Miracle eucharistique de Rome

Le miracle eucharistique de Rome est un événement intervenu à Rome en l'an 595 pendant la célébration d'une messe par le pape Grégoire le Grand en la basilique Sainte-Pudentienne. Au cours de cette messe, les espèces du pain se seraient transformées en chair et en sang.

Basilique Sainte-Pudentienne de Rome

HistoireModifier

La relique de ce miracle eucharistique est conservée à l'abbaye bénédictine d'Andechs en Allemagne. L'épisode est documenté dans la Vita Beati Gregorii Papae (écrite en 787 par le moine bénédictin Paul Diacre). C'est ainsi qu'il est rapporté que Grégoire le Grand, alors qu'il célébrait la messe en 595 en la basilique Sainte-Pudentienne de Rome[1], remarque qu'une femme se met à rire au moment de la communion, comme si elle ne croyait pas en la présence réelle. Le pontife refuse donc de lui donner la communion et se met à invoquer Jésus pour qu'il éclaire cette femme. Aussitôt après, les espèces eucharistiques se transforment en chair et en sang et la femme se met à genoux en pleurs[2].

En plus de cette relation, il est rapporté dans cette même basilique qu'un prêtre ne croyant pas en la Présence réelle et ayant fait tomber par inadvertance une hostie consacrée, aurait vu alors une tache de sang se former sur le pavement de la basilique à l'endroit de la chute. Cela est visible sur les marches de la chapelle Caetani de cette église[3].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesiModifier