Marc Gini

skieur alpin suisse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gini.

Marc Gini
Image illustrative de l’article Marc Gini
Marc Gini à Schladming en 2008.
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active 2000-2017
Site officiel www.ginimarc.ch
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Nationalité Suisse
Naissance (35 ans)
Lieu de naissance Valbella (Suisse)
Taille 183 cm
Poids de forme 82 kg
Club Piz Turba Bivio
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Coupe du monde (épreuves) 1 0 0
Coupe d'Europe (class. fin) 0 0 1
Coupe d'Europe (épreuves) 4 4 3
Championnats de Suisse 5 2 1

Marc Gini, né le à Valbella, est un skieur alpin suisse spécialiste des épreuves techniques et plus particulièrement du slalom.

BiographieModifier

Marc Gini fait sa première apparition en Coupe du monde en janvier 2003 lors d'un slalom organisé à Kranjska Gora (Slovénie). Le Suisse, qui jusqu'ici s'illustrait en Coupe d'Europe, ne se qualifie pas pour la seconde manche[1]. Deux mois plus tard, il participe aux Mondiaux juniors en France mais ne s'illustre guère au sommet de la hiérarchie (son meilleur résultat est une 16e place sur le slalom géant). Après plusieurs courses de coupe du monde soldées par des non-qualifications pour les secondes manches, le skieur marque ses premiers points grâce à une 22e place obtenue en slalom à Beaver Creek lors de la saison 2005-2006. Début 2007, Gini apparaît pour la première fois dans le top 10 et participe aux Championnats du monde d'Are, sa première figuration dans une compétition mondiale senior. Il ne brille cependant pas en sortant sur le premier tracé du slalom.

Le , le skieur suisse signe son premier succès en Coupe du monde lors du premier slalom de la saison 2008. Gini surprend les favoris en devançant le Finlandais Kalle Palander et l'Italien Manfred Moelgg alors que son meilleur résultat était jusqu'ici une neuvième place obtenue lors de la saison précédente[2]. Cette unique victoire en Coupe du monde dans sa carrière, restera aussi la seule en slalom d'un skieur suisse durant onze années, jusqu'à celle remportée par Daniel Yule à Madonna di Campiglio le 22 décembre 2018[3].

Il prend part aux Jeux olympiques d'hiver de 2010, où il est quinzième en slalom.

Il est le frère de la skieuse alpine Sandra Gini.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Édition / Épreuve Slalom
JO 2010
  Vancouver
15e

Championnats du mondeModifier

Résultats aux Championnats du monde
Édition / Épreuve Slalom
Mondiaux 2005
  Bormio
Abandon
Mondiaux 2007
  Åre
Abandon
Mondiaux 2009
  Val d'Isère
Abandon
Mondiaux 2011
  Garmisch-Partenkirchen
37e
Mondiaux 2013
  Schladming
18e

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 50e en 2008 et 2011.
  • 1 podium, dont 1 victoire.
Classements finaux de Coupe du monde par saison[4]
Saison/Classement Général Slalom géant Slalom
Class. Points Class. Points Class. Points
2005-2006 98e 33 - - 38e 33
2006-2007 56e 124 - - 19e 124
2007-2008 50e 171 - - 14e 171
2008-2009 84e 66 52e 4 28e 62
2009-2010 75e 77 - - 22e 77
2010-2011 50e 160 - - 18e 160
2012-2013 92e 40 - - 34e 40
2015-2016 125e 17 - - 40e 17
2016-2017 104e 32 - - 38e 32
Détail des victoires en Coupe du monde
Saison Slalom Total
2007-2008   Reiteralm 1
Total 1 1

Coupe d'EuropeModifier

  • 11 podiums dont 4 victoires en slalom.

Coupe nord-américaineModifier

  • 1 victoire.

Championnats de SuisseModifier

  • 4 titres de champion de Suisse en slalom (2005, 2006, 2007 et 2009).
  • 1 titre de champion de Suisse en slalom géant (2006).

Notes et référencesModifier

  1. (en) Classement de la course, site de la Fédération internationale de ski (FIS).
  2. « Gini se révèle », article du site Internet de L'Équipe, lequipe.fr, 11 novembre 2007.
  3. RTS Sport, « Ski: Daniel Yule remporte le slalom de Madonna di Campiglio! », sur RTSSport.ch, (consulté le 22 décembre 2018)
  4. (en) « Marc Gini - WC Standings », sur data.fis-ski.com.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :