Ouvrir le menu principal
Marc Ronet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Français Drapeau de la France
Activité
Formation
Académie Saint-Luc à Tournai
Maître
Influencé par

Marc Ronet est un peintre et graveur français né le , à Marcq-en-Barœul. Il vit et travaille à Halluin dans le Nord.

Sommaire

BiographieModifier

Marc Ronet pressent sa carrière artistique dès son enfance lorsqu'il découvre la descente de croix de Rubens au palais des beaux-arts de Lille[1]. « Quand on a 7 ans, on ne ressent que de l’émotion pure, l’histoire de rencontres, l’histoire d’une grande émotion, une émotion qui deviendra ma respiration, une nécessité, qui engendrera la marche, celle de l’esprit », dit-il[1].

De 1957 à 1959, il étudie à l'académie Saint-Luc à Tournai, où il est élève d’Eugène Dodeigne. Durant cette formation, au cours d’un voyage de classe en Italie, il découvre les œuvres de Piero Della Francesca, Giotto et Fra Angelico[1]. Il y rencontre Eugène Leroy, venu visiter l’institut ; c'est le début d’une relation entre les deux peintres qui feront partie de l’aventure du groupe de Roubaix[2].

En 1959, il entre à l'école des arts appliqués à Paris[2], où il suit les conférences de Le Corbusier et les cours de Jean Prouvé[1].

Sa première exposition personnelle se tient à la galerie Renar à Roubaix, en 1964[2].

Parallèlement à sa carrière de peintre et graveur, Marc Ronet a enseigné dans le secondaire de 1962 à 1997, année où il prit sa retraite[1].

CommentairesModifier

« […] ce qui compte ici, comme le professait Leroy, c'est la peinture, pleine et entière, c'est-à-dire de la lumière surgissant de la matière colorée. Et elle donne, cette lumière, une certaine idée de la poésie, feutrée, intimiste, le regard que Marc Ronet porte sur le monde, ses sensations et sa vie (l'expérience, l'affect) unies pour produire une émotion douce et singulière que le peintre cherche ici par et dans la peinture, à restituer - "trouver un certain ordre, une harmonie", disait Leroy. »

— Olivier Céna, « Ils ne lâchent rien », Télérama[3]

« Diptyques irréguliers et assemblés sommairement, aux coupures apparentes, toiles de format plus haut que large, bâtons fixés sur le support et qui dépassent parfois le cadre. Cet ensemble d'éléments perturbateurs heurte le regard, l'oblige à constater que l'artiste cherche à mettre en scène non seulement l'image à laquelle il ne renonce jamais, mais aussi les composants qui participent à sa réalisation. Pour lui, être peintre, c'est accepter de manipuler couleurs, pigments, liants, c'est être le fabricant de ces surfaces épaisses et colorées. »

— Itzhak Goldberg, « Le paysage se met à table »[4], supplément à L'Humanité

Expositions personnellesModifier

  • 2017 :
    • « Fleurs dans un paysage », galerie Univer/Colette Colla, Paris[5]
    • 28e salon des artistes de Mouvaux[6]
  • 2016 : « Apparition/Révélation » (gravures)[1], école d'art de Saint-Omer
  • 2015 : « Marc Ronet, d’un état à l’autre » (gravures), galerie Univer/Colette Colla, Paris[7],[8]
  • 2014 : « Paysages contrariés », galerie Univer/Colette Colla, Paris[9]
  • 2012 :
    • « Peintures et gravures », galerie De Queeste Art, Abele (Belgique)
    • « Fenêtre sur paysage », galerie Univer/Colette Colla, Paris[10]
  • 2011 : « L’homme qui marche », Musée du dessin et de l’estampe originale de Gravelines
  • 2010 :
    • « Le paysage se met à table », peintures, dessins, gravures, galerie Univer/Colette Colla, Paris[11]
    • « Œuvres récentes », galerie Artenostrum, Dieulefit
    • « Œuvres récentes », galerie Quest 21, Bruxelles
  • 2009 : Galerie De Queeste Art, Abele (Belgique)
  • 2008 : « Peintures, gravures, dessins », galerie Raison d’Art, Lille
  • 2007 :
    • « Peintures, gravures », La Plus Petite Galerie du Monde (OU PRESQUE), Roubaix
    • « Peintures, dessins », galerie Artenostrum, Dieulefit
    • « Marc Ronet et le vide », galerie De Queeste Art, Abele (Belgique)
  • 2005-2006 :
  • 2004 : « Autour de l’atelier », galerie de l’Atelier 2, espace Francine Masselis, Villeneuve-d’Ascq
  • 2001 : « Entre dessin et peinture », galerie Kita, Lille
  • 1982 : Couvent des Dominicains, Lille
  • 1981 : « Œuvres récentes », galerie Storme, Lille
  • 1980 : « Peintures et dessins récents », galerie Jean Leroy, Paris
  • 1979 : Galerie Dewever, Wakken (Belqique)
  • 1976 : « Peintures, dessins », galerie Kappa, Lille
  • 1974 : Galerie Septentrion, Marcq-en-Barœul
  • 1972 : « Peintures, dessins », galerie Nord, Lille
  • 1964 :
    • Galerie Kaleidoscope, Gand, Belgique
    • « Ronet, peintures », galerie Renar, Roubaix

Collections et institutions publiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Dossier pédagogique sur daac.ac-lille.fr.
  2. a b et c Voir sur le site de la galerie Mézières.
  3. N° 3175, 17 novembre 2010, p. 63.
  4. 4 décembre 2010.
  5. « Marc Ronet / Fleurs dans un paysage », Galerie Univer/Colette Colla,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2017).
  6. Voir sur lavoixdunord.fr.
  7. Voir sur artistescontemporains.org.
  8. « Marc Ronet », Galerie Univer/Colette Colla,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2017).
  9. « Marc Ronet / « Paysages contrariés » », Galerie Univer/Colette Colla,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2017).
  10. « Marc Ronet « Fenêtre sur paysage » », Galerie Univer/Colette Colla,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2017).
  11. « Marc Ronet », Galerie Univer/Colette Colla,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2017)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Colette Colla, Itzhak Goldberg, Marc Ronet : Fenêtre sur paysage, Paris, Éditions Galerie Univer, , 64 p. (ISBN 9782746644816)
  • Itzhak Goldberg, Paul Ripoche, Marc Ronet : États de marche, Paris, Éditions Gourcuff Gradenigo, , 125 p. (ISBN 9782908566260)
  • Yannick Courbès, Marc Ronet, Tristan Trémeau, Bruno Vouters, Marc Ronet, Paris, Éditions Snoeck Gand, , 144 p. (ISBN 9053495932)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier