Ouvrir le menu principal

Mihail Kogălniceanu
Illustration.
Fonctions
Président du Conseil des ministres des Principautés unies de Moldavie et de Valachie

(1 an, 3 mois et 15 jours)
Monarque Alexandru Ioan Ier
Prédécesseur Nicolae Crețulescu
Successeur Constantin Bosianu
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Iași (Principauté de Moldavie)
Date de décès (à 73 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Nationalité roumaine
Parti politique Parti national libéral
Profession Historien

Signature de Mihail Kogălniceanu

Mihail Kogălniceanu
Présidents du Conseil des ministres des Principautés unies de Moldavie et de Valachie

Mihail Kogălniceanu (, Iași - , Paris) est l'une des grandes figures de la renaissance culturelle roumaine, historien, juriste et homme d'État roumain. Il est président du Conseil des ministres des Principautés unies de Moldavie et de Valachie de 1863 à 1865.

Sommaire

BiographieModifier

Il grandit à Iași, dans une famille des boyards moldaves originaire des rives du fleuve Kogălnic en Moldavie orientale, qui compte dans ses rangs le ministre Constantin Kogălniceanu connu pour avoir aboli en 1749 le servage en Moldavie, sous le règne du hospodar Constantin Mavrocordat[1]. Il propose avec succès une loi pour séculariser les propriétés des monastères (adoptée le ). Malgré ceci, ses efforts sur la réforme agraire se soldent par un vote de censure, et il démissionne en 1865.

Mihail Kogălniceanu était membre de la franc-maçonnerie et de l'Académie roumaine[2].

Notes et référencesModifier

  1. (ro) Ștefan Gorovei, « Kogălnicenii », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ , p. 6.
  2. Mihail Kogălniceanu

Article connexeModifier

  • Doi Mai : village roumain fondé par Mihail Kogălniceanu en 1887

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :