Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Michael Martin (homme politique)

personnalité politique britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michael Martin et Martin.

Michael Martin
Illustration.
Michael Martin en 2008.
Fonctions
Député de Glasgow North East

(4 ans, 1 mois et 17 jours)
Élection 5 mai 2005
Législature 54e
Groupe politique Indépendant
Prédécesseur Circonscription créée
Successeur Willie Bain
Président de la Chambre des communes

(8 ans, 7 mois et 29 jours)
Monarque Élisabeth II
Législature 52e, 53e et 54e
Prédécesseur Betty Boothroyd
Successeur John Bercow
Député de Glasgow Springburn

(26 ans et 2 jours)
Élection 3 mai 1979
Réélection 9 juin 1983
11 juin 1987
9 avril 1992
1er mai 1997
7 juin 2001
Législature 48e, 49e, 50e, 51e, 52e et 53e
Groupe politique Travailliste (1979-2000)
Indépendant (2000-2005)
Prédécesseur Richard Buchanan
Successeur Circonscription supprimée
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Glasgow (Écosse, Royaume-Uni)
Date de décès (à 72 ans)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti travailliste
(1966-2000)
Indépendant
(2000-2009)
Enfants Paul Martin
Religion Catholicisme romain

Michael Martin (homme politique)
Présidents de la Chambre des communes du Royaume-Uni

Michael John, baron Martin de Springburn, né le à Glasgow (Écosse) et mort le [1],[2], est un homme politique et syndicaliste britannique, membre du Parti travailliste et président de la Chambre des communes du Royaume-Uni du au .

BiographieModifier

Michael Martin, député écossais élu pour la première fois en 1979, ne fait pas l'unanimité au poste de Speaker de la Chambre des Communes (premier élu catholique romain à ce poste depuis la Réforme anglaise). Le , dans le contexte tendu du scandale de la révélation par le Daily Telegraph des notes de frais abusives d'un grand nombre de membres du Parlement, il annonce sa démission en tant que président de la Chambre, effective le 21 juin[3]. Il est le premier Speaker à devoir démissionner depuis 1695. Dans la foulée, Martin annonce également sa démission de son poste de député de la circonscription de Glasgow North East, ce qui provoque une élection anticipée.

Le député conservateur John Bercow lui succède à la présidence de la Chambre. Le 25 août 2009, il est créé pair à vie dans la pairie du Royaume-Uni en tant que baron Martin de Springburn, ce qui lui permet de siéger à la Chambre des lords à partir du 13 octobre suivant.

RéférencesModifier

  1. (en) « Michael Martin, former Speaker of the Commons, dies aged 72 », sur the Guardian, (consulté le 29 avril 2018)
  2. (en-GB) Kate McCann, « Former House of Commons speaker Michael Martin dies aged 72 », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne)
  3. « Scandale des notes de frais : démission du président des Communes », Le Monde, 19 mai 2009.

Liens externesModifier