Marcello Ciorciolini

réalisateur, scénariste et parolier italien
Marcello Ciorciolini
Description de cette image, également commentée ci-après
Marcello Ciorciolini (1959)
Naissance (99 ans)
Rome, Latium, Italie
Nationalité Italienne
Profession Réalisateur, scénariste, parolier

Marcello Ciorciolini, né le à Rome dans la région du Latium, est un réalisateur, un scénariste et un parolier italien. Il a utilisé les pseudonymes de Frank Reed, Frank Red et James Harris au cours de sa carrière.

BiographieModifier

Marcello Ciorciolini naît à Rome en 1922.

Il débute en écrivant des sketches pour la radio avant de se tourner vers le cinéma au début des années 1950. Il obtient ses premiers crédits en 1951 comme assistant réalisateur et scénariste sur le film La Folla de Silvio Laurenti Rosa (it).

Du début des années 1950 au milieu des années 1970, il signe de nombreux scénarios pour le cinéma italien, principalement des films d'aventures et des comédies à l'italienne. Il collabore régulièrement avec Giorgio Simonelli et écrit notamment les scénarios de comédies mettant en scène le duo Franco et Ciccio.

Il passe à la réalisation en 1965 avec la comédie Con rispetto parlando avec Scilla Gabel dans le rôle principal. Après le décès de Simonelli en 1966, il continue à collaborer avec le duo Franco et Ciccio en réalisant plusieurs comédies pour et avec eux.

Comme parolier, il est notamment connu pour avoir écrit les paroles de la chanson More imaginé par Riz Ortolani et Nino Oliviero (it) pour le film Mondo cane et modifié ultérieurement par Norman Newell. La version de Ciorciolini est notamment reprise dans le film Je la connaissais bien (Io la conoscevo bene) d'Antonio Pietrangeli avec pour interprète Gilbert Bécaud. Il a également écrit la chanson Una zebra a pois pour la chanteuse Mina.

FilmographieModifier

Comme scénaristeModifier

Au cinémaModifier

A la télévisionModifier

Séries téléviséesModifier

Comme réalisateurModifier

Au cinémaModifier

A la télévisionModifier

TéléfilmModifier

Liens externesModifier