Michael Rosen (mathématicien)

mathématicien américain
Michael Ira Rosen

Naissance (84 ans)
Brooklyn (État de New York)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Résidence États-Unis
Domaines Mathématiques
Institutions Université Brown
Diplôme Université de Princeton
Directeur de thèse John Coleman Moore

Michael Ira Rosen né le à Brooklyn (New York) est un mathématicien américain spécialisé en théorie algébrique des nombres, théorie arithmétique des corps de fonctions et géométrie arithmétique.

BiographieModifier

Michael Rosen a obtenu un B. A. en 1959 à l'université Brandeis et en 1963, un Ph. D. à l'université de Princeton, sous la direction de John Coleman Moore. Il est professeur à l'université Brown.

Rosen est connu pour ses livres, en particulier son livre avec Kenneth Ireland sur la théorie des nombres, qui s'inspire des idées d'André Weil[1] et contient une introduction aux fonctions zêta de courbes algébriques, aux conjectures de Weil et à l'arithmétique des courbes elliptiques.

Pour son essai sur Niels Henrik Abel et les équations du cinquième degré, il a reçu le prix Chauvenet.

Sélection de publicationsModifier

  • (en) avec Kenneth Ireland, Elements of Number Theory : Including an Introduction to Equations over Finite Fields, Bogden et Quigley,
  • (en) avec Kenneth Ireland, A Classical Introduction to Modern Number Theory, Springer, coll. « GTM » (no 84), , 2e éd. (1re éd. 1982), 389 p. (ISBN 978-0-387-97329-6, lire en ligne)
  • (en) Number Theory in Function Fields, Springer, coll. « GTM » (no 210), , 358 p. (ISBN 978-0-387-95335-9, lire en ligne)
  • (en) « Remarks on the history of Fermat’s last theorem 1844 to 1984 », dans Cornell, Silverman et Stevens, Modular forms and Fermat's last theorem, New York, Springer, , p. 505-525
  • (en) « Abel's theorem on the lemniscate », Amer. Math. Month., vol. 88,‎ , p. 387-395
  • (en) « Niels Hendrik [sic] Abel and Equations of the Fifth Degree », Amer. Math. Month., vol. 102,‎ , p. 495-505 (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Michael Rosen (Mathematiker) » (voir la liste des auteurs).
  1. Par exemple, l'article de Weil sur les sommes de Gauss et les extensions cyclotomiques : « La cyclotomie jadis et naguère », Séminaire Bourbaki, vol. 16, 1973-1974, no 452, p. 318-338.

Liens externesModifier