Ouvrir le menu principal

Maurice Hurel

officier de marine et ingénieur français de l'aéronautique

Maurice Hurel, né le à Cherbourg, mort le à Neuilly-sur-Seine, fut un officier de marine et ingénieur français de l'aéronautique.

Entré à l'École navale en 1914, il en sort major de sa promotion. En 1917, il intègre l'aviation maritime où il passe ses brevets de pilote sur avion puis hydravion. Ancien élève de Sup'Aéro (1921), il est successivement directeur technique à la CAMS, où il conçoit et pilote de nombreux prototypes d'hydravions, puis directeur technique de la SNCASO, où il dirige la mise au point du prototype du SO.90. C'est lui qui, en août 1943, le fait décoller clandestinement de l'aéroport de Cannes-Mandelieu, avec trois de ses fils et des collègues ingénieurs, ainsi que le général Mollard, commandant en chef des troupes en Corse (qui a dû fuir l'île occupée) et son fils aîné et l'amène en Algérie pour le soustraire à l'occupant et reprendre le combat.

En 1947, il crée avec Jacques Dubois la société Hurel-Dubois, qui met au point et construit des avions civils très particuliers, à aile à grand allongement.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier