Ouvrir le menu principal
Marc Laurendeau
Marc Laurendeau 2014-04-12.jpg
Marc Laurendeau en 2014
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Distinction

Marc Laurendeau (né le à Montréal)[1] est un humoriste, acteur, journaliste, professeur et animateur de radio et de télévision canadien.

BiographieModifier

Il fait partie, dans les années 1960 et 1970, du quatuor d'humoristes Les Cyniques, en compagnie d'André Dubois, de Marcel Saint-Germain et de Serge Grenier. Au cinéma, on le voit en 1972 dans la comédie musicale IXE-13 de Jacques Godbout.

Il poursuit des études, à l'Université de Montréal, en droit et en science politique (maîtrise, 1973) durant sa carrière d'humoriste[2]. Son mémoire de maîtrise porte notamment sur le Front de Libération du Québec et est publié en livre sous le titre Les Québécois violents[3].

En 1973, il devient éditorialiste au quotidien Montréal-Matin, en même temps qu'il anime Montréal en vrac, l'émission de fin d'après-midi du poste de radio CKAC. En 1975, il est promu éditorialiste-en-chef au Montréal-Matin, où il travaillera jusqu'en 1978. De 1978 à 1988, il est chroniqueur et analyste politique au quotidien La Presse et anime des émissions d'affaires publiques à la télévision. Il est depuis 1988 journaliste-chroniqueur à la radio de Radio-Canada et, depuis 1995, chargé de cours en journalisme à l'université de Montréal.

Depuis 1998, il présente une revue de l'actualité des journaux à l'émission quotidienne C'est bien meilleur le matin, aux côtés de René Homier-Roy[4].

En 2013, avec l'arrivée du Musée Grévin Montréal, il devient le président de l'académie Grévin au Québec.

En 2016, il réalise avec Bruno Boulianne le documentaire: Le Parti québécois, l’affaire d’une génération ?

Il est le frère de la comédienne Amulette Garneau[5] et le mari de la journaliste Anne-Marie Dussault.

Notes et référencesModifier

  1. « Généalogie Marc Laurendeau », sur Nos Origines (consulté le 14 novembre 2016)
  2. Profil sur le site de l'université de Montréal
  3. Marc Laurendeau, Les Québécois violents, Les Éditions du Boréal Express, Québec, 1974, 2e éd., 239 pages (ISBN 0-88503-048-6). Une édition augmentée et mise à jour est publiée en 1990, Les Éditions du Boréal, Québec, 351 pages (ISBN 978-2-89052-354-8).
  4. « Chroniqueur: Marc Laurendeau (C'est bien meilleur le matin) », Radio-Canada (consulté le 2 janvier 2010)
  5. « L'actrice Amulette Garneau est décédée », Cyberpresse, (consulté le 2 janvier 2010)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :