Ouvrir le menu principal

Marie Jean Pierre Pie Frédéric Dombidau de Crouseilhes

personnalité politique française
Marie Jean Pierre Pie Frédéric Dombidau de Crouseilhes
Dombidau de Crouseilhes, Marie Jean Pierre Pie.jpg
Le baron de Crouseilhes
Fonctions
Député
Sénateur du Second Empire
Pair de France
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Marie Jean Pierre Pie Frédéric Dombidau de Crouseilhes, baron, né le à Oloron (Pyrénées-Atlantiques) et mort le à Paris, est un avocat et homme politique français. Il est, notamment, ministre de l'Instruction publique et des Cultes d’avril à octobre 1851.

BiographieModifier

Après des études au collège Stanislas de Paris puis de droit à Paris, il est reçu avocat en 1812. Il devient avocat général à la cour royale de Pau.

Son mariage avec une des filles de l’ambassadeur Choiseul-Gouffier nécessite sa présence à Paris. Il accède alors au rang de maître des requêtes au Conseil d'État en 1820, puis devient secrétaire général du ministère de la Justice en 1824.

Entré en 1828 à la Cour de cassation, il devient doyen de la chambre criminelle.

Le baron de Crouseilhes est le dernier propriétaire du château de Torcy. Il revendra le château en 1838 à un spéculateur qui le démolit pour vendre les matériaux et les dépendances.

Nommée baron-pair de France en 1845, il siège à la Chambre des pairs, puis est élu à l'Assemblée nationale législative de 1849. Louis-Napoléon Bonaparte le choisit comme ministre de l'Instruction publique et des Cultes d’avril à octobre 1851.

Il siège ensuite de nouveau au Sénat (Second Empire), à partir de 1852.

Il est grand officier de la Légion d'honneur, et grand-croix de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand.

Il est décédé à Paris le .

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier