Ouvrir le menu principal

Muséum d'histoire naturelle de Perpignan

musée à Perpignan (Pyrénées-Orientales)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muséum d'histoire naturelle.
Muséum d'histoire naturelle de Perpignan
Entrée Muséum d'histoire naturelle de Perpignan.jpg
Informations générales
Type
musée municipal
Surface
250 m2
Visiteurs par an
10 018 (2012)
11 811 (2013)
11 716 (2014)[1]
Site web
Collections
Collections
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
12 rue Fontaine Neuve
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Pyrénées-Orientales
voir sur la carte des Pyrénées-Orientales
Red pog.svg

Le muséum d'histoire naturelle de Perpignan est un musée d'histoire naturelle français situé dans un hôtel particulier appelé hôtel Çagarriga, à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Le noyau des collections provient du cabinet de curiosités créé par l'Université de Perpignan en 1770. En 1835 la Société philomatique de Perpignan, qui venait depuis peu d'être créée[2], récupère les anciennes collections du Cabinet dans le but de réaliser un Cabinet d'histoire naturelle intégrant également les collections de la Société. Par convention, la ville de Perpignan achète les collections le 4 août 1840 et fonde le muséum d'histoire naturelle. Installé dans l'ancienne Université, il est transféré en 1900 dans l'hôtel particulier acheté à Raymond Ҫagarriga[3].

Ses collections[4] se composent de spécimens d'archéologie, de zoologie, de minéralogie et d'ethnologie ainsi qu'une momie égyptienne offerte en 1847 par Ibrahim Pacha après une cure thermale à Vernet-les-Bains[5]. Un centre de documentation conserve plus de 800 ouvrages et revues spécialisées, consultables sur rendez-vous[6].

HistoireModifier

Le bâtiment remonte au XVIe siècle. Il appartient à la famille Blanes qui le cède peu avant la Révolution française aux Ҫagarriga. Il abrite le tribunal révolutionnaire en 1793. Il est reconverti en muséum et en école en 1900 après son rachat par la ville. En 1964, plusieurs éléments (dont une fenêtre sculptée sur cour et une rampe en fer forgé de l'escalier) sont classés[3].

DescriptionModifier

Le muséum occupe l'ancien hôtel particulier Ҫagarriga dont la construction remonte au XVIe siècle. L'escalier et sa rampe datent du XVIIIe siècle[3].

GalerieModifier

Informations pratiquesModifier

L'entrée du Muséum est gratuite. Il est ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 17 h 30 du 1er octobre au 31 mai et de 10 h 30 à 18 h 30 du 1er juin au 30 septembre. Fermetures le lundi, le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier.


Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Georges Bassouls, Le Muséum d'histoire naturelle In : Reflets du Roussillon,43, 1963, p. 23-32
  • Baudile Companyo, Musée d'Histoire naturelle (nouvelles collections) In : Journal des Pyrénées-Orientales, 15, 1843
  • Robert Bourgat, Le Cabinet d'histoire naturelle In : L'université de Perpignan au XVIIIe siècle, Presses universitaires de Perpignan, p. 155-169
  • Ville de Perpignan, Museum d'histoire naturelle : collections locales, Perpignan, Imprimerie Comet, 1910, 331 p.
  • « Museum », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  • « Hôtel çagarriga, actuellement muséum d'Histoire Naturelle », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  • Combes et Loutrel, « Museum d'histoire naturelle de Perpignan, guide du visiteur », Bulletin de la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, Perpignan, no 50,‎
  • « Museum d'histoire naturelle de Perpignan, catalogue ds collections locales », Bulletin de la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, Perpignan, no 50,‎

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :