29″ ouest[2]
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Québec
Région Chaudière-Appalaches
Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches
(Voir situation sur carte : Chaudière-Appalaches)
Mont Sainte-Marguerite
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Mont Sainte-Marguerite
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Mont Sainte-Marguerite

Le mont Sainte-Marguerite, aussi appelé mont Radar ou mont du Radar, est une montagne du Canada située dans les monts Notre-Dame, au Québec. Situé au contact des Appalaches et de la plaine du Saint-Laurent, il est l'un des éléments marquants du paysage au sud de Québec et Lévis. Culminant à 698 mètres d'altitude, il est le point le plus élevé de Lotbinière.

ToponymieModifier

La montagne tient son nom d'une concession de la seigneurie de Beaurivage, la concession Sainte-Marguerite, sur le flanc est de la montagne. La présence de 1953 à 1964 d'une station de radar de la ligne Pinetree au sommet a fait passer le nom « mont Radar » dans le langage populaire[1].

GéographieModifier

SituationModifier

Le mont Sainte-Marguerite est situé dans la municipalité de Saint-Sylvestre, au sud-est de la province du Québec, dans l'Est du Canada. Il se trouve à 55 kilomètres au sud-est de Sainte-Croix, chef-lieu de Lotbinière, et à 50 kilomètres au sud de Québec, capitale provinciale. Le sommet s'élève à environ 698 mètres d'altitude dans les monts Notre-Dame.

TopographieModifier

Situé au contact des basses-terres du Saint-Laurent et des Appalaches, le mont Sainte-Marguerite domine le paysage au sud de au sud de Québec et Lévis[1]. Il est au centre d'un massif montagneux aux pentes douces[3]. De ce massif émerge un sommet évasé de forme conique.

La montagne fait partie de l'unité paysagère des basses collines des Appalaches de Lotbinière[4].

GéologieModifier

ClimatModifier

Saint-Séverin
Normales climatiques 1981 - 2010
(46° 21′ 35″ N, 70° 59′ 56″ O, altitude 325 m ; 11,2 km à l'est-nord-est du sommet)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −18 −15,4 −10 −1,9 4,6 13,2 10,3 12,1 7,6 1,3 −4,8 −12,4 −1
Température moyenne (°C) −12,3 −10,7 −5,4 2,5 9,9 17,9 17,9 16,7 12,1 5,3 −1,2 −8,3 3,5
Température maximale moyenne (°C) −7,7 −5,9 −0,6 7 15,1 22,5 20,1 21,3 16,6 9,3 2,4 −4,5 8
Précipitations (mm) 90,3 71,1 75,4 85 103,9 138,6 132,4 133,3 109,4 117 95,7 92 1 244,1
dont pluie (mm) 20,8 14,7 24,5 60,7 100,9 138,6 132,4 133,3 109,4 109 58,2 25,1 928,5
dont neige (cm) 68,7 59 51,7 24,6 2,8 0 0 0 0 7 35,3 66,2 315,3
Source : Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques[5]


Faune et floreModifier

HistoireModifier

Le sommet est occupé par une station de radar de 1953 à 1964, et la base par les installations militaires inhérentes — la Royal Canadian Air Force Saint Sylvestre. Le site fait l'objet de diverses tentatives de requalification. Une base de plein air, le domaine du Radar, permet la tenue d'activités récréatives sur la montagne.

ActivitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Mont Sainte-Marguerite », sur Commission de Toponymie du Québec, .
  2. (en) Mont Sainte-Marguerite, Québec, peakbagger.com.
  3. Direction de l'évaluation environnementale des projets terrestres, Rapport d’analyse environnementale pour le projet de parc éolien Mont Sainte-Marguerite sur le territoire des municipalités régionales de comté de Lotbinière, Robert-Cliche et des Appalaches par Parc éolien Mont Sainte-Marguerite S.E.C., Québec, Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, , 67 p. (lire en ligne)
  4. « Les grandes unités de paysage », sur MRC de Lotbinière (consulté le 18 mai 2020)
  5. « Sommaire des normales climatiques 1981-2010 - Saint-Séverin », sur Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (consulté le 18 mai 2020).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier