Maroš Šefčovič

homme politique slovaque

Maroš Šefčovič
Illustration.
Maroš Šefčovič en 2017.
Fonctions
Vice-président de la Commission européenne
chargé des Relations interinstitutionnelles et de la Prospective
Commissaire européen aux relations interinstitutionnelles
En fonction depuis le
(1 an, 6 mois et 14 jours)
Président Ursula von der Leyen
Gouvernement Commission von der Leyen
Prédécesseur Frans Timmermans (Relations interinstitutionnelles)
Vice-président de la Commission européenne
chargé de l'Union énergétique

(5 ans et 29 jours)
Président Jean-Claude Juncker
Gouvernement Commission Juncker
Prédécesseur Günther Oettinger (Énergie)
Commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs
(intérim)

(1 mois et 12 jours)
Président José Manuel Durão Barroso
Gouvernement Commission Barroso II
Prédécesseur John Dalli
Successeur Tonio Borg
Vice-président de la Commission européenne
Commissaire européen aux relations interinstitutionnelles et à l'administration

(4 ans, 8 mois et 23 jours)
Président José Manuel Durão Barroso
Gouvernement Commission Barroso II
Prédécesseur Margot Wallström
Successeur Frans Timmermans
Commissaire européen à l'éducation, à la formation, à la culture et à la jeunesse

(4 mois et 8 jours)
Président José Manuel Durão Barroso
Gouvernement Commission Barroso I
Prédécesseur Ján Figeľ
Successeur Androulla Vassiliou
Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Bratislava (Tchécoslovaquie)
Nationalité Slovaque
Parti politique SMER – social-démocratie, Parti communiste tchécoslovaque
Diplômé de Université d'économie de Bratislava
Institut d'État des relations internationales de Moscou
Université Comenius de Bratislava

Maroš Šefčovič /ˈmaɾɔʃ ˈʃɛftʃɔʋitʃ/, né le à Bratislava, est un diplomate slovaque. Il est vice-président de la Commission européenne depuis 2010.

BiographieModifier

Après avoir commencé ses études à l'université d'économie de Bratislava, il part pour l'Union soviétique de la perestroïka, où il les poursuit de 1985 à 1990 à l'Institut d'État des relations internationales de Moscou. Il soutient ensuite une thèse de doctorat en droit international à l'Université Comenius de Bratislava (1990). Il apprend le français lors d'une université d'été à Perpignan en 1990 et suit des cours à l'Alliance française à Harare en 1992.

Après avoir été conseiller du vice-ministre tchécoslovaque des Affaires étrangères, il devient secrétaire et consul à l'ambassade de la République fédérale tchèque et slovaque au Zimbabwe en 1992, puis à l'ambassade à Ottawa. Il revient en Slovaquie en 1995.

En 1998, il devient directeur du cabinet du ministre des Affaires étrangères, avant d'être nommé ambassadeur à Tel-Aviv-Jaffa. Il est ensuite représentant permanent de la Slovaquie auprès de l'Union européenne à partir de 2004. Le , il remplace Ján Figeľ démissionnaire et devient membre de la Commission européenne chargé de l'éducation, de la formation, de la culture et de la jeunesse. Le , il en devient vice-président, chargé des relations inter-institutionnelles et de l'administration.

Reconduit comme commissaire au sein de la commission Juncker, en 2014, il en est nommé vice-président par son nouveau président, Jean-Claude Juncker, et se voit confier le portefeuille de l'Union énergétique.

Candidat pour le parti SMER-SD à l'élection présidentielle slovaque de 2019, il est défait au second tour par la candidate du parti extra-parlementaire Slovaquie progressiste, Zuzana Čaputová, et ce par une marge de plus de 15 points.

En 2019, dans la commission von der Leyen, il devient vice-président de la Commission européenne (chargé des Relations interinstitutionnelles et de la Prospective) et commissaire européen aux relations interinstitutionnelles.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier