Mikhaïl Boubennov

Mikhaïl Boubennov
Nom de naissance Михаи́л Семёнович Бубенно́в
Naissance
gouvernement de Tomsk, Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 73 ans)
Moscou, Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Russe
Mouvement Réalisme socialiste
Genres

Mikhaïl Semionovitch Boubennov (en russe : Михаи́л Семёнович Бубенно́в), né le à Vtoroe Polomochnevo dans le gouvernement de Tomsk et mort le à Moscou est un écrivain soviétique et russe, vétéran de la Seconde Guerre mondiale, lauréat du prix Staline de 1re classe pour le premier volet du roman de guerre Le Bouleau argenté (1948)[1],[2].

BiographieModifier

Mikhaïl Boubennov naît en 1909, dans la famille de paysans du village Vtoroe Polomochnevo (dans l'actuel kraï de l'Altaï). Après ses études secondaires en 1927, il devient enseignant, ses premières œuvres sont publiées à la même époque. En 1929, il participe au premier congrès d'écrivains de terroir de l'Union soviétique. À partir de 1930, il vit en république socialiste soviétique autonome tatare, il est instituteur dans le village Rybnaïa Sloboda, puis, en 1933 il devient journaliste et critique littéraire. Membre de l'Union des écrivains de la république socialiste soviétique autonome tatare depuis 1939. Il est mobilisé lors de la Seconde Guerre mondiale et à partir du mois de , il est commandant de l'unité de la 88e division des tirailleurs. Démobilisé en 1946, avec le grade de lieutenant-colonel. En 1965-1975 membre de l'Union des écrivains de la RSFS de Russie.

Son œuvre principale est le roman de guerre Le Bouleau argenté. Après la déstalinisation, les passages du livre faisant éloge au camarade Staline sont critiqués.

Mort à Moscou, il est enterré au cimetière de Kountsevo.

DécorationsModifier

ŒuvresModifier

Traduit en françaisModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Maxim D. Shrayer, An Anthology of Jewish-Russian Literature : Two Centuries of Dual Identity in Prose and Poetry, Routledge, , 992 p. (ISBN 978-1-317-47696-2, lire en ligne)
  2. (en) The Making of the State Writer : Social and Aesthetic Origins of Soviet Literary Culture, Stanford University Press, , 484 p. (ISBN 978-0-8047-3364-9, lire en ligne), p. 483

Liens externesModifier