Ouvrir le menu principal

Mersebourg

ville allemande

Mersebourg
Merseburg
Mersebourg
Vue sur la place de la cathédrale.
Blason de Mersebourg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saxony-Anhalt (state).svg Saxe-Anhalt
Arrondissement
(Landkreis)
Saale
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
40
Bourgmestre
(Oberbürgermeister)
Jens Bühligen
Partis au pouvoir CDU
Code postal 06217
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
15 0 88 220
Indicatif téléphonique 03461
Immatriculation SK, MER, MQ, QFT
Démographie
Gentilé mersebourgeois
Population 34 080 hab. (31 décembre 2018)
Densité 634 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 22′ 00″ nord, 12° 00′ 00″ est
Altitude 88 m
Superficie 5 376 ha = 53,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Mersebourg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Mersebourg
Liens
Site web www.merseburg.de

Mersebourg (en allemand : Merseburg) est une ville allemande située sur la Saale dans le sud du Land de Saxe-Anhalt. C'est le chef-lieu de l'arrondissement de Saale. La ville remplit des fonctions essentielles en tant qu'un centre moyen au sein de la région métropolitaine d'Allemagne centrale s'étendant entre les grandes villes de Leipzig et Halle.

L'histoire de Mersebourg, l'une des plus anciennes villes de l'Allemagne centrale, remonte aux formules magiques de Mersebourg écrit au IXe ou Xe siècle, à l'époque où la cité était choisie par les souverains Ottoniens pour être un centre de leur pouvoir sur le territoire du duché de Saxe. La ville était le siège épiscopal de l'évêché de Mersebourg jusqu'à la Réforme, elle fut la résidence des ducs de Saxe-Mersebourg de 1656 à 1738 et le centre administratif du district de Mersebourg dans la Saxe prussienne de 1915 à 1944.

GéographieModifier

 
Vue du château et de la cathédrale de Mersebourg au bord de la Saale.

Le centre ville se trouve au bord oriental d'un plateau sur la rive gauche de la Saale. En continuant vers le nord, s'étend un vaste paysage alluvial autour de l'embouchure de l'Elster Blanche.

La ville est traversée par la Bundesstraße 181, qui va du sud de Mersebourg à Leipzig.

HistoireModifier

Des découvertes archéologiques suggèrent que la région de Mersebourg était habitée à partir du Néolithique. Il y a des traces des établissements humains de la culture rubanée et de la culture de la céramique cordée, de l'âge du Bronze, de la culture de Hallstatt, ainsi que de nombreuses pièces datant de l'époque romaine et des grandes invasions.

Au IXe siècle, le cours de l'Elbe et de la Saale détermine la frontière linguistique entre le duché germanique de la Saxe et les territoires des Slaves occidentaux (« Wendes ») à l'est de la Francie orientale. La cité de mersiburc fut mentionnée pour la première fois dans le registre foncier de l'abbaye de Hersfeld entre 881 et 899. En 906, le duc Henri Ier de Saxe s'était marié à Hateburge, fille du comte Erwin de Mersebourg. Élu roi de Germanie en 919, il fit construire une résidence royale sur la rive de la Saale qui est devenue un point de départ de la lutte contre les Magyars et de la colonisation germanique de l'Europe orientale.

L'évêché de Mersebourg est fondu en 968 selon le vœu du roi Otton Ier, fils d'Henri Ier, après la victoire sur les Magyars à la bataille du Lechfeld en 955. Restauré par le roi Henri II en 1004, c'est aussi une ecclésiastique et un État (Hochstift) du Saint-Empire. Le chroniqueur Thietmar de Merseburg (Dietmar) (975-1018) en fut l'évêque s'opposant au royaume de Pologne. La cathédrale de Mersebourg fut consacrée en 1021 en présence de l'empereur Henri II, futur saint Henri. Giselrus fut le premier évêque de la chrétienté à obtenir un évêché en commende, celui de Magdebourg, du fait d'Otton III.

En 1428 Mersebourg rejoint la Ligue hanséatique. La ville en reste un membre au moins jusqu'à 1604.

L'évêché est sécularisé en 1565 et devenu parti de l'électorat de Saxe. En 1656 le duché de Saxe-Mersebourg est fondu pour le troisième fils du prince-électeur Jean-Georges Ier de Saxe et la ville en est la capitale. Il existait jusqu'à 1738 quand il est réintégré à la Saxe électorale.

Après le Congrès de Vienne, Mersebourg devient la capitale du district du même nom dans la province prussienne de Saxe, et en 1846, la ville obtient une gare sur la ligne le chemin de fer entre Halle (Saale) et Naumburg.

Un camp important de prisonniers y est ouvert le 25 septembre 1914 au début de la Première Guerre mondiale. Il reçoit la visite de délégués espagnols le 15 mars 1916, le 9 mai 1916 (à cette date, il y avait 5 559 prisonniers à l'intérieur du camp, dont 3 139 français, et 18 115 prisonniers répartis dans des détachements de travail, dont 9 433 français), une autre visite le 18 septembre 1916, poursuivie, les 21 et , de la visite des ateliers et des détachements, puis une autre visite, le 19 février 1917. Il y a à cette date 26 922 prisonniers au total, dont 21 189 répartis dans des détachements de travail. Les Français sont 10 554 militaires et 88 civils dans les détachements, et 3 026 militaires et 48 civils à l'intérieur du camp. Le travail dans les détachements est très varié : mines, agriculture, marais, etc.

La Technische Hochschule Leuna-Merseburg est fondée en 1954. Elle est fermé 1993, mais en 1992 la Fachhochschule Merseburg est fondée sur le campus.

JumelageModifier

Mersebourg est une ville jumelée avec :

MonumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

AnecdoteModifier