Ouvrir le menu principal

Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines

musée français
Musée du dessin et de l'estampe original de Gravelines
Informations générales
Site web
[rsenal de Gravelines]
Collections
Collections
Estampes du XVe siècle à nos jours
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Château-arsenal, 59820 Gravelines, France[1]
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines, créé en 1982 par le groupe de Gravelines (artistes du Nord), est un musée de France situé à Gravelines[2]. C'est le seul musée français consacré uniquement à l'estampe originale.

Le muséeModifier

Le musée est situé dans l'Arsenal, nom donné à l'ancien château construit par Charles Quint en 1528 qui fut restauré au XXe siècle. Il comprend quatre parties.

La poudrièreModifier

Dans cette salle se trouvent de nos jours les expositions. Elle a été refaite en 1742 après avoir été endommagée. D'un point de vue historique, les éléments d'architecture qui la composent sont caractéristiques de l'architecture militaire (murs larges renforcés, peu d'ouvertures) destinée à protéger le bâtiment.

La salle du pilierModifier

Elle a été édifiée en 1680 selon des plans de Vauban. Elle comporte en son milieu un pilier qui soutient le plafond voûté de briques et a conservé l'emplacement du canon et les cheminées. Cette salle est consacrée aux expositions temporaires et comprend également la reproduction du plan-relief de Gravelines.

Le four à painModifier

Construit en premier lors de l'édification du château, ce lieu servait comme réserve d'artillerie. Il comporte également des bouches à canon et un four à pain qui date de 1693.

La boutiqueModifier

Elle se situe à l'entrée du château qui abritait autrefois les soldats qui gardaient le château et surveillaient la ville. La salle principale comporte également une cheminée[3].

Œuvres présentéesModifier

  • L’exposition « Estampes ? » comprend les collections permanentes du Musée du dessin et de l’estampe originale du XVe siècle à nos jours. Il a pour objectif d'expliquer les images représentées. Liées à la fabrication du papier et à l'imprimerie, souvent composées de bois, eau-forte, lithographie, les estampes sont réputées être proches de leur artisanat d’origine[4]. Le fonds est doté de 10 000 estampes, parmi lesquelles L' Apocalypse de Dürer, le Chef-d'œuvre inconnu de Balzac illustré par Picasso, la collection du sculpteur Arman (en dépôt au musée), des lithographies de Wifredo Lam.

Parmi sa collection, on compte notamment des estampes anciennes sur le thème du carnaval, l’ensemble des éditions du Centre national d’art et d’images imprimées, des portefeuilles d’estampes de Joseph Beuys, Louise Bourgeois, ainsi que des estampes plus récentes ("les Nouveaux réalistes") comme celles de Richard Serra ainsi que des estampes de la collection de la manga d’Hokusaï[5].

  • Le pain du soldat : sont présentés dans la salle du Four à pain les outils du boulanger et la description de la fabrication du pain du soldat.

Expositions temporairesModifier

  • du 18 février au 20 mai 2012 : « Batailles »
  • du 17 mars au 27 mai 2012 : « Inventer le dessin, ponctuation 8 »
  • jusqu'au 20 avril 2012 : « Le pain du soldat sous Louis XIV »

Autres animationsModifier

Dans cette enceinte se tient également un certain nombre d'ateliers pour enfants et adultes, des vernissages, des animations et des stages durant l'année. Les participants peuvent ainsi découvrir les techniques de la gravure[6].

  • le 19 mai 2012 se tiendra la 8e Nuit des musées avec une Soirée théâtrale au cœur des collections[3].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier