Ouvrir le menu principal

La Mission de Hollande (en néerlandais Hollandse Zending) fut de 1592 à 1853 la juridiction catholique qui remplaça l'ancienne province ecclésiastique d'Utrecht, aux Pays-Bas.

L'Église catholique dans les Provinces-Unies avait été profondément désorganisée par la Réforme, au point que Rome avait dissous les évêchés. Comme il y substituait cependant d'importantes communautés catholiques, Clément VIII déclara en 1592 les territoires situés au nord de la Waal « terre de mission », et les plaça sous l'autorité du vicaire apostolique de la Mission de Hollande (les provinces méridionales, restées entièrement catholiques, furent placées quant à elles sous la juridiction de l'archevêque de Malines).

À la fin du XVIIe siècle, les vicaires apostoliques Petrus Codde et Johannes van Neercassel furent soupçonnés de jansénisme par les jésuites, querelle qui aboutit en 1723 au schisme avec Rome des catholiques d'Utrecht et à la création de l'Église vieille-catholique d'Utrecht. Cette querelle interne fut utilisée en 1725 par les États généraux des Provinces-Unies, qui décidèrent d'expulser les vicaires apostoliques du pays. Le Provicariat apostolique de la Mission fut alors exercé par le nonce de Flandres, basé à Bruxelles.

À partir de 1792, la République Batave rétablit la liberté de religion, et les provicaires purent de nouveau être basés aux Pays-Bas, d'abord à Amsterdam, ensuite à La Haye.

En 1853, Pie IX put rétablir l'archidiocèse d'Utrecht, et la Mission de Hollande cessa d'exister.