Mohamed Grayaâ

acteur et réalisateur tunisien
Mohamed Grayaâ
Naissance (49 ans)
Tunis, Tunisie
Nationalité tunisienne
Profession Acteur
Réalisateur
Films notables Tendresse du loup
Séries notables Pour les beaux yeux de Catherine

Mohamed Grayaâ, né le à Tunis, est un acteur et réalisateur tunisien.

BiographieModifier

Après trois années dans l'enseignement, Mohamed Grayaâ entre au Centre des arts dramatiques du Kef en 1996.

Acteur de théâtre et de cinéma, il décroche son premier rôle en 1999 dans la pièce Danse sur les braises. En 2002, Mohamed Grayaâ se fait connaître du grand public en tenant le rôle principal dans Khorma de Jilani Saadi, où il joue un simple d'esprit qui devient un phénomène social[1].

En 2007, il se lance dans la réalisation avec L'Enfant roi, un film qui allie ombres chinoises manipulées et infographie. Le film remporte le prix du public du meilleur court métrage tunisien lors des Journées du cinéma européen à Carthage en 2008[2].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

  • 2006 : Contretemps d'Amine Chiboub
  • 2006 : Le Rendez-vous de Sarra Abidi
  • 2008 : Le Projet de Mohamed Ali Nahdi
  • 2008 : Évasion de Mohamed Ajbouni
  • 2010 : Vers le Nord (Lel Chamel) de Youssef Chebbi
  • 2013 : Boubarnous (Elboutellis) de Badi Chouka

RéalisationModifier

  • 2007 : L'Enfant roi de Mohamed Grayaâ[4]

TélévisionModifier

SériesModifier

TéléfilmsModifier

VidéosModifier

  • 2013 : Matadhrabnich (Ne me frappe pas), campagne pour la réforme du système policier
  • 2018 : Bouheli, clip de Balti

ThéâtreModifier

  • 1999 : Danse sur les braises, mise en scène de Fethi Ben Aziza
  • 2001 : Faits divers, texte de Danïil Harms et mise en scène de Khaoula Hadef
  • 2005 et 2010 : La Gare, d'après Le Somnambule de Gao Xingjian, mise en scène de Chedly Arfaoui[5]
  • 2006 : Otages, mise en scène d'Ezzedine Gannoun
  • 2007 : Nour et Chams de Mohamed Grayaâ
  • 2011 : Tn Pipol du collectif tunisien L'Atelier D
  • 2013 : Metropolis Le Jugement, installation et performance d'Abdelaziz B.G.H.
  • 2014 : Mimi et Momo de Mohamed Grayaâ
  • 2015 : Plateau, adaptation libre de Nekrassov de Jean-Paul Sartre, mise en scène de Ghazi Zaghbani

Notes et référencesModifier

  1. Zouhour Harbaoui, « Mohamed Grayaâ : Khorma est un personnage cadeau », sur africine.org, (consulté le 30 juillet 2015)
  2. Amel Saadallah, « JCE 2008 / Prix du public », sur cinematunisien.com (consulté le 29 juillet 2015)
  3. Khorma, le crieur de nouvelles sur Africultures
  4. L'Enfant roi sur Africultures
  5. « Théâtre : La Gare de Chedly Arfaoui, le 2 avril prochain », sur tunisia-today.com (consulté le 29 juillet 2015)

Liens externesModifier