Ouvrir le menu principal

Mobivia
logo de Mobivia Groupe

Création 07-07-1970
Fondateurs Eric Derville
Forme juridique SA à conseil d'administration
Direction Fabien Derville
Actionnaires famille Derville
Activité Commerce de détail d'équipements automobiles
Filiales Norauto, Midas, Carter-cash, Auto 5, Synchro Diffusion, Oxyo-Pneus.fr, Altermove
Effectif 22.000 salariés
Site web www.mobivia.com

Chiffre d'affaires Comptes annuels non déposés

Mobivia est un groupe français spécialisé dans la réparation "rapide" automobile, l’entretien et l’équipement automobile.

HistoireModifier

Eric Derville ouvre un premier centre Norauto en 1970. La marque produit est ensuite développée, comme l'implantation du groupe à l'étranger. Une politique d'acquisitions et de prises de participation est menée dans les années 2000. Le nom du groupe devient Mobivia en 2010[1].

En décembre 2016, Mobivia acquiert A.T.U, entreprise allemande de maintenance automobile, faisant passer le chiffre d'affaires du groupe de 1,8 milliard d'euros à 2,8 milliards d'euros[2].

EnseignesModifier

Les enseignes du groupe sont A.T.U, Norauto, Midas, Carter-cash, Auto 5, Synchro Diffusion, Altermove, Skruvat, Bythjul.com et Via ID.

ImplantationModifier

Le groupe est implanté dans 19 pays.

DirigeantsModifier

La gouvernance du groupe est exercée par un comité exécutif de 8 personnes, composé de directions Métiers et de directions Supports.

  • Fabien Derville, Président du conseil d'administration de Mobivia
  • Olivier Melis, Directeur Général délégué de Mobivia

Données financièresModifier

Le groupe a réalisé 2,7 milliard d’euros de chiffre d'affaires en 2017[3].

ActionnariatModifier

Mobivia s'appuie sur un actionnariat familial issu de son fondateur Éric Derville (cousin de la famille Mulliez), ouvert aux collaborateurs du groupe.

Activité de lobbyingModifier

Auprès des institutions de l'Union européenneModifier

Mobivia est inscrit depuis 2015 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne, et déclare en 2017 pour cette activité des dépenses annuelles d'un montant compris entre 50 000 et 100 000 euros[4].

En FranceModifier

Mobivia déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant qui n'excède pas 200 000 euros sur le second semestre 2017[5].

Mobivia contribue au financement des clubs parlementaires « Club de l'économie collaborative », « Club des voitures écologiques » et « Club Produire en France » via le cabinet de lobbying Com' Publics[6].

Notes et référencesModifier

  1. « Historique entreprise Norauto : histoire des centres automobiles », sur www.norauto.com (consulté le 27 juillet 2016)
  2. Norauto rachète le leader allemand des centres automobiles, La Tribune, 23 décembre 2016
  3. http://www.mobiviagroupe.com/spip.php?article11
  4. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le 21 septembre 2018)
  5. « Fiche Organisation «  Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le 21 septembre 2018)
  6. Haute autorité pour la transparence de la vie publique, Les clubs parlementaires, Paris, HATVP, , 85 p., p. 64-77

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier