Maria Zankovetska

actrice ukrainienne

Maria Zankovetska (ukrainien : Марія Заньковецька, Marya Zankovetska, en russe : Мария Константиновна Заньковецкая, Maria Konstantinovna Zankovetskaïa), née Maria Kostyantynivna Adasovska le (calendrier grégorien, soit en calendrier julien) et morte le , est une actrice de théâtre ukrainienne, lauréate du prix ukrainien des artistes du peuple (1922).

Maria Zankovetska
Image dans Infobox.
Maria Zankovetska en 1892.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Zanki (Nizhinskii raion) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Марія Костянтинівна ЗаньковецькаVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Artiste du Peuple de la RSS d'Ukraine (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Maria Zankovetska (avant 1917).

BiographieModifier

Elle est issue d'une famille de petite noblesse et étudie l'art dramatique au conservatoire d'Helsinki[1].

Épouse d'un capitaine, elle commence sur les planches dans des troupes amateurs, puis débute en 1882, sous un pseudonyme, dans une troupe professionnelle, se produisant dans les théâtres ukrainiens et russes. Sa notoriété grandit. En 1887, le succès d'une tournée de cette troupe provinciale est tel qu'elle est conviée à jouer à Saint-Pétersbourg, devant le tsar Alexandre III et la famille impériale. Un critique réputé la compare à Sarah Bernhardt, mais son jeu, d'une extrême féminité, est simple et naturel[1],[2].

En 1922, l'Ukraine célèbre triomphalement le 40e anniversaire de sa carrière. Elle reçoit le titre d'« artiste populaire de la République »[2].

Zankovetska meurt le à Kiev. Elle y est enterrée au cimetière Baïkove[2].

Sélection de rôles au théâtreModifier

  • 1882 - Natalka ("Natalka Poltavka", Ivan Kotlyarevsky)
  • 1882 - Halya ("Nazar Stodolya", Taras Shevchenko)
  • 1882 - Tsvirkunka ("Marins de la mer Noire", Mykhailo Starytsky)
  • 1883 - Olena ("Hlytai ou l'Araignée", Marko Kropyvnytsky)
  • 1887 - Kharytyna ("la jeune fille serve", Ivan Karpenko-Karyi)
  • 1889 - Katrya ("Not destined", Mykhailo Starytsky)
  • 1891 - Aksyusha ("Forêt", Alexandre Ostrovski)
  • 1892 - Aza ("Aza la gitane", Mykhailo Starytsky)
  • Ulyana Kvitchyna ("Mariage à Honcharivka")
  • Yo ("La perte de Nadiya", Herman Heijermans)

FilmographieModifier

  • 1909 - Natalka (Natalka Poltavka)
  • 1923 - Mother (Ostap Bandura)

PostéritéModifier

La Banque nationale d'Ukraine a mis en circulation en 2004 une pièce en argent de 2 hryvnia, à l'occasion du 150e anniversaire de sa naissance[3]. L'un des théâtres de Lviv porte son nom, le Théâtre d'art dramatique Maria Zankovestksa), ancien théâtre du comte Skarbek qui fut à sa construction en 1836-1843 l'un des plus grands d'Europe[4]. Un musée lui est dédié à Kiev.

RéférencesModifier

  1. a et b Camel et al. 2013, p. 4688.
  2. a b et c ГРИНЕВИЧ 2009.
  3. (en) « Maria Zankovetska », sur Banque nationale d'Ukraine (consulté le )
  4. « Lviv, ville du lion », sur Ambassade de France en Ukraine (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (uk) Collectif, Українська енциклопедія, t. 2, Molode jyttia,‎ .
  • (uk) Collectif, Триста робив українского театру (1619-1919), VIP,‎ .
  • (uk) Віктор ГРИНЕВИЧ, « У Марії Заньковецької Лев Толстой випросив червону хустку », Gazeta.ua,‎ (lire en ligne).
  • Olga Camel, Béatrice Didier (dir.), Antoinette Fouque (dir.) et Mireille Calle-Gruber (dir.), Le dictionnaire universel des créatrices, Éditions des femmes, , « Zan'Kovetska, Mariya (Maryia Adasovs'Ka, dite) [Zan'Ky 1860, Kiev 1934] », p. 4688.