Ouvrir le menu principal

Merieme Chadid

astronome et exploratrice franco-marocaine
Merieme Chadid
Merieme Chadid.jpg
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
مريم شديدVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Distinction

Merieme Chadid, née le à Casablanca, est une astronome marocaine et française, exploratrice et chercheuse en Antarctique. Elle enseigne et dirige les recherches scientifiques à l’université Nice-Sophia-Antipolis.

CarrièreModifier

Merieme Chadid, après une maîtrise de l'université de Casablanca, reçoit son doctorat de l'université Paul Sabatier à Toulouse en 1996[1], en Astronomie et Études Spatiales, découvrant et expliquant les ondes de choc hypersoniques dans les étoiles variables pulsantes. Elle rejoint d’abord le Centre national de la recherche scientifique à Montpellier et ensuite l’Observatoire européen austral au Chili. Elle travaille ensuite sur l'installation du Très Grand Télescope VLT au Chili, au désert d'Atacama et en 2002, elle rejoint le Conseil National des Astronomes[2]. Merieme Chadid reçoit également le diplôme de l'Habilitation universitaire à diriger des recherches, la plus haute qualification universitaire, à l'Université Nice-Sophia-Antipolis. Elle est diplômée de John F. Kennedy School of Government de l'Université Harvard pour avoir accompli des formations en développement international, gouvernance, et leadership public.

En 2005, Merieme Chadid réalise sa première expédition au cœur de l'Antarctique, avec pour mission d'installer des télescopes pour un nouvel observatoire astronomique en Antarctique[2],[3]. Elle est la première personne marocaine à mettre les pieds en Antarctique et planter, pour la première fois, le drapeau marocain au cœur de ce continent de glace.[2].

DistinctionsModifier

PublicationsModifier

  • Ondes de choc, turbulence et modulations cycliques dans l'atmosphère de l'étoile variable pulsante RR Lyrae : une approche observationnelle, 1996, 90 p.

RéférencesModifier

  1. SUDOC 008015910
  2. a b et c (en) Emmanuel Kwaku Akyeampong, Henry Louis Gates et Steven J. Niven, Dictionary of African Biography, Oxford University Press, , 54–55 p. (ISBN 978-0-19-538207-5, lire en ligne)
  3. a et b « Dossier de presse Khmissa, édition 2007 [PDF] » [archive du ] (consulté le 11 août 2016)

Liens externesModifier