María Farantoúri

chanteuse

María Farantoúri (en grec moderne : Μαρία Φαραντούρη), née à Athènes le [1] est une chanteuse et militante politique grecque. Elle a collaboré avec de nombreux compositeurs grecs, en particulier Míkis Theodorákis, dont elle fut l'une des interprètes privilégiées. Sa voix de contralto a une étendue d'une octave et demie.

María Farantoúri
Image dans Infobox.
María Farantoúri et Míkis Theodorákis au début des années 1970.
Fonction
Députée au Parlement grec
Circonscription d'État (d)
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Μαρία ΦαραντούρηVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Royaume de Grèce (-)
Grecque (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Femme politique, chanteuse, artiste d'enregistrementVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Tilemachos Chytiris (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Tessiture
Label
Personne liée
Genre artistique
Site web
Distinctions
Discographie
Maria Farantouri discography (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Musique et engagement politiqueModifier

Pendant la Dictature des colonels de 1967 à 1974 María Farantoúri enregistre avec Míkis Theodorákis des chants protestataires contre la dictature de la junte militaire.
En 1971 elle enregistre l'album "Songs and Guitar Pieces by Theodorakis" avec le guitariste John Williams qui comprend 7 poèmes de Federico García Lorca.

Elle a enregistré des chansons en espagnol (« Hasta Siempre Commandante Che Guevara »), en italien, et en anglais (« Alabama Song » de Bertolt Brecht, « Joe Hill ».

Elle collabore avec Eléni Karaïndrou et Mikalis Bourboulis pour l'album (San Elektra and Tora Xero) dans lequel elle réalise une fusion vocale et instrumentale d'une beauté exceptionnelle avec un accompagnement musical de Vangelis.

Le , Alpha TV mit María Farantoúri au rang de 18e artiste féminine de l'époque phonographique (depuis 1960)[2].

Activités politiquesModifier

Elle fut élue membre du Parlement grec de 1989 à 1993 comme représentante du Mouvement socialiste panhellénique (PASOK)[3].

Elle est mariée à Tilemachos Chytiris (el) homme politique membre du PASOK.

DiscographieModifier

Années 1960Modifier

Années 1970Modifier

Années 1980Modifier

Années 2000Modifier

  • 2000 I triti porta (The Third Door) / Lena Platonas - Thodoros Poala
  • 2000 Nostalgia / Different
  • 2001 Enas aionas Elliniko tragoudi (100 Years of Greek Songs) / Different
  • 2002 Passions of the Moon (Homage to F.G.Lorca with 3 works): Bodas de Sangre (Manos Hatzidakis - F.G.Lorca/Nikos Gatsos) & Canciones Populares by F.G.Lorca (sung in Spanish) & Romancero Gitano (Mikis Theodorakis - F.G.Lorca/Odysséas Elytis)
  • 2002 Ballad of Mauthausen, Míkis Theodorákis & María Farantoúri, Label : emi
  • 2003 The poetry in hellenic music / Different
  • 2003 Blue / Michalis Grigoriou - Rinio Papanikola (el)
  • 2005 Erimia / Míkis Theodorákis - Lefteris Papadopoulos
  • 2005 Live in Düsseldorf, Label : Mosaic Music Distribution
  • 2007 Way home / Different[4],[5]
  • 2007 Odyssee / Míkis Theodorákis - Kostas Kartelias
  • 2007 The Birthday Concert 95, Míkis Theodorákis & María Farantoúri, Label : Tropical Music
  • 2008 17 Songs, María Farantoúri, Label : Tropical Music

Années 2010Modifier

  • 2010 Asmata / Míkis Theodorákis, Label : Mosaic Music Distribution
  • 2011 Sings Taner Akyol & María Farantoúri, Label : Enja
  • 2011 Way Home, María Farantoúri, Label : Timba

RéférencesModifier

  1. (en) Site officiel de Maria Farantouri
  2. (en) Chart Show: Your Countdown. Alpha TV. 14 mars 2010
  3. (el) Libra Music
  4. (de) Maagzine Titel Critique de CD
  5. (de) Portail Open PR

Liens externesModifier