Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Marc-André 2 Figueres

Marc-André 2 Figueres, pseudonyme de Marc-André de Figueres de la Sainte Croix[réf. nécessaire], également connu par ses initiales MA2F, né le [1] à Perpignan (Pyrénées-Orientales)[2], est un plasticien français.

Marc-André 2 Figueres
(MA2F)
MA2F - Portrait à l'entonnoir.jpg

Portrait de Marc-André de Figueres (MA2F)

Naissance
Nom de naissance
Marc-André de Figueres de la Sainte Croix
Pseudonyme
Marc-André 2 FigueresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Plasticien
Site web

Sommaire

BiographieModifier

Après des études à l'École supérieure des Beaux-arts de Perpignan, Marc-André 2 Figueres entame des recherches sur les techniques de moulage et invente de nouveaux procédés. Parallèlement, il développe son travail autour des entonnoirs et du concept d'objets hermaphrodites à partir de 1987. Docteur en Art et sciences de l'art de l'Université de Paris I-Sorbonne en 1992, il y enseigne à partir de l'année suivante, avant d'y fonder le laboratoire ARTS (Arts, Recherches, Technologies, Sciences)[2].

Marc-André 2 Figueres est l'auteur de la Théorie érotique du clocher de Collioure[3],[4] qui a donné lieu à l'installation d'un parcours de sculptures-cadres (cadres vides) : les Points 2 vue[5] dans cette commune en 2005.

L'objet fétiche de l'artiste, vu par lui comme un symbole du genre est l'entonnoir. Il y voit « la dualité du féminin et du masculin. Il contient la féminité et incarne la virilité à l’extérieur. »[6] L'artiste l'a décliné sous différentes formes et différents supports tout au long de sa carrière. Une rétrospective, organisée en 2011 à Perpignan, a retracé l'ensemble de ces travaux dans cinq musées et à travers la ville[7],[8]. Marc-André 2 Figuères obtient le le record du monde Guinness pour la réalisation de l'entonnoir le plus grand du monde[9].

En juillet 2012, il crée le premier timbre-poste creux au monde pour la poste andorrane et construit sur le modèle du Point 2 vue[10].

En 2013, Marc-André 2 Figueres installe à Sorède (Pyrénées-Orientales)[11],[12],[13] un cadran solaire monumental de douze mètres de haut en hommage au padre Himalaya qui construisit le plus grand four solaire de l'époque, en 1900, à Sorède[14],[15]. L'installation en 2014 d'un nouveau cadran solaire monumental[16] à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), Solart2, marque la spécialisation de l'artiste dans la réalisation de cadrans solaires monumentaux. Ce dernier cadran solaire est par ses dimensions, trente mètres de long et vingt-deux mètres de haut, le plus grand cadran horizontal d'Europe[17]. Solart2 est le seul projet des Pyrénées-Orientales labellisé par l'UNESCO dans le cadre de l'Année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière en 2015[18],[19],[20],[21]. En 2016, Solart2[22] est l'objet d'étude d'un projet pédagogique mené par l'école de Saint-Brevin-les-Pins en Loire-Atlantique et distingué en 2017 par la fondation La Main à la pâte, soutenue par l'Académie des sciences[23].

Expositions principalesModifier

  • 1988: Installation in situ — Empreinte horizontale, Gravure / Labourage (500 m2), Perpignan, France
  • 1990: Galerie Profils — Empreintes numériques, Collioure, France
  • 1992: Galerie du Centre d'Études Catalanes — Territoire Empreint - Emprunt de Territoire, Paris, France
  • 1994: Chapelle du Château Royal — Entonnoirs: de l'érotisme au sacré, Collioure, France
  • 1995: Installation in situ permanente — Point 2 Vue: érotique autour du clocher de Collioure, Collioure, France
  • 1996: Galerie du Centre d'Études Catalanes — Trilogie érotique autour du clocher de Collioure, Paris, France
  • 2000: Palais des Congrès — Points / Lignes, Barcelone, Espagne
  • 2002: Fort Dugommier — Point 2 Vue du Fort Dugommier, Collioure, France
  • 2004: Fort Dugommier — Couleurs invisibles, Collioure, France
  • 2005: Installation in situ — Point 2 Vue autour du clocher de Collioure, Collioure, France
  • 2011: Rétrospective "ENTONNOIRS#2" du sexe au genre — MA2F investit le Pôle Muséal, Perpignan, France

Œuvres et conceptsModifier

Théorie érotique du Clocher de CollioureModifier

La Théorie érotique du Clocher de Collioure[24] est une vision artistique du territoire créée et développée par l’artiste Marc-André 2 Figueres.  Cette théorie désigne principalement l’ouvrage éponyme de l’artiste mais constitue, dans l’esprit et l’intention de son auteur, un acte artistique plus large qui comprend des peintures, des gravures et a inspiré une installation permanente de sculptures.

Le livre « Théorie érotique du Clocher de Collioure »Modifier

La Théorie érotique du Clocher de Collioure[25] est un ouvrage de l’artiste Marc-André 2 Figueres paru en juillet 1993. La Théorie érotique du Clocher de Collioure est parue simultanément en français[25] et en catalan[26].

La Théorie érotique du clocher de Collioure a été présentée pour la première fois par l’artiste Marc-André 2 Figueres dans le chapitre 14 de la thèse de doctorat soutenu en 1992 « Territoire empreint – emprunt de territoire » [27].

Dans cet ouvrage, l’artiste livre sa vision artistique du territoire à partir d’une observation physique de ses caractéristiques. L’artiste effectue une lecture « genrée » de la réalité du territoire et la fait partager au lecteur. Dans cette vision, la baie de Collioure est révélée comme « hermaphrodite » avec son clocher « phallique » et une architecture du Port évoquant des courbes féminines. 

La Théorie érotique du Clocher de Collioure est composée de six chapitres. Dans le premier chapitre, l’artiste décrit l’expérience générale d’observation du paysage particulier de Collioure. La description du clocher de Collioure est le sujet du second chapitre.  Le troisième chapitre constitue le cœur de la « Théorie » ; il détaille les points de rapprochement opérés par l’artiste entre une coupe longitudinale féminine (d’après une étude de Léonard de Vinci) et une vue topographique du Port de Collioure. Le quatrième chapitre évoque la dualité et l’hermaphrodisme dans la vision artistique. Le concept de l’empreinte, auquel l’artiste donne une dimension spirituelle et artistique, fait l’objet du cinquième chapitre.  Le sixième chapitre est une forme de courte conclusion sur la portée philosophique de la Théorie érotique du Clocher de Collioure dans la perception du territoire en général. 

Le parcours Points 2 vue autour du Clocher de CollioureModifier

À partir de la vision artistique développée dans la Théorie érotique du Clocher de Collioure, Marc-André 2 Figueres a créé un parcours de douze sculptures-cadres, les Points 2 vue[28], qui permettent à chaque visiteur d’expérimenter sa vision du clocher et son ressenti du territoire. 

RéceptionModifier

À sa sortie la Théorie érotique du Clocher de Collioure a suscité un intérêt important du fait du caractère novateur, profondément intime et provocateur de cette vision artistique. 

Points 2 vueModifier

Le parcours Points 2 vue est un ensemble de douze sculptures-cadres[28] qui donnent à voir le célèbre Clocher de Collioure dans différentes compositions.  Il s'agit d'une véritable mise en scène de la lumière en milieu réel. Les Points 2 vue sont inspirés par la théorie sur l'écologie du regard portée parMarc-André 2 Figueres et en constituent la déclinaison plastique.

Chaque sculpture est réalisée en aluminium et bronze doré (dimensions de l'œuvre: 220 x 80 x 80 cm; dimensions du cadre: 50 x 60 x 7 cm).

EmpreintesModifier

EntonnoirsModifier

L'entonnoir constitue l'axe principal de travail de MA2F en tant que symbole du genre. À la fois convexe et concave, l'objet entonnoir réunit les caractères féminins et masculins et permet de les repenser et d'envisager leur évolution, leur mobilité et leur complémentarité.

Marc-André de Figuères a décliné l’entonnoir au travers de nombreux supports et dans de nombreuses séries de peintures, de sculptures (céramique, verre) et de travaux photographiques (Portraits aux entonnoirs).

En 2011, dans le cadre d’une rétrospective que lui consacre la municipalité de Perpignan, l'artiste expérimente l'objet dans des dimensions monumentales[7] créant un nouveau rapport de l'œuvre à son environnement et un changement dans la relation avec l'observateur : l'entonnoir rouge, canalise et recueille les regards comme les énergies qui s'expriment autour de lui. Cette œuvre est l’entonnoir le plus grand du monde[9],[29] (Guinness des records, 2012).

Cadrans solairesModifier

Premier artiste créateur de cadrans solaires artistiques monumentaux, MA2F investit la réflexion sur le temps vrai, le temps solaire, par l’art contemporain en développant une esthétique adaptée aux espaces de vie et de circulation de l’homme du XXIe siècle.

Deux principales œuvres situées dans l’espace public illustrent la théorie plastique de MA2F: le cadran solaire monumental à style droit fictif[14] de Sorède (2013, France) et Solart2[19], cadran solaire horizontal à style polaire de Perpignan (2015, France).

 Le cadran solaire monumental « Himalaya » a été réalisé en 2013 sur commande de la commune de Sorède. Il s’agit d’un cadran solaire vertical déclinant (mât de 12 mètres de hauteur). L’heure est indiquée par la tâche de lumière projetée par l’œilleton.

Le cadran solaire Himalaya de Marc-André de Figueres répond au projet de la commune de Sorède de représenter son patrimoine solaire historique au cœur de la ville par une sculpture monumentale. Le « temps vrai », l’heure solaire, retrouve sa place parmi la vie des habitants au travers d’un nouveau « monument » artistique et scientifique accessible à tous.

Cadrans Solaires MA2F
Solart 2, Perpignan, 2015
Himalaya, Sorède, 2013

Prix et distinctionsModifier

PublicationsModifier

  • Territoire empreint, emprunt de territoire, ou comment capturer les fantômes, Paris, Thèse - Université de la Sorbonne Nouvelle, , 620 p. (SUDOC 01285171X)
  • Techniques du moulage : alginates et bandes plâtrées, Paris, Eyrolles, , 144 p. (ISBN 2-212-02608-0, notice BnF no FRBNF35660452)
  • Entonnoirs: de l'étorisme au sacré : exposition Marc-André 2 Figueres, présentée à la Chapelle du Château royal de Collioure (Pyrénées-Orientales) sous le haut patronage du Ministère de la Culture et de la Francophonie, Paris, MO2-éditions, , 39 p. (ISBN 2-9508579-0-6, OCLC 35829961)
  • Théorie érotique du clocher de Collioure : ou comment capturer les fantasmes..., Collioure, Éd. Galerie profils, , 73 p. (ISBN 2-9507737-1-0, notice BnF no FRBNF35668382)
  • (en) Erotic theory of the Collioure bell tower : or how to capture fantasies (trad. du français), Collioure, Éd. Galerie profils, , 74 p. (ISBN 978-2950857941)
  • (ca) Téoria erotica del campanar de Cotlliure : o com capturar els fantasmes (trad. du français), Collioure, Éd. Galerie profils, , 73 p. (OCLC 496077168)
  • Techniques du latex : moulages, empreintes et reproductions, maquillage et effets spéciaux, marionnettes..., Paris, Eyrolles, , 128 p. (ISBN 2-212-02609-9, notice BnF no FRBNF36987071)
  • Marc-André 2 Figueres : "portraits à l'entonnoir", Paris, MO2-éditions, , 32 p. (OCLC 758471276)
  • Le guide du moulage, Paris, Eyrolles, , 159 p. (ISBN 2-212-02680-3)
  • (en) The Mouldmaker's Handbook (trad. du français), Londres, A&C Black, , 160 p. (ISBN 978-0713667707)
  • Empreintes et moulages du corps humain, Paris, Eyrolles, , 92 p. (ISBN 2-212-11267-X)
  • "Points 2 vue autour du clocher de Collioure" : installation, Marc-André 2 Figueres, Collioure, Alter ego éd., , 51 p. (ISBN 2-915528-03-9, OCLC 470422471)
  • Créer ses moules : cuisine, pâtisserie, chocolat, Paris, Eyrolles, , 93 p. (ISBN 2212119208, OCLC 470895991)

Notes et référencesModifier

  1. Autorité BnF
  2. a et b Site officiel
  3. « Un cadre, un entonnoir et des artistes... - Collioure - Pyrénées-Orientales - Midi-Pyrénées - Grand Sud Insolite et Secret », sur www.grandsudinsolite.fr (consulté le 27 février 2017)
  4. « Collioure : Le cœur fauve - Cap Catalogne », Cap Catalogne,‎ (lire en ligne)
  5. « COLLIOURE : Marc-André 2 Figueres a réalisé l’affiche(s) des prestigieuses fêtes de Saint Vincent… | Ouillade.eu », sur www.ouillade.eu (consulté le 27 février 2017)
  6. Agnès Giard, « La côte d'Adam et la peur de l'impuissance », sur Les 400 culs, anthropologie de la sexualité, liberation.fr, (consulté le 18 décembre 2014)
  7. a et b « Un entonnoir géant installé à Perpignan », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  8. (ca) la clau, « La Clau - Les entonnoirs de Marc-André 2 Figueres sont à Perpignan - Loisirs », sur www.la-clau.net (consulté le 27 février 2017)
  9. a et b « L'entonnoir de MA2F le plus grand du monde », L'Indépendant,‎ (lire en ligne)
  10. (ca) Aleix Reinyé, « El segell buit d'Andorra és una creació nord-catalana », El Punt Avui,‎ (lire en ligne)
  11. Super User, « Inauguration de la Place Padre Himalaya... et de son cadran solaire », sur www.mairie-sorede.fr (consulté le 27 février 2017)
  12. « Sorède : Le cadran solaire expliqué aux sorèdiens », sur Lindependant.fr (consulté le 27 février 2017)
  13. « 2015 Année de la Lumière en France - Conférence Cadran solaire Himalaya de l'artiste MA2F et de l'astronome Denis Savoie à Sorède », sur www.lumiere2015.fr (consulté le 27 février 2017)
  14. a et b L'Indépendant, Sorède à l'heure solaire, 9 septembre 2013
  15. Sorède : Capitale du soleil… malgré la pluie !, Ouillade, 8 septembre 2013
  16. « RIVESALTES/ Solart 2 : Mise en place de la monumentale flèche du cadran solaire | Ouillade.eu », sur www.ouillade.eu (consulté le 27 février 2017)
  17. Julien Marion, « Agglo Perpignan-Méditerranée : 298 000 euros pour un cadran solaire érigé sur un rond-point », L'Indépendant,‎ (lire en ligne)
  18. a et b (en) International Year of Light 2015, Turning light and time into art: the giant artistic sundial Solart2, 19 juin 2015
  19. a, b et c « 2015 Année de la Lumière en France - Solart2 - Solstice d'été - Inauguration », sur www.lumiere2015.fr (consulté le 27 février 2017)
  20. (ca) la clau, « La Clau - Perpignan : le plus grand cadran solaire d'Europe - Société », sur www.la-clau.net (consulté le 27 février 2017)
  21. a et b (en) « 2015 - International Year of Light », sur sundials.org (consulté le 27 février 2017)
  22. « [INSOLITE] Solstice d'été : le cadran solaire monumental de Perpignan témoin du phénomène », sur Lindependant.fr (consulté le 27 février 2017)
  23. a et b Denis Dupont, « Perpignan : Le cadran solaire de MA2F remarqué à l’Académie des sciences », L'Indépendant,‎ (lire en ligne)
  24. « Marc André 2 FiguèresThéorie érotique du clocher de Collioure », sur www.ma2f.com (consulté le 21 mai 2017)
  25. a et b Théorie érotique du clocher de Collioure : ou comment capturer les fantasmes..., Collioure, Éd. Galerie profils, , 73 p. (ISBN 2-9507737-1-0, notice BnF no FRBNF35668382)
  26. Impr. Mazur), Téoria eròtica del campanar de Cotlliure : o com capturar els fantasmes, Éd. Galerie profils, (ISBN 2950773702, OCLC 464733874, lire en ligne)
  27. Territoire empreint, emprunt de territoire, ou comment capturer les fantômes, Paris, Thèse - Université de la Sorbonne Nouvelle, , 620 p. (SUDOC 01285171X)
  28. a et b "Points 2 vue autour du clocher de Collioure", installation, Marc-André 2 Figueres, Collioure, Alter ego éd, (ISBN 2915528039, OCLC 470422471, lire en ligne)
  29. a et b (ca) la clau, « La Clau - Perpignan: Record Guiness du plus gros entonnoir du monde - Loisirs », sur www.la-clau.net (consulté le 28 février 2017)
  30. « Perpignan : le grand entonnoir au Guinness book », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le 28 février 2017)
  31. « Le plus grand entonnoir du monde installé allées Maillol », sur Lindependant.fr (consulté le 28 février 2017)
  32. « L'entonnoir géant de Perpignan fait son entrée au Guiness des records », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier