Ouvrir le menu principal

Michael Goolaerts

coureur cycliste belge
Michael Goolaerts
Denain - Grand Prix de Denain, 13 avril 2017 (B071).JPG
Michael Goolaerts lors du Grand Prix de Denain 2017.
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 23 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
2010-2012Balen BC
2013Ovyta-Eijssen-Acrog
08.2013-12.2013Verandas Willems (stagiaire)
2014Verandas Willems
2015-2016Lotto-Soudal U23
Équipes professionnelles
08.2016-12.2016Lotto-Soudal (stagiaire)
2017-2018Verandas Willems-Crelan

Michael Goolaerts, né le à Lierre et mort le à Lille, est un coureur cycliste belge.

BiographieModifier

 
Michael Goolaerts lors du départ du Grand Prix Criquielion 2014 à Boussu.

Membre du Balen Bicycle Club, Michael Goolaerts remporte le championnat de la province sur route en catégorie débutants (15/16 ans) en 2010, et en contre-la-montre en catégorie junior en 2011. En 2012, il est champion de Belgique de poursuite par équipes et de vitesse par équipes juniors.

En 2013, il est membre de l'équipe Ovyta-Eijssen-Acrog et stagiaire dans l'équipe continentale Verandas Willems en fin de saison. Il intègre cette équipe en 2014. Il est ensuite engagé par Lotto-Soudal U23, équipe formatrice liée à l'équipe World Tour Lotto-Soudal. Il y passe deux saisons et est stagiaire de l'équipe professionnelle en fin de saison 2016[1]. Cette année-là, il remporte Bruxelles-Zepperen, une étape du Tour du Loir-et-Cher ainsi que le Grand Prix Jules Van Hevel.

Il passe finalement professionnel dans l'équipe Verandas Willems-Crelan en 2017. Il connaît une première année qu'il juge « catastrophique » : « j'éprouvais des difficultés pour me placer. Quand cela devenait dangereux, je préférais me retirer[2]. » En 2018, il est désigné « poisson-pilote » du sprinteur de l'équipe, Aidis Kruopis[2]. Au mois de mars, il termine neuvième de la course belge À travers la Flandre-Occidentale-Johan Museeuw Classique remportée par le Français Rémi Cavagna[3].

Le 8 avril 2018, alors qu'il participe à son premier Paris-Roubaix, il est retrouvé inconscient vers 14 heures au niveau du secteur de Viesly après une chute et en arrêt cardio-respiratoire. Réanimé par le SMUR, il est héliporté vers le CHRU de Lille dans un état grave[4]. Il décède d'un arrêt cardiaque le soir même à 22 h 40[5].

Le 10 juin 2018, le secteur pavé reliant Briastre à Viesly est renommé secteur pavé Michael Goolaerts pour lui rendre hommage[6].

Palmarès sur route et classements mondiauxModifier

 
Michael Goolaerts lors du départ du Grand Prix Criquielion 2015 à Silly.

Palmarès sur routeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2014 2015 2016 2017
UCI Europe Tour 914e[8] 717e[9] 871e[10] 1 794e[11]

Palmarès sur pisteModifier

Championnats de BelgiqueModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Lotto-Soudal a ses trois stagiaires », sur directvelo.com, (consulté le 5 mars 2018)
  2. a et b « Michael Goolaerts, le lanceur d'Aidis Kruopis », sur directvelo.com, (consulté le 5 mars 2018)
  3. James Odvart, « A Travers la Flandre Occidentale : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 5 mars 2018)
  4. « Inquiétude pour Michael Goolaerts, victime d'un malaise en course sur Paris-Roubaix », L'Équipe,
  5. Rédaction, « Paris-Roubaix : Michael Goolaerts est décédé », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2018)
  6. Michael Goolaerts aura un secteur pavé à son nom
  7. « Fiche de Michael Goolaerts », sur http://www.siteducyclisme.net/
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :