Médaille du Courage (Russie)

médaille militaire soviétique
Médaille du Courage
Medal for Valor USSR.jpg
Médaille du Courage (version soviétique).
Su-medal bravery rib.png
Ruban

La médaille du Courage (en russe : Медаль «За отвагу», Medal "Za otvagou") est une médaille militaire instituée le par décision du Præsidium du Soviet suprême.

C'est la plus haute récompense qui puisse être décernée à un soldat de l'Union soviétique et récompense « les actes de courage sur le champ de bataille, pour la défense des frontières ou pour l’exécution de son devoir dans des situations à risques ». La médaille est faite d'argent et le char représenté sur l'avers est le T-35.

HistoriqueModifier

 
Médaille du Courage (version russe).

Les premières médailles du Courage furent décernées trois jours plus tard à trois garde-frontières durant la bataille du lac Khassan.

En 1980, les conditions d'obtention sont revues afin que la médaille soit effectivement attribuée pour actes de courage et non plus à l'ancienneté, une pratique fréquente en Union soviétique. Au total, 4 569 893 médailles furent décernées de 1938 à 1991, dont 1 940 431 durant la Seconde Guerre mondiale. Les soldats étrangers étaient également habilités à recevoir cette récompense et elle pouvait être reçue plusieurs fois.

La médaille du Courage a été conservée par la Fédération de Russie après la disparition de l'Union soviétique ; le dessin est identique mais la mention « CCCP » a disparu.

RécipiendairesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Kolesnikov G.A. & Rozhkov A.M., Orders and medals of the USSR, Moscow, Mil. lib., 1983.

Article connexeModifier