Alliance française

réseau mondial de promotion de la langue et de la culture française

Alliance Française
Logo de l'organisation
Situation
Création (création comme association)
(statut actuel de fondation)
Type Fondation reconnue d'utilité publique
Siège Drapeau de la France Paris
Coordonnées 48° 50′ 47″ N, 2° 19′ 43″ E
Langue Français
Organisation
Président Yves Bigot
Secrétaire général Marc Cerdan
Personnes clés Emmanuel Macron, président d'honneur du conseil d'administration

Site web www.fondation-alliancefr.org
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Alliance Française
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Alliance Française

L'Alliance française est une organisation française dont l'objectif est de faire rayonner la langue française et la culture française à l'extérieur de la France.

Histoire de l’Alliance française Modifier

 
Plaque 215 boulevard Saint-Germain (Paris).

Elle fut créée le à l'initiative de Pierre Foncin géographe, historien et inspecteur général de l'enseignement secondaire et de Paul Cambon[1], alors chef de cabinet de Jules Ferry et avec l'appui d'un comité où l'on trouvait des personnalités telles Philippe Berthelot, Jean Jules Jusserand, Ferdinand de Lesseps, Louis Pasteur, Ernest Renan, Jules Verne, Félix Charmetant et Armand Colin au 215, boulevard Saint-Germain à Paris. Comité restreint de huit membres participant à l'assemblée générale de fondation officielle du .

Cette création avait pour but de rebondir après la défaite française de 1870[1] en renforçant le rayonnement culturel français à l'étranger, notamment la philosophie des Lumières dans l'empire colonial naissant[1]. Le statut de l'Alliance était apolitique et non religieux. Le premier bureau était ainsi composé d'un catholique, le père Charmetant, d'un protestant, Paul Melon, d'un dignitaire israélite, Alfred Mayrargues, ainsi que d'anti-cléricaux notoires[1]. Le nom d'Alliance française, proposé par Pierre Foncin, a peut-être été inspiré par l'Alliance israélite universelle, créée vingt ans plus tôt[2].

De même, les liens avec le cercle Saint-Simon sont patents. Fondée comme l'Alliance française, en 1883, cette association accueille dans ses rangs les mêmes fondateurs, ainsi qu'une bonne part de ses dirigeants.

En 1906, le mécène américain James Hazen Hyde fonde la Fédération des Alliances françaises aux États-Unis et en devient président jusqu'en 1953.

La Fondation des Alliances françaises Modifier

La Fondation des Alliances françaises est une fondation française de droit privé reconnue d’utilité publique dont les missions principales sont l'animation et la régulation de la communauté internationale des Alliances Françaises, réseau d'associations locales qui promeuvent et diffusent la langue française et les cultures francophones partout dans le monde. Son siège se situe au 101, boulevard Raspail à Paris 6e, où se trouve également l’Alliance française Paris Île-de-France.

Le partenaire historique de la Fondation des Alliances françaises est le ministère français chargé des Affaires étrangères ; la dernière convention triennale (2021) qui les lie précuse notamment les rôles et les missions de la Fondation ainsi que le cadre des subventions allouées et décline ses relations et modalités de fonctionnement avec le ministère ainsi qu'avec le réseau des Alliances Françaises. L’évolution de la carte du réseau des Alliances est étudiée conjointement par les deux parties. Conformément à la loi n° 2010-873 du [3] relative à l'action extérieure de l'État, une convention a par ailleurs été signée avec l'"Institut français" pour articuler les actions de cet opérateur de l'État avec la Fondation, partenaire privé.

 
Alliance française, Paris Île-de-France, 101 boulevard Raspail (au niveau de l'allée Claude-Cahun-Marcel-Moore, dans le 6e arrondissement).
 
Alliance française de Delhi.
 
Alliance française de Washington.
 
Alliance française de La Paz, Bolivie.
 
Alliance française de Mindelo (São Vicente, Cap-Vert).
 
Alliance française de Belo Horizonte, Brésil.
 
Alliance française de Nour-Soultan.
 
Alliance française de Manille, la plus ancienne des succursales d’Extrême-Orient, fondée en 1920.

Les présidents de l'Alliance française Modifier

Les secrétaires généraux de l'Alliance française Modifier

L’Alliance française dans le monde Modifier

Le réseau de l’Alliance française comprend :

  • L’Alliance française Paris Île-de-France, anciennement l’Alliance française de Paris
  • des comités situés dans d'autres villes de France et qui assurent des cours de français pour les étudiants étrangers (Aix-en-Provence, Bordeaux, Biarritz, Dijon, Grasse, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice[6], Rouen, Saint-Malo, Strasbourg, Toulouse[7], Vichy[8]...).
  • 832 implantations dans 128 pays sur l'ensemble des continents (y compris les antennes d'Alliance Française et leurs centres associés), dont 116 Alliances Françaises « à comité » en Afrique et Océan Indien[9], 116 en Amérique du Nord[10], 210 en Amérique Latine[11] et aux Antilles et Caraïbes[12], 76 en Asie[13], 267 en Europe[14], 44 en Océanie[15].

Les associations du réseau contribuent à l’enseignement de la langue française comme langue étrangère et délivrent des diplômes spécifiques ou ceux définis par le ministère français de l’Éducation nationale (DELF et DALF).

Les Alliances françaises installées dans les pays étrangers sont généralement nées d’initiatives locales. Régies par le droit local (le plus souvent sous la forme d'association à but non lucratif, avec à leurs têtes des « comités » élus), elles sont indépendantes tant statutairement que financièrement. La Fondation des Alliances Françaises est propriétaire de la marque « Alliance Française » et accorde le droit de l’utiliser après examen des statuts et des objectifs annoncés. Il n’y a pas de relations financières entre le siège et les Alliances installées à l’étranger qui doivent pourvoir elles-mêmes à leur financement. Ainsi à New York, le French Institute Alliance Française recourt au mécénat tel qu’il est pratiqué aux États-Unis. Créée en 1897, l'Alliance française de Chicago est l'une des plus anciennes et importantes dans le monde.

Le ministère français des Affaires étrangères a depuis 2001 une politique de signature de conventions-cadres de coopération entre les Alliances Françaises et les services de coopération et d’action culturelle des ambassades, qui peuvent aller jusqu’à confier la gestion de l’action culturelle à l’Alliance française locale. Ces conventions peuvent prévoir des subventions publiques et la mise à disposition de personnels français détachés pour des fonctions de direction. Seules les plus grandes Alliances, soit environ 20 % des implantations[1] en bénéficient.

Ce mode de financement par des associations autonomes le distingue d'organismes étrangers équivalents tels que le British Council, l'Institut Goethe allemand ou l'Institut Cervantes espagnol[1].

L’Alliance française Paris Île-de-France Modifier

Alliance française Montpellier Modifier

L'Alliance française de Montpellier fait partie des Alliances françaises de France[16], elle est une école de langue française du Sud de la France, un établissement d'enseignement supérieur privé proposant des cours de français pour étrangers (FLE) et une association à but non lucratif, créée conformément aux statuts et aux objectifs de la Fondation Alliance française.

Notes et références Modifier

  1. a b c d e et f Le Nouvel Observateur, 3 au 9 avril 2008, « L'Étonnant miracle de l'Alliance française ».
  2. Selon Jean-Claude Jacq, cité par le Nouvel Observateur, 3 au 9 avril 2008, « L'Étonnant miracle de l'Alliance française ».
  3. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022521532
  4. « Rencontre avec Yves Bigot, le nouveau président des Alliances Françaises, au cœur de la diplomatie d’influence », sur Fondation des Alliances françaises, (consulté le ).
  5. Jean Lichnerowicz est le père du mathématicien André Lichnerowicz (1915-1998) et le frère de la romancière Jeanne Lichnerowicz (nom de plume Claude Dravaine) (1888-1957)
  6. « Af-nice », sur af-nice.fr (consulté le ).
  7. « Alliance Française de Toulouse : école de français pour étrangers à Toulouse », sur Alliance Francaise - Toulouse (consulté le ).
  8. « ≡ Mentions légales - Alliance Française de France », sur Alliance Française de France (consulté le ).
  9. « Fondation Alliance française », sur fondation-alliancefr.org (consulté le )
  10. « Fondation Alliance française », sur fondation-alliancefr.org (consulté le )
  11. « Fondation Alliance française », sur fondation-alliancefr.org (consulté le )
  12. « Fondation Alliance française », sur fondation-alliancefr.org (consulté le )
  13. « Fondation Alliance française », sur fondation-alliancefr.org (consulté le )
  14. « Fondation Alliance française », sur fondation-alliancefr.org (consulté le )
  15. « Fondation Alliance française », sur fondation-alliancefr.org (consulté le )
  16. « ≡ Alliance française de France | 1er réseau d’écoles de français en France », sur af-france.fr (consulté le )

Voir aussi Modifier

Bibliographie Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier