Melvin Raffin

athlète français

Melvin Raffin
Informations
Disciplines Triple saut
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (22 ans)
Lieu Bourg-la-Reine
Taille 1,85 m
Poids 66 kg
Club Savigny Senart Athletisme
Entraîneur Teddy Tamgho

Melvin Raffin, né le à Bourg-la-Reine, est un athlète français, spécialiste du triple saut.

BiographieModifier

Champion de France cadet en 2015 (en salle), et double champion de France junior en 2016 (en plein air et en salle), il remporte la médaille de bronze du triple saut lors des Championnats du monde juniors 2016, à Bydgoszcz, avec la marque de 16,37 m.

2017 : Révélation et record du monde junior en salleModifier

Le , à Aubière, il établit un nouveau record de France junior en salle avec 17,04 m, améliorant de 10 centimètres le record national junior en salle de Teddy Tamgho, son entraineur[1], et dépassant pour la première fois de sa carrière la limite des 17 mètres. Lors des qualifications des Championnats d'Europe en salle de Belgrade, il bat le record du monde junior en salle avec 17,20 m, améliorant les 17,14 m de l'Est-Allemand Volker Mai de 1985[2]. Cependant, lors de la finale le lendemain, il ne fait "que" 16,92 m et termine à la 5ème place, alors que la médaille d'or se jouait justement à 17,20 m.

Le , Melvin Raffin remporte la médaille de bronze des Championnats d'Europe juniors de Grosseto avec 16,82 m, derrière l'Italien Andrea Dallavalle (16,87 m) et son partenaire d'entraînement Martin Lamou (16,97 m). Le , il est éliminé dès les qualifications de ses premiers championnats du monde en plein air à Londres, ne pouvant faire mieux que 16,18 m[3].

2018-2019 : Graves blessures et deux années quasi-blanchesModifier

En 2018, une blessure aux ischio-jambiers prive Melvin Raffin de la saison estivale et des championnats d'Europe de Berlin. Surtout, le de cette même année, le recordman du monde junior est victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche lors d'un entraînement à Reims, ce qui l'empêche de participer à la totalité de la saison 2019[4]. Après plusieurs mois de rééducation, il reprend l'entraînement en à l'INSEP sous les ordres du champion du monde 2013 du triple saut Teddy Tamgho[5].

2020 : Retour à la compétitionModifier

Pour sa première compétition depuis près de deux ans, Melvin Raffin signe 16,39 m au triple saut à Aubière le [6]. Au meeting en salle de Liévin le , il prend la cinquième place du concours avec un triple bond à 16,89 m[7]. Il se distingue surtout le à l'occasion du meeting en salle de Madrid avec un saut à 17,07 m, son premier saut au-delà de 17 m depuis son record du monde junior établi en 2017. Il se classe par conséquent deuxième du concours derrière le Burkinabé Hugues-Fabrice Zango (17,31 m), qui est aussi son partenaire d'entraînement[8]. Le 1er mars aux championnats de France en salle de Liévin, il est une nouvelle fois battu par Hugues-Fabrice Zango mais décroche tout de même le titre national grâce à un saut à 16,80 m[9].

2021 : Qualification pour les Jeux Olympiques de TokyoModifier

Après avoir décidé de se focaliser sur les entraînements lors de la reprise estivale de 2020, afin d'engranger de la confiance pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo, Melvin Raffin revient à la compétition en salle en 2021[10]. Le 20 février à Miramas, il conserve son titre national en salle grâce à un saut mesuré à 17,09 m, sa meilleure performance de l'hiver[11]. Arrivé aux championnats d'Europe en salle de Torun avec l'ambition d'un podium, le Français ne parvient pas à passer l'étape des qualifications le 5 mars, avec deux sauts mesurés à 15,11 m et 15,29 m, et un autre qu'il mord de très peu alors qu'il était retombé à plus de 16,50 m, ce qui lui aurait assuré la qualification pour la finale[12].

Lors de la saison estivale, le Français est sélectionné pour les championnats d'Europe par équipes qui se déroulent à Chorzow, où il termine à la cinquième place avec 16,48 m. Le 1er juin, il réalise un concours de haut vol à Montreuil, réussissant 17,14 m à son premier essai, puis 17,19 m au suivant, minima olympiques pour Tokyo validés et record personnel en plein air battu, à un centimètre seulement de son record en salle[13]. Raffin confirme trois semaines plus tard à Madrid, en prenant la troisième place du concours avec un triple saut à 17,17 m[14].

PalmarèsModifier

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Mesure
2015 Championnats du monde jeunesse Cali 11e Triple saut 14,61 m
2016 Championnats du monde juniors Bydgoszcz 3e Triple saut 16,37 m
2017 Championnats d'Europe en salle Belgrade 5e Triple saut 16,92 m
Championnats d'Europe juniors Grosseto 5e 4 x 100 m 39 s 88
3e Triple saut 16,82 m
2020 Circuit mondial en salle de l'IAAF 3e Triple saut détails
2021 Championnats d'Europe en salle Toruń qualif. Triple saut 15,29 m

RecordsModifier

Épreuve Performance Lieu Date
Triple saut Plein air 17,19 m   Montreuil
Salle 17,20 m (WJR)   Belgrade

Notes et référencesModifier

  1. (fr) « Melvin Raffin efface Teddy Tamgho », sur trackandlife.fr,
  2. Rédaction, « Championnats d'Europe en salle : record du monde juniors du triple saut pour Melvin Raffin », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 3 mars 2017)
  3. « Jean-Marc Pontvianne en finale du triple saut aux Mondiaux de Londres - Athlé - ChM (H) », sur L'Équipe (consulté le 23 février 2020)
  4. « Melvin Raffin en rééducation - Athlé », sur L'Équipe (consulté le 23 février 2020)
  5. « Melvin Raffin a repris l'entraînement à l'INSEP - Athlé », sur L'Équipe (consulté le 23 février 2020)
  6. « Rentrée « tranquille » en salle pour Christophe Lemaitre à Aubière - Athlé - Aubière », sur L'Équipe (consulté le 23 février 2020)
  7. « Meeting de Liévin (indoor) : ce qu'il faut retenir de la soirée de mercredi - Athlé - Meeting de Liévin », sur L'Équipe (consulté le 23 février 2020)
  8. « Meeting en salle de Madrid : Melvin Raffin au-delà des 17 m - Athlé - Triple saut », sur L'Équipe (consulté le 23 février 2020)
  9. « Championnats de France : Renaud Lavillenie assure à Liévin - Athlé - ChF indoor », sur L'Équipe (consulté le 1er mars 2020)
  10. « La renaissance de l'espoir Melvin Raffin, qui vise une médaille à Torun en triple saut », sur L'Équipe (consulté le 5 mars 2021)
  11. « Triple saut hommes, Championnats de France (salle) Miramas 2021, Athlétisme : calendrier et résultats », sur L'Équipe (consulté le 5 mars 2021)
  12. « Raffin et Brossier éliminés, Jordier disqualifiés, à l'Euro indoor de Torun », sur L'Équipe (consulté le 5 mars 2021)
  13. « Montreuil : Lamote et Raffin réalisent les minima pour Tokyo, MPM pour Zango au triple saut », sur L'Équipe (consulté le 21 juin 2021)
  14. « Cyrena Samba-Mayela (100m haies), Rouguy Diallo et Jean-Marc Pontvianne (triple saut) décrochent les minima olympiques à Madrid », sur L'Équipe (consulté le 21 juin 2021)

Liens externesModifier