Miguel da Silva (cardinal)

Miguel da Silva
Image illustrative de l’article Miguel da Silva (cardinal)
Biographie
Naissance
Évora, Drapeau du Royaume du Portugal Royaume de Portugal
Décès
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Paul III
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Ss. XII Apostoli
Cardinal-prêtre de S. Prassede
Cardinal-prêtre de S. Marcello
Cardinal-prêtre de S. Pancrazio
Cardinal-prêtre de S. Maria in Trastevere
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque de Viseu
Administrateur de Campiglia Marittima

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Miguel da Silva (né à Évora, au Portugal, en 1480, et mort à Rome le ) est un cardinal portugais du XVIe siècle.

BiographieModifier

Da Silva étudie à Paris, à Sienne, à Bologne et à Rome. Miguel da Silva participe au Ve concile du Latran entre 1512 et 1517. Il est ambassadeur du Portugal à Rome pendant les pontificats des papes Léon X (1513-1521), Adrien VI (1522-1523) et Clément VII (1523-1534). Il retourne au Portugal en 1526 et est conseiller du roi João III. Da Silva est un ami personnel du peintre Raffaello Sanzio et de Baltasar de Castiglione qui lui dédie son ouvrage Il Corteggiano. Il est nommé évêque de Viseu en 1526 et est Escrivão da puridade ( équivalent de premier ministre) et abbé commendataire de Landim et de Santo Tirso. Contre le gré du roi, da Silva se rend à Rome.

Da Silva est créé cardinal in pectore par le pape Paul III lors du consistoire du . Sa création est publiée le . Le roi est mécontent, il veut que son frère Henri soit créé cardinal. Miguel da Silva est privé de ses rentes ecclésiastiques au Portugal, interdit du gouvernement de son diocèse. À Rome il est nommé administrateur de Campiglia Marittima en 1549. Il est légat apostolique à Venise, dans la Marche d'Ancône et à Bologne. Le cardinal da Silva participe au conclave de 1549-1550, lors duquel Jules III est élu, aux deux conclaves de 1555 (élections de Marcel II et Paul IV).

Voir aussiModifier

SourceModifier