Meryam Joobeur

réalisatrice canado-tunisienne

Meryam Joobeur est une réalisatrice canado-tunisienne[1]. Elle est surtout connue pour son court métrage Brotherhood sorti en 2018, qui a remporté de multiples prix dans les festivals de cinéma, dont le prix du Festival international du film de Toronto pour le meilleur court métrage canadien au Festival international du film de Toronto 2018[2] ; il est nommé pour l'Oscar du meilleur court métrage de fiction en 2020[3].

Meryam Joobeur
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Domicile
Formation
Activités
Œuvres principales

BiographieModifier

Élevée en Tunisie et aux États-Unis, Meryam Joobeur vit actuellement à Montréal, au Québec. Elle est diplômée de l'École de cinéma Mel-Hoppenheim[3].

Avant Brotherhood, elle a écrit et réalisé les courts métrages Gods, Weeds and Revolutions (2012) et Born in the Maelstrom (2017).

Elle travaille actuellement sur un projet de long métrage qui développe Brotherhood[4].

RéférencesModifier

  1. Jean-Baptiste Hervé, « Portrait de Regard: Meryam Joobeur », sur Voir.ca, (consulté le 29 janvier 2020)
  2. (en) « 'Green Book' boosts awards season prospects with TIFF audience award win », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en) « Montreal-based filmmaker Meryam Joobeur gets Oscar nomination », CBC News Montreal,‎ (lire en ligne)
  4. Marie-Hélène Mello, « Meryam Joobeur, réalisatrice de Brotherhood », Ciné-Bulles, vol. 37, no 1,‎ , p. 34–39 (ISSN 0820-8921 et 1923-3221, lire en ligne, consulté le 29 janvier 2020)

Liens externesModifier